Selon les neurosciences, aimer nous rend plus intelligents

06 juillet, 2020
Certains chercheurs ont conclu que l'amour nous rend plus intelligents. En effet, il existe tout un "réseau neuronal d'amour" et une biochimie particulière qui active et renforce tout un ensemble de fonctions cognitives.

On entend souvent dire que, lorsqu’une personne est amoureuse, d’une manière ou d’une autre, elle perd la raison. Or, selon les chercheurs en neurosciences, il s’agirait d’une idée erronée ! En effet, aimer nous rendrait plus intelligents. Bien sûr, cette intelligence ne s’applique pas exactement à l’être cher (comme le dit le proverbe, l’amour rend aveugle), mais à de nombreux autres aspects.

Il y a plusieurs choses qui changent dans le cerveau et dans la physiologie d’une personne amoureuse. En principe, cette expérience est très spéciale, précisément pour cette raison.

Quiconque aime, en particulier dans la première étape de la relation, se sent plus éveillé, plus connecté émotionnellement au monde. Il est également plus empathique et plus compatissant.

En fait, l’amour fait de nous de meilleurs êtres humains. Cependant, les neurosciences ont découvert que l’amour nous rend aussi plus intelligents. Pourquoi ? La chimie de l’amour réside principalement dans le cerveau, et cette transformation qui accompagne l’apparition de l’amour atteint également des zones qui remplissent des fonctions cognitives.

“Connaître l’amour de ceux que nous aimons est le feu qui nourrit la vie.”

– Pablo Neruda –

Il semblerait qu'aimer nous rende intelligents

Aimer nous rend plus intelligents

Pour prouver que l’amour nous rend plus intelligents, un groupe de chercheurs de l’Université de Chicago a scanné le cerveau des amoureux. Cette observation et certaines preuves ont montré que ceux qui aiment pensent aussi plus vite, perçoivent plus clairement les comportements et les idées des autres et sont également plus créatifs.

Pour en arriver à ces conclusions, les chercheurs ont utilisé des électrodes. Une fois placés sur la tête des sujets qui participaient à l’étude, on leur a montré une série de photographies dont une de leur partenaire. De même, on leur a dit différents noms, y compris celui de leur partenaire.

C’est ainsi que les chercheurs ont pu découvrir qu’en voyant l’être cher ou en entendant son nom, 12 zones cérébrales de la personne interrogée s’activaient. L’une de ces zones où a été enregistrée une activité particulièrement intense est le virage angulaire, l’une des régions traditionnellement associées à la pensée abstraite et à la créativité. Une activité qui ne s’est pas arrêtée lorsque les participants ont vu des photos d’autres personnes ou entendu d’autres noms.

“Perdre la tête”

Les résultats vont dans un sens. Vous ne perdez pas la tête en tombant amoureux. Ou plutôt, vous la perdez, mais en même temps, vous gagnez beaucoup. Bref, aimer nous rend plus intelligents.

Les chercheurs ont comparé le virage angulaire à un petit robot qui active un réseau neuronal complexe. Car cette zone est en effet étroitement connectée à d’autres zones du cerveau.

Le virage angulaire concerne des fonctions telles que le traitement des nombres et des langues, ainsi que des données autobiographiques très complexes. Cela signifie que l’amour crée également une capacité spéciale pour mieux comprendre notre comportement, à des niveaux plus profonds que dans des situations normales.

L’affûtage de la pensée et l’activation de la perception rendent les amoureux davantage capables de comprendre le comportement des autres, sur un plan plus profond.

Les caractéristiques des autres sont mieux perçues et leurs sentiments sont mieux reconnus. Par conséquent, les chercheurs en ont conclu que l’amour nous rend également meilleurs.

Selon les neurosciences, aimer nous rend intelligents

Au-delà des débuts de la relation

Toutes ces activations et réactions cérébrales plus intenses ont été enregistrées au cours de la première phase de la relation. Or, une autre étude a révélé que les mêmes effets pouvaient être observés même longtemps plus tard. Tant que l’amour était présent, même s’il n’était plus aussi effervescent qu’au début.

Une enquête de l’Université de Californie l’a confirmé. A cette occasion, un groupe de couples étant ensemble depuis une période allant de 4 à 21 ans a été étudié. Le point commun était le fait qu’ils prétendaient toujours se sentir amoureux de leurs partenaires respectifs. Les chercheurs ont découvert que leur cerveau réagissait de la même manière que celui des couples de la première étude.

En particulier, il a été constaté que leur cerveau produisait une plus grande quantité de dopamine. Un neurotransmetteur qui a des effets importants sur l’humeur, mais qui influence également l’activité cognitive. Fondamentalement, il contribue à réguler et à moduler les flux d’informations. Une carence en dopamine provoque des problèmes de mémoire, d’attention et de résolution de problèmes.

Sur la base de toutes ces preuves, on peut affirmer qu’aimer réellement nous rend plus intelligents. Cette intelligence s’applique non seulement aux questions strictement cognitives, mais elle englobe également le vaste monde de l’intelligence émotionnelle. C’est une raison de plus d’aimer, sans peur et sans mesure.

 

Lomar, J. (2017). La Inteligencia del Amor: Un viaje del temor al Amor. Borealis.