Le train de la vie

15 juillet 2015 dans Curiosités 1 Partagés

La vie ne se mesure pas aux respirations que nous avons prises, mais aux moments qui nous ont coupé le souffle. 

Ce sont des moments qui nous figent sur place. Qui nous laissent sans voix, complètement stupéfaits. Des instants que nous vivons intensément et qui nous coupent la respiration.

Ce sont des petits riens qui changent notre vie, qui nous font fermer les yeux et nous sentir vivants. Des moments que vous avez forcément connus et durant lesquels vous vous êtes pincés pour savoir si vous étiez vraiment en train de vivre un moment réel.

Ve n’est pas un rêve, vous y êtes arrivé, et vos efforts en valaient la peine. Certains pensent que ces moments sont dus à la chance, d’autres les attribuent à la persévérance.

Mais, gardez à l’esprit que l’important est de vivre ces moments, car ils changent la direction du train de la vie. 

train-de-la-vie


La vie est faite de petits moments

C’est grâce à ces moments que vous pouvez évaluer si le fait de vivre de manière sensée en vaut la peine ou si, au contraire, vous êtes en train de vous tromper.

Le quai du train de votre vie n’a rien de plus à vous offrir. Ne vous laissez pas mourir, et montez dans votre wagon !

Détendez-vous et faites des erreurs, n’essayez pas d’être parfaits. Prenez les choses avec plus de légèreté. Prenez plus de risques, voyagez plus. Escaladez des montagnes, nagez dans des rivières. Allez dans des endroits dans lesquels vous n’êtes jamais allé. Vivez davantage, et cessez de vous préoccuper pour des petites choses. 

N’alourdissez pas votre vie de mesures de sécurité, et profitez-en pour vivre plus intensément chaque jour de votre existence.

Plongez dans la vie, vivez plus intensément et profitez des moments qui vous coupent le souffle. 
Partager

pays-suspendu

Le train de la vie

 “Vivons d’une manière telle que, lorsque le moment de débarquer sera arrivé, notre siège vide donnera de bons souvenirs aux personnes qui continueront à voyager dans le train de la vie. »
Partager

La vie est comme un voyage en train. Avec ses stations et ses changements de voie, ses accidents, ses surprises agréables, ses profondes tristesses, etc.

A notre naissance, nous montons dans le train accompagnés de nos parents, et nous pensons qu’ils voyageront toujours à nos côtés. Mais il arrive un jour où ils descendent à une station, nous laissant seuls pour continuer le voyage. Nous nous retrouvons alors sans leur compagnie, sans leur amour irremplaçable.

Cependant, de nombreuses autres personnes, très importantes pour nous, vont monter dans le train de notre vie. Nos frères, nos sœurs, nos amis et, à un moment de notre existence, l’amour de notre vie.

Certains prendront le train pour effectuer un court passage. D’autres, durant leur voyage, passeront par des moments d’obscurité et de tristesse. D’autres encore passeront leur trajet à venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin.

Nombreux sont ceux qui laisseront un vide énorme en descendant du train. D’autres seront tellement passés inaperçus que l’on se rendra à peine compte qu’ils ont quitté leur siège.

“La vie est telle une pièce de théâtre, mais sans répétitions. Alors chantez, pleurez, dansez, riez et vivez avant que le rideau ne se ferme et que la pièce ne se termine sans applaudissements.” 

 Charlie Chaplin

Il est curieux de voir que certains passagers, des être chers, changent parfois de wagon, et se retrouvent loin de nous. Pendant une partie du trajet, nous sommes séparés d’eux, sans pouvoir entrer en contact avec eux. 

Mais, en réalité, rien ne nous empêche de nous rapprocher d’eux, si nous faisons preuve de bonne volonté. Si nous arrivons trop tard, rien de grave, il y aura sûrement une autre personne dans ce wagon qui fera le voyage avec nous.

aida-donoso-420x350

Le voyage continue, plein de défis, de rêves, de fantaisies, de joies, de tristesses, d’espoirs et de nouveaux départs 

Il faut essayer de garder une bonne relation avec tous les passagers de notre train, en cherchant chez chacun d’eux, ce qu’ils ont à nos offrir.

A certains moments du trajet, ils rencontreront des difficultés, et nous aurons parfois du mal à les comprendre. Mais, n’oubliez pas que nous aussi nous titubons parfois, et nous avons toujours besoin de quelqu’un pour nous comprendre.

Le grand mystère du voyage, est que nous ne savons jamais à quelle station nous allons descendre. Nous ne savons pas non plus où descendront nos compagnons de voyage, et qui viendra les remplacer sur le siège à côté de nous, désormais vide.

Nous pensons parfois au moment où nous allons devoir descendre du train. Nous ressentons de la nostalgie, de la peur, de l’angoisse.

Nous ne voulons pas quitter nos amis, et laisser nos enfants seuls. Mais il faut garder l’espoir que nous les reverrons, sur le quai d’une gare, avec une grande valise qu’ils n’avaient pas au moment de commencer leur voyage.

Ce qui doit nous rendre heureux, est de penser que nous avons collaboré à tout cela, et que c’est grâce à nous que ce train arrivera à son terminus.

Faisons de notre voyage en train quelque chose de beau, quelque chose qui en vaille la peine.

Bon voyage ! 

A découvrir aussi