Tal Ben Shahar, l’enseignant du bonheur

16 mai 2018 dans Auteurs 0 Partagés
Tal Ben Shahar

Nous n’avons pas besoin de posséder tout ce dont nous pensons avoir besoin pour être heureux. Ni attendre qu’arrive tout ce que nous désirons, ni nous arrêter pour ne pas atteindre les sommets. Être heureux, c’est jouir de ce que nous avons maintenant. Être heureux c’est être calme et épanoui avec ce que nous avons. C’est ainsi que Tal Ben Shahar, le professeur de bonheur, l’explique.

Tal Ben Shahar est professeur à Harvard. Il est devenu célèbre pour ses cours sur le bonheur, qu’il définit comme « cette sensation générale de plaisir et de sens. Une personne heureuse apprécie les émotions positives tout en considérant que sa vie est pleine de sens ». Dans la vidéo ci-après, Tal Ben Shahar explique et défend ses théories sur la façon d’affronter la vie avec enthousiasme et joie.

Certaines des clés de Tal Ben Shahar pour être heureux

Parmi ses théories sur la psychologie positive et le développement d’une vie heureuse, il en ressort certaines qui, systématiquement défendues par la science, génèrent ce sentiment de plaisir et de sens. Certains de ses conseils sont :

  • Relations en vis à vis : les relations interpersonnelles face à l’autre et non à travers les écrans, génèrent en nous un sentiment de plaisir qui mène au bonheur. Lorsque nous consacrons du temps au contact des personnes que nous aimons, nous investissons également du temps pour nous-mêmes et pour notre bien-être.
  • Simplifier la vie : nous nous efforçons parfois d’aller vite, de faire beaucoup de choses à la fois pour finir plus tôt, de nous concentrer sur ce qui ne va pas pour essayer de le résoudre et nous nous perdons en cours de route. Simplifier la vie, c’est la rendre facile. C’est savoir qu’il existe des problèmes mais que nous disposons des outils. C’est savoir que tout n’ira pas toujours bien, mais qu’il y aura toujours de bons moments. Il s’agit de nous concentrer sur ce que nous faisons, sur une seule et en profiter.
  • L’exercice physique : l’exercice physique aide à libérer la tension, améliore notre système circulatoire et génère des endorphines, lesquelles favorisent un sentiment de bien-être. « Avec trente minutes d’exercice physique régulier trois fois par semaine, nous serons non seulement en meilleure santé mais aussi plus heureux. »
  • Exprimer sa gratitude : être reconnaissant et se rendre compte de ce que nous avons, et le valoriser, génère en nous un sentiment de bonheur. Être conscient de tout ce que nous avons et être reconnaissant pour cela nous mène sur le chemin du plaisir et du bien-être.
  • Permission d’être humain : nous nous émotionnons tous, nous ressentons et réagissons tous à ce qui nous arrive. Nous devons nous sentir libres de nous exprimer et ne pas avoir peur de ce que les autres diront. L’intelligence émotionnelle nous donne permet de nous connaître et d’évoluer dans nos relations.
  • Consacrer du temps à nos passes-temps : les obligations sont présentes dans notre quotidien. Mais accorder du temps à ce que nous apprécions nous permet de ressentir que nous avons une vie pleine et heureuse. Il devrait donc s’agir d’une tâche obligatoire pour tout le monde.

Pouvons-nous apprendre à être heureux ?

Selon le professeur Tal Ben Shahar, nous pouvons apprendre à être heureux. Cela devrait même être enseigné dans les écoles. Être heureux ne consiste pas à être bien tout le temps. Être heureux, c’est savoir tolérer le mal-être et ne pas cesser d’être bien ou de se sentir rassasié même en étant dans une mauvaise situation ou dans de mauvaises conditions.

Tal Ben Shahar nous apprend à être plus heureux

Tel Ben Shahar nous dit que nous pouvons apprendre à être heureux si nous savons comment prendre des décisions. Des plus petites que nous pouvons considérer comme insignifiantes, comme par exemple, décider de laisser son téléphone lorsque nous passons du temps entre amis, au plus importantes, comme décider d’étudier ou de se consacrer à son travail à temps plein.

Si nous parvenons à ce que s’apprennent dès le plus jeune âge, dans les écoles, ces techniques de dépassement de soi, l’intelligence émotionnelle, de résilience, de relations interpersonnelles .. nous ferons en sorte que nos cerveaux soient programmés dès l’enfance pour être heureux, pour surmonter l’adversité et profiter des petites choses.


A découvrir aussi