Pendant combien de temps peut-on tomber amoureux ?

23 février 2020
Nous sommes tous tombés amoureux un jour et il ne fait aucun doute qu'il s'agit d'une sensation incroyable, et angoissante à la fois. Ici, nous vous expliquons ce qui se passe lorsque nous tombons amoureux, en suivant la lignée de plusieurs études déjà publiées.

Tomber amoureux est un état émotionnel caractérisé par le sentiment de joie, d’épanouissement et de satisfaction qui est précédé par l’attirance pour une autre personne. Cette étape nous conduit à un état de conscience altéré, influençant notre corps au point de conduire à des décisions erronées.

L’attraction sexuelle serait la phase qui précède le fait de tomber amoureux. Ce désir de l’autre est déterminé, entre autres facteurs, par l’activation de certaines zones du cerveau à cause des substances émises par l’autre, des phéromones ou des changements biologiques chez soi-même.

Tomber amoureux d'une personne

Attirance sexuelle

Notre corps sécrète diverses substances lorsque nous faisons face à un stimulus qui nous attire (une personne, ou l’idée d’être à proximité de cette dernière). Ainsi, on constate une augmentation de la testostérone ou des œstrogènes, augmentant le désir. À son tour, ce désir entraîne une augmentation de l’adrénaline, du glucose et de la phényléthylamine.

Ces neurotransmetteurs font en sorte que, lorsque nous ressentons une attraction sexuelle, notre corps soit activé, augmentant notre fréquence cardiaque, notre transpiration, préparant nos organes à une réponse sexuelle et à ressentir du plaisir.

Selon certains auteurs, ce sentiment de désir incontrôlable pour l’autre peut durer environ deux ans. C’est vers la fin de cette période que l’on observe une diminution des hormones du désir. Cependant, elle coïncide avec l’apparition d’une autre hormone, connue sous le nom de l’hormone de l’amour, l’ocytocine.

Tomber amoureux

Tomber amoureux nous pousse à ressentir des tremblements, cela nous fait pâlir ou rougir, on ressent des sensations d’inconfort, un bégaiement et une perte de contrôle des émotions. Mais pourquoi cela se produit-il ?

De nombreuses études soutiennent le fait que tomber amoureux est, a priori, une dépendance, qui comprend le retrait et même la tolérance.

Le fait de tomber amoureux et neurobiologie

Lorsque vous ressentez du désir pour quelqu’un, le système nerveux active le système endocrinien pour le préparer au sexe. Cependant, l’absence de la personne et l’incapacité de satisfaire les désirs, conduit à l’inhibition de ce processus.

Les régions préfrontales inhibent l’impulsion et, compte tenu de l’augmentation de la phényléthylamine, de la vasopressine et d’autres hormones, la dopamine est produite en grande quantité jusqu’à la ségrégation de l’endorphine.

Tout cela produit un déséquilibre dans différents systèmes, tels que le système dopaminergique. Cette incapacité à consommer le désir entraîne une diminution de la sérotonine qui provoque un manque d’intérêt pour les activités. De l’insomnie, une diminution de l’appétit, une perte de la concentration…

De son côté, l’augmentation de l’acétylcholine conduit à des pensées obsessionnelles et récurrentes sur la personne aimée. Nous parlons de comportements compulsifs, comme le fait de regarder constamment sa photo ou de vérifier si cette personne vous a écrit.

Ocytocine

L’ocytocine est une hormone sécrétée par le cerveau, en particulier dans l’hypothalamus. Bien que les hommes et les femmes produisent de l’ocytocine, leur production est plus élevée chez les femmes. Et elle augmente pendant l’orgasme, l’accouchement et l’allaitement.

Chez l’Homme et les autres animaux, cette substance est liée aux soins. Ainsi, plus il y a d’ocytocine, plus la tendance à la protection est grande.

C’est ainsi qu’en plus de l’attraction, la composante de la tendresse et du soin s’ajoute. Le fait de rester ensemble semble devenir un besoin. Et chacun souhaite la présence de l’autre pour veiller réciproquement sur l’autre personne.

Tomber amoureux de quelqu'un

Combien de temps dure ce processus ?

En tenant compte de tous les processus sous-jacents liés au fait de tomber amoureux, on estime que cet amour commun a une courte durée. Allant de quelques semaines à un an. Fait intéressant, il semble y avoir une relation entre l’âge des amoureux et la durée de l’amour. Plus on est jeune, moins l’amour dure longtemps, mais plus il est intense.

Malgré cela, le fait d’être amoureux peut être prolongé. Étant donné qu’il est composé de désir sexuel, d’affection et de soins positifs, ces aspects peuvent et doivent être maintenus en vie aussi longtemps que possible. Passer à une phase d’amour plus stable ne signifie pas que notre corps ne peut pas continuer à réagir et à nous donner toutes les sensations que l’on ressentait au début.

Tomber amoureux est une combinaison entre une forte attirance sexuelle et le déséquilibre de l’organisme qui, à mesure que les contacts augmentent, cède place à un lien plus intime. Vous commencez à connaître l’autre personne et vous vous demandez si vous voulez continuer votre histoire avec elle.

L’attachement est ajouté à l’attirance sexuelle, ce qui vous permet de tomber amoureux. Mais c’est après cette étape que peut venir l’envie de continuer cette histoire. Selon les experts, si à ce stade, on considère que l’autre personne a des valeurs et une personnalité compatibles avec les nôtres, c’est alors que le lien d’amour se produit.

 

  • Pinto, B. (2002). La psicología del amor. Departamento de Psicología de la Universidad Católica Boliviana “San Pablo”