Là où il y a eu une flamme, reste-t-il une étincelle?

22 septembre 2015 dans Emotions 0 Partagés

Il est toujours difficile de garder un(e) ex dans votre vie. Ce n’est ni un(e) ami(e), ni un(e) inconnu(e).

De plus, chacun connaît des choses intimes sur l’autre… il se peut aussi que l’amour soit toujours là.

Car en réalité, ce n’est pas le manque d’amour qui brise la majorité des couples, mais plutôt les désaccords, les incompatibilités ou les actes, laissant ainsi un sentiment hors de son habitat.

Pour décider de la nature de cette nouvelle relation avec votre ex, vous devez d’abord comprendre ce que vous ressentez pour cette personne et comment, en dehors des circonstances, vous voulez la garder dans votre vie.

Dans l’idéal, le nouveau cadre de cette relation s’établirait d’un commun accord et s’adapterait au fur et à mesure pour que cette nouvelle relation aille dans le sens que vous désirez.

Mais ça, c’est dans l’idéal… Car une telle conversation n’est pas simple, étant donné que l’une des causes de rupture les plus communes est la détérioration de la communication au sein du couple.

De la rancœur, des blessures non fermées ou simplement l’incapacité de communiquer, peuvent rendre l’accord difficile à trouver, qu’il soit tacite ou explicite.

L’étincelle du titre fait référence  à une trace, un chemin que vous avez parcouru par rapport à un sentiment très puissant, qui n’est autre que l’amour. Et comme tout chemin parcouru, il est très facile à retrouver.

Sans aucun doute, il y a quelque chose qui vous a poussé à parcourir ce chemin la première fois et qui est toujours là (du moins, inconsciemment).

La mémoire vous aide beaucoup à retrouver ce chemin, puisqu’elle est capable d’oublier les situations difficiles quand elle est entourée d’amour.

Ce qui reste principalement dans notre mémoire, ce sont les moments joyeux et le désir de l’autre.

Il est possible que votre ex continue de mentir et qu’il/elle n’ait pas changé, mais il/elle n’a pas non plus arrêté d’être aimable, généreux(se) ou attirant(e) physiquement, ce qui vous avait conquis(e).

Et, si cela vous a fait perdre la tête la première fois, pourquoi ne le ferait-il pas une deuxième fois ?

Maintenant, parlons de cette flamme qui fait référence à la passion, plus particulièrement sur le plan physique.

En effet, beaucoup de couples séparés ayant eu des rapports sexuels affirment que leur vie sexuelle s’est améliorée depuis leur séparation.

Quand un couple devient officiel, il engendre une quantité considérable de compromis et de routines qui tissent la relation. Ces éléments contribuent à déclencher la passion mais empêchent également qu’elle surgisse de manière naturelle.

Ainsi, une fois ces éléments disparus, la passion revient. N’oubliez pas qu’elle est liée à l’amour, mais des centaines de témoignages affirment que ce n’est pas le même sentiment.

D’un autre côté, la censure sociale qui existait auparavant sur les relations sexuelles hors engagement, a en grande partie disparu, si bien que beaucoup de couples se demandent : « Si l’on veut juste recoucher ensemble, pourquoi pas ? »

Ce qu’ils ignorent la plupart du temps, c’est que les hormones sécrétées lors des relations sexuelles, telles que l’ocytocine, augmentent l’effet sur la mémoire des sentiments que vous avez vécus auparavant.

Ce n’est donc pas un hasard si la plupart des réconciliations de couples commencent par de simples rapports sexuels.

Mais attention ! Le fait d’avoir un rapport passionnel avec un(e) ex, aussi alléchant, confortable et familier soit-il, peut aussi se révéler dangereux s’il existe une asymétrie des sentiments de la part des deux membres du couples.

Autrement dit, une des parties peut avoir les idées très claires et ne chercher que du sexe, et l’autre peut l’interpréter comme la première étape d’un retour en couple.

Dans ce cas, pour la deuxième personne, ces rapports peuvent entraîner une souffrance dont elle devra tôt ou tard assumer les conséquences.

A découvrir aussi