La méditation « mindfulness » ou la pleine conscience

· 7 avril 2015
Que signifie exactement « Mindfulness » ?
Ce terme s’est défini de différentes manières dans les écrits qui traitent de ce thème, mais toutes les définitions s’accordent plus ou moins sur sur deux aspects : 
1) Une conscience délibérée de l’état présent, des pensées et des sentiments.
2) Une attitude ouverte envers ceux-ci, sans jugements.
Une personne peut atteindre un état de ‘mindfulness’ ou de pleine conscience grâce à une habitude qui consiste à réaliser des exercices de méditation. 

Méditer

La méditation ‘mindfulness’ ne doit pas être confondue avec la méditation liée aux pratiques religieuses. Quelle est la différence ?

La méditation liée au Bouddhisme et aux autres religions requiert une concentration sur sa respiration et a à voir avec un mantra qui se répète plusieurs fois dans le but d’atteindre un type d’illumination spirituelle.

En revanche, l’exercice mental de pleine conscience demande d’être attentif et lucide. Il faut adopter une posture sans critique avec l’objectif d’être le plus au fait de ses pensées pour éviter de se sentir embrumé par celles-ci, et de cette façon, pouvoir mieux les manoeuvrer.

Cela requiert des efforts mais en vaut la peine

Pour atteindre un état de pleine conscience, il est important de consacrer du temps pour entraîner son esprit. Beaucoup de gens prennent des cours pour apprendre les techniques liées à la pleine conscience.

Généralement, les cours consistent en plusieurs sessions de groupe, en moyenne de deux heures, pendant 8 semaines.
Ce n’est pas une baguette magique qui fonctionne immédiatement, mais plus vous vous forcerez à l’atteindre, plus vous pourrez percevoir les bons résultats.

La raison pour laquelle certains consacrent beaucoup de temps à cette habileté, est qu’elle a un effet positif sur l’hypertension, les maladies cardiaques et la douleur chronique.
Elle permet également d’augmenter votre concentration et aide à dépasser la dépression, l’anxiété et les addictions. 

Preuves

Quand nous voyons tous les bienfaits de la méditation ‘mindfulness,’ nous pouvons penser que cela est trop beau pour être vrai.
Y-a-t-il vraiment des preuves que cela fonctionne ? Eh bien, oui !

Selon le site web bemindful.co.uk, plusieurs études cliniques ont produit les résultats suivants : 70% de réduction de l’anxiété et une réduction progressive de l’anxiété jusqu’à 3 ans après avoir pris ces cours.
Il a également été observé une diminution des consultations chez les médecins et une augmentation des anticorps qui luttent contre les maladies.

D’autres études ont démontré que les personnes avaient un sommeil de meilleure qualité et ont remarqué des améliorations notoires dans les cas de maladies comme la fibromyalgie et le psoriasis.
Le Dr. Timothy A. Pychyl, qui a réalisé une étude sur les effets de la pleine conscience dit que cette pratique peut aider à évincer la procrastination.

Le professeur Mark Milliams de l’Université d’Oxford explique (dans une vidéo du site web bemindful.co.uk) comment la méditation ‘mindfulness’ aide à contrôler le stress et ainsi, nous permet de nous sentir moins fatigué, surchargé ou irritable. 

Williams expose quelque chose de très surprenant . Quand nous sommes sous pression constamment, à courir pour faire mille et une choses, nous vivons la même réponse émotionnelle que si nous étions en train de fuir un prédateur.
Cela sabote notre capacité à nous focaliser et à nous consacrer à nos taches. 

Il dit également que la conscience pleine nous aide à apprécier les choses que nous sommes en train de faire et à trouver la quiétude dans ce monde frénétique.

De cette manière, nous obtenons une meilleure concentration et une meilleure mémoire. 

Image de Hugh Bell