Severus Rogue : qui est qui dans la saga Harry Potter ?

1 novembre 2019
Ce qui a commencé comme un conte pour enfants est devenu une saga de succès qui a gagné l'amour des adultes. L'une des clés de la saga Harry Potter est la profondeur et la complexité de ses personnages. Et l'un des personnages qui incarne le mieux la dualité humaine en soi est peut-être Severus Rogue. L'homme au cœur brisé qui a construit un bouclier pour cacher sa vraie bonté.

Severus Rogue est l’un des personnages les plus intrigants de la saga Harry Potter. Rowling nous a tous trompés, nous faisant croire que Rogue était un vrai méchant, qu’il ne désirait que la souffrance de Harry. Cependant, elle nous cachait un énorme secret qui allait tout changer. Alan Rickman, l’acteur qui a donné vie au personnage, était le seul privilégié à connaître la vérité sur le professeur de Potions.

Nous avons tous versé quelques larmes lorsque nous avons découvert qu’après tout ce temps, Rogue aimait toujours Lily, la mère de Harry, et qu’en réalité, il n’avait fait qu’assurer la sécurité du jeune homme. Ce fragment dans lequel nous comprenons enfin tout ce que Rogue a fait, dans lequel nous réalisons pourquoi Dumbledore l’avait tant protégé, est devenu l’un des plus applaudis par les fans de la saga.

Severus Rogue s’est taillé une place de choix parmi les personnages de fiction les plus connus et les plus aimés. Mais ces mots et cette scène émotionnelle cachent quelque chose de plus, de plus profond que Rowling nous a laissé entrevoir à travers sept livres. Certains personnages sont-ils de véritables héros ? D’autre part, la bonté pure existe-t-elle ?

Rogue fonctionne un peu comme un équivalent de Dumbledore. Pendant longtemps, nous avons pensé sans doute que Dumbledore était le bon et Rogue le mauvais. Cependant, les rôles du bien et du mal semblent s’estomper avec le temps. Qui est qui, en réalité, dans la saga Harry Potter ?

Le sombre passé de Severus Rogue

Déjà dans Harry Potter à l’école des sorciers, nous réalisons que Dumbledore ne doute jamais de sa confiance et de sa loyauté. Il croit profondément au repentir et aux secondes chances. Pendant ce temps, d’autres personnages, comme Harry, essaient de le démasquer. Les plans d’Harry échouent presque toujours, et Rogue s’impose dans toutes les situations.

En tant que lecteurs ou téléspectateurs, nous sommes surpris que personne d’autre que Harry et ses amis ne soit au courant du mal qu’incarne Rogue. Pour cette raison, la surprise est primordiale lorsque nous découvrons la vérité. L’information sur son passé nous est présentée progressivement, au compte-gouttes. Nous savons que Rogue possède la Marque des Ténèbres, ce qui indique qu’à un moment donné, il était un Mangemort. Par conséquent, nous l’identifions comme un méchant.

Grâce à Lupin, nous préssentons quelque chose de plus sur son passé. Nous découvrons que sa mauvaise relation avec les maraudeurs vient de son séjour à Poudlard, et à travers les classes d’Occlumancie que Severus offre à Harry, nous remarquons certains aspects de cette mauvaise relation. Nous voyons un adolescent, Severus Rogue, harcelé par James Potter, le père de Harry.

Rowling démystifie en partie l’héroïsme du père de Harry. Nous ne doutons pas que James était un homme bon, mais il est vrai que, durant son adolescence, ses moqueries contre Rogue montrent une attitude désagréable et cruelle. Nous voyons James comme le leader de son groupe, le jeune homme « drôle » et populaire qui sait comment chercher les ennuis. Rowling nous dit que même le plus gentil des hommes peut commettre des actes répréhensibles.

Au contraire, sa relation avec Lily Potter était très différente. Ils se sont rencontrés dans leur enfance et sont devenus de grands amis. Rogue connaissait déjà le monde magique et était en quelque sorte une figure clé dans l’enfance de Lily. Les parents de Lily étaient des Moldus (personnes non magiques), et en découvrant qu’elle était une sorcière, tout un monde de noms étranges s’est ouvert à elle. Cette relation sera la clé du Rogue adulte que nous connaissons dans la saga Harry Potter.

Severus Rogue et Lily Potter

La Rogue de la saga

Le Rogue que nous connaissons dans la saga est montré comme un homme noir, froid, professionnellement frustré et probablement aussi sur un plan personnel. Rogue est pédant, arrogant et manque d’empathie. Il semble avoir une certaine prédilection pour les étudiants de la maison Serpentard, dont il est le directeur.

Il punit durement ceux qu’il considère maladroits ou inintelligents, ou ceux qu’il considère comme des « je-sais-tout », comme Hermione. Mais, surtout, il punit sévèrement Harry. Rogue lui fait payer toute sa frustration passée, qu’il considère comme le reflet de son père et, par conséquent, comme un ennemi, un rival.

Toutes ses actions nous amènent à penser qu’il est du côté de Voldemort et des Mangemorts. Nos soupçons sont confirmés lorsque nous découvrons que Severus Rogue est l’un d’entre eux. Il va même jusqu’à tuer la personne qui lui a toujours fait confiance : Albus Dumbledore. Derrière toutes ces ténèbres, en réalité, se cache un homme qui a souffert, qui est victime de son propre passé.

La dualité de Rogue a été présente tout au long de la saga : il semble faire quelque chose de mal et, à la fin, il s’avère qu’il agissait dans le meilleur intérêt de Harry. Le plan est répété jusqu’à sa mort. Cette haine, apparemment irrationnelle, cache une plus grande complexité que nous n’aurions pu l’imaginer. Elle fait de Severus Rogue un personnage dont l’évolution est une des plus significatives. De cette façon, Rowling a construit dans sa saga un personnage que nous haïssions tous et que, finalement, nous finissons par aimer.

Rowling joue avec le doute : Rogue est-il un mortel repentant ? Un espion de Dumbledore? Un espion de Voldemort ? De quel côté est-il ? Parfois, les sens nous trompent, ce que nous voyons ou l’image que quelqu’un projette peut ne pas être un vrai reflet de la réalité.

Severus Rogue : le héros

La saga Harry Potter grandit en parfaite harmonie avec son personnage principal. Quand nous lisons Harry Potter à l’école des sorciers, nous trouvons un livre pour enfants, où le mal et la bonté semblent extrêmes. Cependant, au fur et à mesure que nous avançons, Harry grandit. Dans le même temps, la complexité des livres augmente. Ce qui ressemblait à une histoire pour enfants devient une histoire sombre et nuancée.

Dans Les Reliques de la mort, le dernier livre de la saga, on se rend compte qu’il n’y a plus de bon ou de mauvais. Il n’ y a ainsi que des personnages avec un passé et dont les actions en découlent. Peut-être que Voldemort ne serait pas le magicien noir que nous connaissons s’il avait connu une enfance un peu plus heureuse. Et, de la même manière, nous comprenons que le bon Dumbledore, peut-être, n’était pas parfait.

Quant à Rogue, nous verrons que, derrière l’homme des ténèbres, se cache un cœur dévasté. Un homme qui a souffert, mais qui aime toujours. Cette révélation est l’un des moments les plus fulgurants de la saga. L’un des moments où le lecteur et Harry arrivent à maturité.

Severus Rogue protégeant Harry, Ron et Hermione

Dumbledore a tout ce temps préparé Harry à mourir aux mains de Voldemort. De son côté, Rogue a assuré sa sécurité en risquant sa propre vie. Ce qui fait de Dumbledore un mauvais héros ? La vérité ne peut jamais être aussi simple. En effet, le monde n’est pas seulement fait de bien et de mal, il est surtout fait de nuances.

L’histoire de Rogue nous émeut, il est le mortel repentant qui sacrifie sa vie pour le fils de la personne qu’il aimait. Harry nomme son fils d’après les deux directeurs de Poudlard : Albus et Severus. De cette façon, il nous montre son pardon, son acceptation de ses erreurs et son affection pour les deux. Parce qu’en fin de compte, nous avons tous tort, nous pouvons tous agir mal dans certaines situations.

Alan Rickman était, sans aucun doute, un magnifique Severus Rogue et un parfait gardien du secret de Rowling. Or, malheureusement, il nous a quittés prématurément sans tenir sa promesse : continuer à lire Harry Potter à 80 ans. Grâce à lui, nous avons pu apprécier Rogue dans sa version cinématographique. Sa mémoire et son Rogue parfait resteront à jamais gravés dans le cœur des lecteurs de la saga. Pour toutes ces raisons, on peut dire que Severus Rogue est l’un des personnages les plus complets et fascinants de l’univers Harry Potter.