Stress : vouloir être « là-bas » quand nous sommes « ici »

19 mai 2016 dans Emotions 1 Partagés

Nous pourrions définir le stress comme un état cognitif, émotionnel et comportemental qui génère la volonté ou le désir d’être « là-bas » alors que nous sommes « ici« .

Cependant, cet état peut devenir négatif lorsqu’il nous envahit et que le rassemblement de nos pensées, l’organisation des tâches à effectuer et l’optimisation de nos ressources sont altérés.

Les différentes pressions professionnelles, sociales, familiales et personnelles nous obligent à réajuster nos attentes et notre vie de façon continue.

Nous ne pouvons pas nous permettre de perdre notre emploi, nous devons payer nos factures, rembourser nos dettes, nous occuper des 20 tâches qui attendent d’être effectuées, préserver notre dévouement émotionnel envers notre conjoint, étudier pour nos examens, etc.

Un jour, plongés dans toutes nos obligations, nous nous rendons compte qu’il est de plus en plus difficile de trouver le sommeil, et qu’à 3 heures du matin nous réfléchissons à une façon de s’en sortir ce mois-ci.

main sur une femme

Les heures passent et le fait que nous ne parvenions pas à dormir alors que nous avons absolument besoin d’être en forme le lendemain nous angoisse encore plus.

Finalement, un sommeil léger et peu réparateur nous enveloppe, nous rendant chaque jour un peu plus fatigués et de mauvaise humeur.

Cette même situation se répète jour après jour, accentuant la fatigue, et entraînant de forts maux de tête de plus en plus fréquents qui nous donnent une sensation désagréable d’engourdissement mental, émotionnel et physique.

Il est probable que notre pouls s’accélère et que nous fassions parfois de la tachycardie. De plus, dans certaines situations, notre respiration est entrecoupée et dans d’autres nous nous surprenons à tenter de respirer profondément pour gérer notre état d’activation.

femme anxieuse

Les conséquences du stress dans notre corps

Lorsque les facteurs stressants sont de type psychologique et social, notre corps enclenche un certain nombre de réponses physiologiques qui nous permettent de « maintenir le rythme » durant un certain temps pour faire face à d’éventuelles conséquences négatives pour nous-mêmes (par exemple, travailler pour toujours avoir un soutien financier).

Cependant, ces réponses physiologiques ne fonctionnent pas sur le long terme. Ainsi, si elles perdurent dans le temps, ses effets pourront engendrer une diminution de l’excitation sexuelle, des problèmes de menstruations pour les femmes, un mauvais fonctionnement du système immunitaire, etc.

Même si le sujet est beaucoup plus complexe, nous pourrions dire que les facteurs de stress englobent tout ce qui déstructure notre équilibre et qui oblige l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien à tenter de trouver une solution qui garantisse notre bien-être psychologique et physique.

visage brise

Un corps stressé est un système qui tente de faire face aux menaces

Comme l’affirme Robert M. Sapolsky dans son livre « Pourquoi les zèbres n’ont pas d’ulcère ? » : « dans notre vie privilégiée, nous sommes les seuls êtres du monde animal disposant de l’intelligence suffisante pour nous inventer certains agents stressants, et les seuls suffisamment stupides pour les laisser dominer nos vies« .

Le stress est le résultat des divergences perçues entre les demandes de notre entourage et les outils dont nous disposons pour y faire face.

Ainsi, se munir d’outils utiles qui nous permettent de maintenir un équilibre quotidien est une bonne stratégie pour mettre en marche une réponse adéquate.

La façon dont nous répondons au stress et la façon dont nous le gérons dépendront en grande partie des différentes variables personnelles et sociales qui se rejoignent.
Partager

plume sur l'eau

Chers lecteurs, vous savez déjà qu’il n’existe pas de formules magiques qui fonctionneraient pour tous les cas.

Cependant, nous pouvons donner un nom à ces stratégies et ces techniques que nous pouvons apprendre grâce à un professionnel ou à l’aide de manuels d’auto-aide dirigés.

Ainsi, voici quelques manuels traitant des problèmes d’anxiété et de stress :

  • Certains livres d’Albert Ellis : “Vous pouvez être heureux” et “Dominez votre anxiété avant qu’elle ne vous domine”.
  • “Adieu anxiété” de David Burns.
  • “Le stress : nouvelles techniques pour le contrôler” de Francisco Javier Labrador Encinas.

Ces livres vous seront utiles et enrichissants pour affronter le stress et l’anxiété. Vous pourrez ainsi en savoir plus sur certaines techniques de respiration, de relaxation, d’affrontement, etc.

Ainsi, la technique du mindfulness, ou de la conscience pleine, est une bonne façon d’apprendre à se focaliser sur le moment présent.

La liste des recommandations est sans fin, tout comme le nombre de cas concrets de stress et d’anxiété.

Pour cette raison, il est important de rechercher profondément pour trouver les stratégies les plus utiles pour affronter les situations de stress qui ébranlent tant notre santé générale.

A découvrir aussi