Wu Wei, l’art de ne rien faire

· 31 mars 2018

Le Wu Wei est un concept du taoïsme se traduisant par « non-action ». Il s’agit d’un principe qui stipule que la meilleure façon de gérer une situation, surtout s’il elle est conflictuelle, est de ne pas agir. Et plus encore que de ne pas agir, ne forcer aucune solution, mais laissez couler.

La plupart d’entre nous trouveront étrange que puisse exister une philosophie nous invitant à la non-action. Nous vivons dans une société qui nous incite constamment au contraire. En effet, nous vivons saturés d’activités, de sensations et de pensées. Et lorsque nous ne faisons rien, nous nous sentons bizarres. Nous en sommes arrivés à penser qu’il s’agit simplement d’une perte de temps.

« De la vacuité du sage survient le calme. Du calme, l’action. De l’action, la réalisation. »

-Chuang Tzu-

Le Tao Te Ching fut écrit il y a 25 siècles par le philosophe Lao TseuCe philosophe pensait que la meilleure façon de vivre était de se synchroniser avec le flux de la nature et du cosmos. Il s’agit là de l’inspiration principale du Wu Wei : laisser les choses suivre leur cours naturel et s’y adapter.

Les valeurs et les vertus de Wu Wei

Le Wu Wei propose une vie simple dans la mesure où il s’agit de celle qui se traduit le mieux par la paix et l’harmonie. Cette simplicité implique de ne pas trop s’attacher aux ambitions et aux désirs, puisqu’ils sont les sources principales d’inquiétude et de souffrance, non de réalisation.

Wu Wei

La simplicité nous aide également à vivre de manière plus sereine. Lorsque nous nous concentrons sur le fait d’obtenir de grandes réalisations et de grandes satisfactions, ceci s’avère impossible. Il s’agit donc de valoriser ce que nous sommes et ce que nous avons, au lieu de nous plaindre de ce que nous ne sommes pas ou n’avons pas.

Le Wu Wei soutient par ailleurs que la simplicité nous aide à accepter les choses telles qu’elles sont, à ne pas résister au cours des événements et à ne pas prétendre prendre le contrôle sur eux. Des valeurs et des attitudes en contradiction avec la mentalité occidentale, mais qui permettent de cultiver un plus grand équilibre émotionnel.

Le Wu Wei et les excès

Le Wu Wei attire également notre attention sur le fait que la principale source de problèmes sont les excès. Contrairement à ce que beaucoup d’entre nous pouvons penser, ce ne sont pas les manques mais les excès qui nous conduisent à ressentir un plus grand mal-être. Par conséquent, les éléments pratiques proposés par Wu Wei se concentrent principalement sur quatre points :

  • Acceptez le fait que les problèmes sont une création de nous-mêmes. Les problèmes n’apparaissent pas sans raison, ils sont créés par nos actions et par notre esprit.
  • Ne pas faire d’efforts mentaux pour résoudre les problèmes. Ne pas se les représentez en pensée, ni créer de solutions pour eux. L’idée est de les laisser se diluer et ne pas les alimenter.
  • Apprendre à apprécier le flux naturel des choses. Autrement dit, adopter une attitude d’observation face aux événements, sans penser que nous devrions agir sur eux.
  • Laisser l’esprit aller. Ne pas essayer de donner une direction ou une approche spécifique. La lisser tout simplement suivre son propre cours, notamment lorsque nous sommes calmes.
Wu Wei 

Attendre et regarder

L’un des axes de Wu Wei est d’apprendre à attendre et à regarder. Il repose sur l’idée que l’énergie doit être conservée pour les moments où l’action est inapplicable. Celui qui observe et attend le moment propice saura agir avec une grande sagesse. Avec une énorme vitalité également, puisque nous n’avons pas gaspillé cette dernière en actions sans importance.

Le Wu Wei repose également sur l’idée que celui qui sait regarder et attendre résoudra n’importe quelle situation avec une grande facilité. Cela impliquera un minimum d’efforts. Cela ne signifie pas être négligent ou passif, mais plutôt nous synchroniser avec le flux naturel de la réalité. Nous devons souligner que rien ne reste immuable, bien au contraire. Ce qui existe est en constante évolution, avec ou sans actions individuelles.

Il s’agit donc ici de ne pas de résister à ce passage de la réalité. Une bonne partie de nos actions sont destinées à nous faire résister. Cela génère une force négative qui devient contre-productive. Plutôt que de nous aider à nous préserver, cela nous encourage à nous faire du mal à nous-même. Ce qui est recherché est de permettre que tout se produise naturellement, sans nous y opposer.