Les enfants ne sont pas les copies de leurs parents

· 8 juillet 2015

Nos enfants sont une extension de nous-mêmes, dans la mesure où ils héritent de certains traits physiques et psychologiques.

Mais ils ne le sont pas, dans le sens où le tout n’est pas égal à la somme des parties, c’est pourquoi, chaque individu est une combinaison unique qui doit être respectée.

Malheureusement, cette distinction n’est pas toujours claire, et certains parents voient leurs enfants comme un miroir dans lequel ils veulent absolument se voir refléter de façon identique.

Observez votre enfant et écoutez-le

Dès la naissance de notre enfant, nous devons le voir comme un être unique avec sa propre identité, digne d’être acepté inconditionnellement. 

S’il aime dessiner, exposez-le à des situations qui stimuleront son talent, comme lui acheter des livres et du matériel de dessin, l’emmener  voir des expositions d’Art en accord avec son âge, l’inscrire à des cours de dessin, etc. 

Il est aussi important de dialoguer avec vos enfants pour ainsi les aider à découvrir les meilleurs façons de canaliser leurs talents et leurs intérêts.

Enfin, le fait de reconnaitre et vanter leurs dons et réussites est un encouragement vraiment efficace.

Rêves inaccomplis

Dès le plus jeune âge, il faut faire attention à ne pas projeter nos propres désirs insatisfaits sur nos enfants.

Par exemple, certains parents ont le rêve frustré d’être célèbres, et veulent le réaliser à travers leurs enfants. Alors, ils les soumettent à une routine très exigeante de cours de théâtre, de musique, de danse, d’auditions, etc, qui ne correspondent ni aux intérêts ni à la vocation de leurs enfants.

Mais le cours de la nature ne peut pas se modifier de façon permanente, sans que celle-ci revienne tôt ou tard et se rebelle.

Cette rébellion peut apparaitre sous différentes formes, telles que des problèmes d’angoisse et de conduite, une baisse du rendement scolaire, l’abus de drogues, une dépression ou un suicide dans les cas le plus graves.

Il est vrai que votre enfant n’a pas besoin de telles souffrances. Laissez-le être ce qu’il veut vraiment, même si cela ne correspond pas à vos rêves.

De plus, cherchez à canaliser vos propres rêve, car vous pouvez les réaliser à tout âge. 

Les comparaisons odieuses

“Il a le même sale caractère que son grand-père” ou “Elle est comme moi, elle n’est pas douée pour les chiffres” sont des exemples d’expressions communes capables de limiter les attentes qu’ont les enfantes d’eux-mêmes.

Et même si il y a des ressemblances frappantes dans la famille, il vaut la peine de souligner que chaque enfant est unique.

De cette façon nous stimuleront la libre évolution de son potentiel maximum, sans le contraindre inutilement à cause d’autres modèles de conduite.

Comme une boite à surprises, laissons-nous les déplier un par un leurs talents uniques, en leur faisant confiance et en leur permettant de créer leur propre chemin.

Image courtoisie de Edgar Barany