Vous vous limitez ? 4 étapes pour faire tomber le masque

· 24 juillet 2018

Vous considérez-vous comme portant un masque ? Vous exprimez-vous complètement ? Votre vrai moi est-il caché derrière une armure ou un mur ? Êtes-vous en relation avec les autres sans montrer vos émotions ? Vous n’aimez pas montrer votre vulnérabilité ? Vous vous sentez réprimé ou inhibé ? Si c’est le cas, vous vivez à mi-chemin ! Il serait préférable de profiter de vos émotions et de pouvoir les partager. Si vous voulez vous sentir libre, voici 4 étapes pour faire tomber le masque. Nous préférons vous prévenir, la route ne sera pas facile, mais nous sommes certains que vous pouvez y parvenir.

Pour commencer, il faut comprendre que le port du masque est un mécanisme de défense, une façon de se protéger. Ne nourrissez pas les sentiments de culpabilité ou essayez de ne pas vous « déchirer » en l’enfilant. Il est fort probable que vous fassiez de votre mieux. En fait, il est très courant de construire des barrières apparemment protectrices. Au début, vous pouvez penser que personne ne vous fera de mal pour ne pas être submergé par des émotions désagréables, comme la peur ou la tristesse.

En apparence et pour très peu de temps, le masque peut vous donner ce sentiment de protection. Vous avez l’impression d’avoir le contrôle et vous pouvez l’enlever et l’enfiler quand vous en avez besoin. Plus tard, on se rend compte qu’on s’y est habitué et qu’il n’est plus si facile de se montrer librement, sans protection. Quand, au lieu de vous protéger votre masque vous piège, le problème surgit.

faire tomber le masque et vivre

1. Réalisez et soyez prêt à enlever votre masque

La première étape pour enlever le masque est de réaliser que vous le portez. Peut-être que cela fait même très longtemps, plus que vous ne pouvez l’imaginer. Peut-être n’avez-vous pas remarqué que vous essayez de vous protéger de cette façon ou peut-être que ce n’est pas votre cas. Heureusement, il existe d’autres moyens d’éviter les dommages qui fonctionnent réellement. Vous pouvez apprendre à mieux prendre soin de vous-même.

Une fois connu, identifié, pour que le masque disparaisse, ce désir doit exister. Pour ce faire, il est important de s’engager dans une négociation positive avec vos conflits internes. Pour cela, vous devez trouver le rythme dont votre esprit et votre cœur ont besoin.

Se protéger n’est pas se cacher, mais écouter, se dorloter et s’exprimer.

2. Être patient et courageux et se sentir accompagné

La patience est une qualité précieuse car, entre autres fonctions, elle aide à maintenir la motivation. En ce sens, il s’agit aussi de créer un espace de transformation. Oui, cette transformation profonde qui intervient dans l’orientation du problème et produit des changements qui peuvent être maintenus dans le temps.

La résolution des conflits internes exige une grande motivation que vous seul pouvez entretenir. C’est pourquoi le courage est indispensable, une autre qualité puissante qui vous permet de les affronter. Cependant, le fait de se sentir accompagné d’une personne qui vous aime, comme un ami, un frère, une sœur ou un psychologue, vous aide à rester assez fort pour continuer et retirer votre masque.

3. Connaissez-vous et acceptez-vous

Pour pouvoir s’accepter soi-même, il est essentiel que vous vous connaissiez d’abord vous-même. Se connaître soi-même signifie savoir ce que l’on veut, ce que l’on aime, ce que l’on aimerait réaliser, etc. Vous pensez peut-être que vous êtes clair, mais vous avez probablement besoin de mieux vous connaître. Vous pouvez consacrer plus de temps à vous-même, seul, seulement avec vous-même. Ce temps doit être un temps de silence, sans distractions et même sans pensées. Le but est de pouvoir ressentir. Sentez les sensations de votre corps et vos émotions.

Il se peut que vous ne preniez pas le temps d’être seul par peur de ressentir vos propres émotions, mais c’est la façon de vous accepter. Une fois que vous savez ce que vous ressentez, comment vous êtes et ce que vous aimez (bien qu’il puisse être différent des autres), vous pouvez commencer à vous accepter tel que vous êtes, sans vous juger. Si vous vous acceptez, il sera plus facile d’enlever votre masque parce que vous n’aurez pas à en avoir honte.

faire tomber le masque et s'aimer

4. Aimez-vous et aimez les autres

Une fois que vous avez progressé dans le processus de connaissance et d’acceptation, l’estime de soi vient naturellement. Aimez-vous pour qui vous êtes et non pour ce que vous étiez dans le passé ou pour ce que vous aimeriez être dans le futur. Aimez-vous avec vos qualités et aussi avec ces caractéristiques que vous n’aimez pas tellement mais qui font partie de vous. Si vous voulez les changer, vous pouvez les considérer comme des opportunités d’apprentissage. De cette façon, l’amour en vous restera fort.

Vous aimer vous ouvre la porte pour que vous puissiez aimer les autres. C’est cet amour-propre qui favorise la générosité sans courir le risque de répondre à une dépendance, à un besoin de donner pour empêcher l’autre de partir.

J’espère que vous vous sentez assez fort pour suivre ces 4 étapes et pour faire tomber le masque. Si vous savez déjà que vous le portez, faites preuve de patience et de courage, prenez le temps de vous connaître et de vous accepter. De cette façon, vous serez capable d’aimer et d’entrer en relation avec les gens avec amour.