Comment venir en aide à un ami ou à un proche atteint d’une dépression

28 mars 2015 dans Psychologie 0 Partagés
 Il est possible que l’un de vos proches, ou de vos amis, souffre de dépression.
Et si la situation est évidemment très douloureuse pour celui qui est touchée par cette maladie, elle est également difficile pour les personnes qui l’entourent.
Cette pathologie n’est pas simple à comprendre, car elle génère beaucoup d’incertitudes pour l’entourage du malade, et il est donc difficile de savoir comment réagir. 

Que pouvez-vous faire ? 

Les personnes qui ont des proches souffrant de dépression ont un rôle essentiel à jouer dans leur pathologie, grâce au soutien qu’elles peuvent leur offrir.

Pour cela, il faut suivre quelques étapes :

– Comprendre la maladie et apprendre à en reconnaître les symptômes 

La dépression est une pathologie comme les autres, et son apparition dépend de nombreux facteurs et non de la personne en elle-même, comme l’affirment beaucoup de croyances populaires erronées. Cela demande donc un diagnostic précis, et un traitement adapté.
Les professionnels de santé sont les seuls à pouvoir diagnostiquer avec précision si une personne souffre, ou non, de dépression, selon des critères bien précis.

L’idéal est de lire des livres, de se renseigner par des sources sérieuses, ainsi que de consulter divers professionnels, pour vous permettre de mieux comprendre ce qu’est la dépression, et pouvoir ainsi aider au mieux les personnes qui vous sont chères.

Aider la personne à suivre un traitement adapté

Il existe de nombreux traitements pour soigner la dépression. Mais, malgré cela, la majorité des personnes qui en souffrent ne demandent pas d’aide.
Pour cette raison, il faut aider ces personnes à trouver le traitement qui leur est adapté car :

– Cette maladie se soigne.
– Le traitement réduit, avec le temps, la douleur et la souffrance.
– Plus la maladie est longue, plus les complications sont nombreuses.
– De nombreuses conséquences graves de la dépression, comme la tentative de suicide, peuvent être prévenues.

Votre rôle, en tant que proche ou ami, est d’aider la personne à suivre le traitement adapté à ses besoins, en plus d’essayer de l’aider à suivre un style de vie sain (une bonne alimentation, des exercices réguliers, etc.).

Soutenir, sans accabler ou surprotéger

Pour être efficace, le soutien doit être exercé avec une certaine distance, sans étouffer ou accabler la personne malade, en lui donnant simplement de l’affection et en lui montrant de la compréhension, et de la patience.

Il est inutile de la surcharger de conseils, ou d’ordres, car cela augmentera son sentiment de culpabilité et d’impuissance.

La dépression est une maladie, il est donc inutile de dire “si j’étais toi” ou bien “je comprends exactement ce que tu ressens”.
Avant de dire quelque chose, demandez-vous si vous diriez ces mots à quelqu’un atteint d’une grippe ou d’un accès de fièvre.

Pour apaiser les personnes souffrant de dépression, vous pouvez leur dire que vous comprenez leurs difficultés, qu’elles ne sont absolument pas folles, et que c’est une maladie qui touche beaucoup de personnes.

La personne qui souffre de dépression est très sensible en ce qui concerne les propositions d’aide et de soutien. Il ne faut pas être trop maternel ni trop indifférent, car elle peut se sentir rapidement infantilisée, ou bien se penser totalement inutile et impuissante.

Il est important de savoir que les personnes dépressives se fatiguent rapidement, car elles luttent de manière intensive contre leur fatigue mentale et leurs pensées négatives.
Il ne faut donc pas exiger de leur part des efforts trop intenses, ni les forcer à faire des choses contre leur volonté.
Vous pouvez les motiver avec compréhension et tendresse, et quand elles font un effort, il est essentiel de le reconnaître et de les encourager.

Enfin, il est fondamental de maintenir un comportement ouvert, et de ne pas discréditer leurs sentiments et leurs émotions.
Maintenez-les dans la réalité et offrez-leur l’espoir d’un avenir meilleur.

Prenez soin de vous pour pouvoir être d’un meilleur soutien .

La dépression peut être un long processus, durant lequel vous allez devoir partager les souffrances de la personne que vous aimez, et trouver la force pour lui offrir tout votre soutien, votre appui et votre tendresse. Mais, il est important de ne pas vous épuiser.

La personne qui souffre de dépression a majoritairement des pensées négatives, qui se portent sur elles-mêmes mais également sur ceux de son entourage. Cela peut entraîner un sentiment d’irritabilité, et parfois, de rejet. Nous allons vous donner quelques conseils à prendre en compte dans ce genre de situations :

– Ne vous sentez pas responsable de la dépression de la personne que vous aimez. Il n’y a pas de coupable car cette maladie est due à la convergence de nombreux facteurs (biologiques, psychologiques, etc.).

– Lorsque vous vous sentez impuissant, ou débordé, vous pouvez demander l’aide de professionnels qui peuvent aider la personne touchée par la maladie, et la guider dans le long processus de convalescence.

– Si vous avez tendance à vous isoler, rappelez-vous qu’il n’est pas bon d’être dans une bulle pendant trop longtemps. Adaptez-vous à la situation, sans non plus mettre de côté tous vos projets.

Gardez à l’esprit que pour prendre soin d’une personne, vous devez également être en bonne santé et faire attention à vous-même.

A découvrir aussi