Surmontez votre peur de faire quelque chose de nouveau

31 mars 2017 dans Psychologie 982 Partagés

Parfois, les changements nous font peur. Cela est dû au fait que nous passons d’une situation équilibrée et sous notre contrôle à une autre totalement nouvelle et pleine de vagues. Tout ce que nous ne connaissons pas ou ne pouvons prévoir nous fait extrêmement peur. Est-ce que ça va aller ? Que va-t-il se passer ? Vais-je réussir ? Cette peur qui parle cherche à nous faire rester dans notre « zone de confort » et surgit quand nous sommes prêt-e-s à faire quelque chose de nouveau.


En tant que personnes, nous avons la capacité d’être flexibles et de supporter de très grands changements. Malgré tout, la peur est toujours celle qui parle en premier.


Beaucoup de personnes sont paralysées dans leur vie parce qu’elles se laissent terroriser par cette sensation d’insécurité. Ce qu’elles ne savent pas, c’est que celle-ci passera et ne durera pas éternellement. Nous parlons ici d’une sensation de malaise qui vous prépare à un changement, à une avancée et à une opportunité d’évolution. Car même si la nouveauté nous fait peur, elle provoque en nous une sensation de curiosité et nous intrigue.

Faites en sorte que votre peur se transforme en impulsion

Chaque fois que quelque chose nous effraye, nous faisons un pas en arrière ou, la plupart du temps, nous ne faisons rien. C’est peut-être une réaction que nous avons appris à mettre en place ; cependant, nous pouvons faire tout le contraire. Vous pensez qu’il s’agit d’une folie ? Oui, peut-être. Ce qui est sûr, c’est que la peur sera votre meilleure alliée pour vous faire aller de l’avant et avancer à pas de géant. Il s’agit d’une émotion et, par conséquent, d’une énergie : à partir de là, vous décidez de ce que vous voulez en faire.

Je vous invite à retourner mentalement dans votre passé et à penser à toute ces fois où vous n’avez pas eu d’autre option que de faire les choses en ayant peur. Ce peut être ce moment où vous avez eu une peur panique d’exposer votre projet devant tant de monde. A ce moment précis, vous n’avez pas eu d’autre choix que de le faire. Qu’avez-vous fait de votre peur ? Vous l’avez acceptée et vous avez réuni toute cette honte, ces doutes, ces préoccupations et ces hésitations pour faire ce qui vous rendait si nerveux-se. C’est précisément quand vous avez extrêmement peur et n’avez pas d’autre choix que d’affronter cette peur que vous commencez à l’utiliser en votre faveur.

Avoir cette attitude vous permettra également de faire face aux difficultés d’une autre manière. Car nous sommes tou-te-s fatigué-e-s de lutter contre des problèmes, des barrières, des pierres sur notre chemin qui retardent nos objectifs et nos avancées. Mais vous vous centrez trop sur cela et donnez beaucoup trop d’importance à toutes ces choses.


Les choses négatives ont toujours une grande importance. A tel point qu’elles sont capables de reléguer au second plan toutes les bonnes choses que nous avons atteintes.


Où est passée la valeur de ce que vous avez réussi ? A quel moment avez-vous cessé de visualiser vos buts ? Tous les problèmes nous rendent aveugles, nous font douter et nous frustrent, et ils nous font parfois revenir en arrière. Si vous vous concentrez sur le présent et mettez en avant tout ce que vous avez fait de bien jusqu’à maintenant, vous cultiverez une conscience pleine. Celle-ci vous permettra de considérer les erreurs comme des opportunités, les peurs comme des moteurs et les doutes comme des faits à mettre en pratique.

Aujourd’hui est le premier jour du reste de votre vie

Laissez derrière vous ce qui est passé, abandonnez vos pensées à propos du futur. Aujourd’hui est le premier jour du reste de votre vie et ce jour mérite une attention spéciale. Concentrez-vous sur le présent et profitez-en au maximum. Pensez que demain n’existe pas, que vous avez l’opportunité, aujourd’hui, de faire tout ce que vous pouvez. Si vous vous retranchez dans vos peurs et vos doutes, ce jour sera perdu.

Vous êtes responsable de la vie que vous avez alors ne vous transformez pas en victime. Si vous ne placez pas votre confiance dans le chemin à parcourir, vous n’arriverez jamais là où vous voulez aller. Commencer de nouvelles choses peut faire peur car, très souvent, nous voulons aller plus vite que le temps. Nous ne sommes pas réalistes, nous ne voyons pas le travail que cela va demander ou les efforts que nous allons devoir faire. Nos attentes se retournent contre nous quand nous nous mettons en marche.

Avant de vous lancer dans une nouvelle chose, vérifiez que vous pouvez la réaliser jusqu’au bout ; ainsi, vous n’aurez pas à faire face aux fausses illusions du début. Ensuite, restez motivé-e, et ce à tout prix. Il vous arrivera de vouloir abandonner et c’est pourquoi vous devez vous concentrer sur votre objectif. Celui-ci vous permettra d’aller jusqu’au bout.


« Sortez de votre zone de confort. Vous ne pouvez grandir que si vous êtes prêts à vous sentir mal à l’aise quand vous essayez quelque chose de nouveau »

-Brian Tracy-


Souvenez-vous que c’est aujourd’hui qui est important. Songez au fait que vous n’aurez pas d’autre opportunité et que ce que vous ferez aujourd’hui déterminera tout ce qui se passera par la suite. Cette zone de confort, ces peurs, ces doutes et cette honte ne vous serviront à rien si vous ne les affrontez pas. Ils ne vous seront utiles que si vous les surmontez, car ils existent pour que vous puissiez commencer une nouvelle chose dès demain.

Images de Yuschav Arly

A découvrir aussi