Comment réagissez-vous face à une rupture amoureuse ?

11, août 2015 dans Psychologie 0 Partagés
“Il est nécessaire de rompre, avec le regard tourné vers l’avenir, la chaîne qui nous maintient attaché au passé, et de marcher avec détermination.»
(Giuseppe Mazzini)

Qui n’a jamais souffert d’une rupture amoureuse ? Et comment avez-vous réagi après avoir connu cette étape douloureuse de la vie ?

Parfois, nous n’agissons pas toujours de manière mature, et nous essayons de culpabiliser l’autre personne. Les sentiments que nous avons à fleur de peau sont nombreux.

Le fait de connaître les phases par lesquelles nous passons après avoir rompu une relation, peut nous aider à vivre ce moment de la meilleure des manières possibles.

C’est quelque chose de douloureux qui, tôt ou tard, peut être surmonté. Le temps guérit-il tous les maux ?

1. La négation

C’est la première étape : la rupture est brutale, non désirée et elle est totalement niée par la personne qui en souffre.

Que faire de plus si votre partenaire vous a trompé, ou a encore été plus loin ? Vous ne gardez dans votre esprit que les bons moments, et vous n’acceptez absolument pas cette rupture.

rupture

Les personnes qui sont dans cette première étape se mentent à elles-mêmes. Elles pensent que ce n’est qu’une crise, qu’un mauvais moment à passer, qui trouvera une solution avec le temps. Malheureusement, elles se mentent à elles-mêmes.

2. La colère

La deuxième phase de la négation consiste en un épisode de colère. Cela arrive lorsque nous sommes conscients de la rupture, et qu’il n’y a plus de retour en arrière possible.

Faites attention à ne pas essayer d’éviter cette étape, car elle est essentielle. La colère est nécessaire pour pouvoir dépasser la rupture amoureuse.

Sans elle, il est plus difficile d’aller de l’avant, et vous ne parviendrez peut-être pas à surmonter la rupture si vous ne l’expérimentez pas.

Dans notre vie, nous essayons tous d’éviter de s’énerver et de ressentir de la colère. Mais vous devez comprendre l’importance de ce sentiment.

Ne réprimez pas votre colère, car cela pourrait endommager vos relations ultérieures. Alors autorisez-vous à être énervé.

3. La négociation

Lorsqu’une personne est au bord de la mort, elle peut négocier avec Dieu pour sauver sa vie, alors même qu’elle n’a jamais été croyante.

C’est le cas également dans les relations de couple. Cette négociation a lieu avec nous-mêmes ou avec notre partenaire. Mais cela vaut-il le coup de négocier ?

“Dans les relations amoureuses, il y a deux phases qui se succèdent sans solution de continuité : d’abord une phase dans laquelle il est bon de se réconcilier juste après les disputes, dans le but que les retrouvailles ne soient pas trop loin dans le futur. Et l’autre dans laquelle on prend la première dispute comme prétexte pour la rupture, car elle est devenue inévitable.»

(Arthur Schnitzler)

Mais pourquoi négocions-nous ? Il existe différentes possibilités pour maintenir une relation : les relations ouvertes, les relations à distance, etc.

C’est-à-dire que l’on recherche des options pour que la relation puisse continuer. A quelle fréquence peut fonctionner la négociation ? Tout cela dépend du couple en question.

4. La dépression

Si la négociation n’a pas fonctionné, c’est à ce moment-là que tout s’effondre. On commence à comprendre que la relation est brisée, et qu’il n’y a pas de retour en arrière possible.

Et parfois, cette phase de dépression intervient assez tard, après la négation, la colère et la négociation. C’est le moment le plus dur pour les personnes qui viennent de connaître une rupture.

Il est important que vous vous appuyiez sur les personnes qui vous aiment vraiment, car elles vous aideront à supporter cette situation. Essayez de bien manger, de bien vous reposer et de garder un rythme de vie sain, même si vous n’en avez pas envie.

Vous pouvez vous permettre quelques jours de pleurs, d’enfermement et d’obscurité. Mais ne laissez pas cette phase durer trop longtemps. Prenez des forces pour aller de l’avant !

depression-420x269

5. L’acceptation

Il est très important de vivre chaque étape de la rupture jusqu’à la dernière. Interrompre ce processus serait une erreur qui se répercuterait sur les relations suivantes.

L’étape de la négociation n’est pas forcément positive, tout cela dépend du couple en question. Si la négociation aboutit à une solution, mais que la relation n’est plus comme avant, cela nous fera bien plus de mal que la rupture simple et définitive.

Une fois que vous avez surmonté chaque étape, il ne vous reste plus qu’à accepter la rupture. Après la colère et les pleurs, vous êtes à nouveau bien ! Vous pouvez revoir votre ex sans vous sentir mal.

Le processus de rupture est achevé, vous avez grandi et appris. La première rupture est toujours la plus difficile, mais elle vous aidera à dépasser celles à venir avec une plus grande maturité.

Ces étapes vous sont familières ? Vous avez l’impression que certaines d’entre elles pourraient être évitées ? Racontez-nous vos expériences sur les relations amoureuses. Les dépasser et mûrir a certainement fait de vous de bien meilleures personnes.