Test de la personne sous la pluie : en quoi consiste-t-il ?

Le test Person in the Rain est un test projectif aussi connu que le test Rorschach. Malgré un faible niveau de standardisation, il est utile pour analyser certains traits de personnalité, comme notre attitude face à une situation stressante.
Test de la personne sous la pluie : en quoi consiste-t-il ?

Dernière mise à jour : 25 avril, 2021

Le test de la personne sous la pluie est l’un des instruments projectifs les plus populaires parmi d’autres tests, tels que le test de Rorschach ou le test de l’arbre. Ils sont utiles en tant que techniques complémentaires pour recueillir plus d’informations sur la personnalité d’un patient ou d’un candidat lors d’un test de sélection.

Malgré tout, il faut noter qu’ils ne sont pas sans certaines critiques. Les tests projectifs ont toujours été encadrés dans la théorie psychanalytique. Il s’agit d’une approche quelque peu controversée d’un point de vue scientifique.

En effet, les interprétations peuvent toujours sembler quelque peu subjectives. Cependant, il convient de noter que ce type de test est utilisé depuis plusieurs décennies, d’où l’amélioration de sa systématisation.

Le test de la personne sous la pluie est apparu pour la première fois en 1924. Le psychologue HM Fay a conçu un test appelé Une femme qui marche sous la pluie.

Ce test était destiné aux enfants de 6 à 10 ans et avait pour but d’évaluer leur maturité psychologique. Depuis cette date jusqu’à maintenant, le test a beaucoup changé, et s’applique à la fois aux adultes et aux enfants.

Aujourd’hui, de tels tests sont généralement administrés dans le cadre d’une sélection et également dans le domaine de la psychologie de l’enfant pour évaluer différents aspects de la personnalité. Il faut noter que nous n’avons pas affaire à des tests standardisés ou ayant pour objectif de poser un diagnostic spécifique.

Le test de la personne sous la pluie exige que l’on choisisse de dessiner un homme ou une femme. Une figure immobile ou en mouvement. Quelqu’un qui fait face à la pluie avec ou sans parapluie, dans un environnement plus ou moins défavorable.

Interprétation du dessin sous la pluie.

Quelles informations le test de la personne sous la pluie peut-il nous donner ?

L’application du test de la personne sous la pluie est très simple. Donnez simplement à une personne un papier et un crayon et demandez-lui de dessiner ce que le nom du test lui-même indique : une personne sous la pluie. Au-delà des capacités artistiques, cet instrument classique tente d’évaluer plusieurs facteurs.

Ce test place la personne dans une situation de stress plus ou moins modérée. Il faut exécuter un dessin dans un certain temps. Il demande aussi une certaine inventivité, compétence et précision. Ce qui importe le moins, c’est la qualité du dessin lui-même. C’est la symbolique qui compte, ce que le professionnel peut interpréter à travers elle.

Une personne dans un environnement défavorable

Le test consiste à dessiner une personne sous la pluie, en comprenant cette pluie ou cette tempête comme un élément dérangeant. Cela oblige l’enfant ou l’adulte à mettre sur papier quelqu’un qui fait face à une situation relativement défavorable.

  • Le test s’appelle “personne sous la pluie”. Par conséquent, la première chose à faire est de choisir le protagoniste du dessin. Un homme, une femme et même un animal, un arbre ou une fleur (ce dernier est courant chez les enfants).
  • Il faut ensuite réfléchir à la manière de se protéger de la pluie. La personne a-t-elle des ressources ? Un parapluie ? Des vêtements adéquats ? Y a-t-il quelque chose qui protège cette personne ou est-elle sans défense ?
  • La silhouette est-elle calme, heureuse, fait-elle preuve de courage ou a-t-elle peur ?

Tout cet ensemble d’éléments évoquent, en quelque sorte, l’empreinte du monde intérieur du patient ou du candidat dans le processus de sélection. Il montre également son état d’esprit, et même son attitude face aux difficultés.

Test d'une personne sous la pluie.

Comment ce test projectif est-il appliqué ?

Comme nous l’avons souligné, c’est un instrument projectif très facile à appliquer. Pour ce faire, certaines étapes très spécifiques doivent être suivies :

  • Avant de distribuer la feuille de test, le praticien doit engager la conversation avec l’enfant ou l’adulte pour instiller confiance et relaxation. Il faut mettre la personne à l’aise pour qu’elle puisse évoquer son monde intérieur, sa personnalité et son état d’esprit via le dessin.
  • Une fois cette confiance établie, une feuille vierge est offerte au candidat ou patient et l’instruction de dessiner une personne sous la pluie est donnée.
    • Il est également indiqué que la qualité du dessin lui-même n’est pas valorisée, cet aspect est sans importance. Il n’y a pas de temps stipulé, mais en général, il n’est pas recommandé de dépasser 15 minutes.
  • Une fois le dessin terminé, le praticien peut demander au patient ou candidat de faire un autre dessin de la même personne, mais sans le facteur pluie. Il pourra ainsi faire une comparaison.

L’évaluation de la personne testée sous la pluie

Comme pour la plupart des tests projectifs, il est courant de penser que ces tests ont une interprétation subjective. Cependant, ces instruments ont été révisés au fil des décennies et comportent des points spécifiques au moment de leur évaluation.

Ces tests prennent en compte le comportement de la personne elle-même lors de la réalisation du dessin. Si elle comprend l’instruction, si elle est dans le doute, devient nerveuse, marque des pauses, demande une autre feuille, etc.

  • La taille du dessin est analysée. Certaines personnes dessinent de minuscules personnages sous un ciel plein de nuages ​​lourds. Cela peut indiquer de l’anxiété, de la timidité, de l’insécurité…
  • Les lignes sont prises en compte. Les lignes fortes peuvent indiquer la présence d’anxiété, par exemple. Les angles et les pics peuvent, eux, révéler une certaine agressivité.
  • De même, le professionnel analyse la séquence dans laquelle le dessin a été réalisé pour voir s’il y a une certaine planification. Le parapluie a-t-il été dessiné avant la pluie ? Ou la pluie a-t-elle été dessinée en premier sans prise en compte de la protection de la personne sous la pluie ?
  • Le mouvement de la personne et la charge émotionnelle que dégage le dessin lui-même sont analysés.
Teste du dessins sous la pluie.

En somme…

Ce test fournit des informations intéressantes tant qu’il est utilisé avec d’autres tests de diagnostic qui soutiennent le sens du diagnostic intuitif, en plus des entretiens personnels. En ce qui concerne le domaine de la psychologie de l’enfant, le dessin est une ressource simple et un facteur de motivation pour que l’enfant s’exprime.

Comme pour le test de Rorschach, cet instrument nécessite une formation adéquate pour en tirer le meilleur parti. Il fait sans aucun doute partie des ressources intéressantes qui méritent d’être prises en compte à certains moments.

Cela pourrait vous intéresser ...
La sincérité dans l’enfance renforce l’intelligence émotionnelle
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
La sincérité dans l’enfance renforce l’intelligence émotionnelle

La sincérité est une valeur dont nous ne parlons pas si souvent, et qui pourtant se révèle centrale dans l'éducation de nos enfants.



  • Lichtenberg, E. F. (2014). Draw-A-Person-in-the Rain Test. In L. Handler & A. D. Thomas (Eds.), Drawings in assessment and psychotherapy: Research and application (pp. 164-183). New York, NY, US: Routledge/Taylor & Francis Group.