Peut-on enseigner la créativité ?

09 février, 2020
Vous associez sûrement la créativité à la création de quelque chose de joli d'un point de vue artistique. C'est bien plus que ça. On peut -et on doit- être créatif dans différentes facettes de la vie. Vous croyez que seulement certains peuvent être créatifs ? Si vous pensez que non, vous vous demandez peut-être : "Peut-on enseigner la créativité ?". Nous vous répondons dans cet article.
 

Quand on pense créativité, on pense directement à une inspiration spontanée qui a permis à l’artiste de créer une oeuvre extraordinaire. Néanmoins, cette capacité est inhérente à l’être humain. Il est vrai qu’elle surgit parfois de manière naturelle et spontanée. Elle peut également apparaître grâce à un processus organisé. Par conséquent, nous pouvons dire que oui, on peut enseigner la créativité.

On doit ce terme à Guilford, il y a plus de 50 ans. Aujourd’hui, il possède toujours la même définition. Selon cet auteur, la créativité se réfère à la capacité de réaliser quelque chose de nouveau et de précieux.

Cette idée s’applique à toutes les actions d’une personne. Ainsi, une personne peut être créative d’un point de vue artistique, pour résoudre des problèmes, pour formuler une théorie, etc.

Des ampoules suspendues

Peut-on enseigner la créativité ? Est-elle innée ou acquise ?

Peu d’experts remettent en cause le fait que, dans une certaine mesure, la capacité à être créatif est intrinsèque à tout le monde.

De nombreux auteurs pensent qu’au-delà du niveau de départ ou de la prédisposition génétique, nous avons des opportunités pour apprendre à être originaux, flexibles ou sensibles, des aptitudes fondamentales pour la créativité. La créativité serait ainsi sensible à l’expérience. Elle serait motivée et renforcée par les défis qui se présentent à l’individu.

 

D’autres auteurs, en revanche, défendent le fait que tous les enfants sont créatifs par nature. On sait que les enfants passent par une étape entre 3 et 5 ans de constante formulation de questions et de pensée divergente. C’est une phase de créativité importante, dans laquelle elle pourrait se maintenir pour la vie avec le climat et le renfort approprié. Autrement dit, pour ces autres auteurs, on naît avec la créativité. Le problème, c’est qu’on la perd au fil des années.

Quoi qu’il en soit, et bien qu’il s’agisse d’un processus complexe, on peut travailler la créativitéPar ailleurs, tout ce qui peut s’apprendre, peut être travaillé. Il est par conséquent important de développer des attitudes créatives (imagination, curiosité, critique, etc) en plus de la confiance en soi, de la proactivité, de la tolérance à la frustration et de la persévérance.

La créativité est contagieuse. Faites-la tourner.”

-Albert Einstein-

Selon les experts, l’enseignement de la créativité doit prendre en compte les aspects suivantes :

  • On doit enseigner à partir des intérêts de l’individu et en prenant en compte ses capacités
  • Il faut utiliser des méthodes de stimulation, de questionnement et de découverte
  • L’imagination et la curiosité doivent être stimulées d’une manière basique au cours de l’enseignement
  • Il faut encourager l’utilisation intégrée de différents matériaux, idées, méthodes et moyens.
  • Il faut explorer, rechercher et expérimenter. En soi, il faut trouver de nouveaux défis et découvrir des besoins et des ressources
 
  • Il faut encourager l’autoévaluation et l’autocritique dans le but de déterminer si le résultat est utile et intéressant
  • Acquisition de connaissances spécifiques utiles pour le processus créatif
  • On doit enseigner que la créativité est déterminée par la motivation et l’effort
  • Il faut travailler des compétences de base telles que le langage, la résolution de problèmes et l’orientation vers les résultats
  • Favoriser la confiance et l’expression des idées
  • Et, bien évidemment, il faut offrir des opportunités pour mettre en place des processus créatifs. Celles-ci doivent être équilibrées en termes de liberté et de structure
Un homme tentant d'enseigner la créativité

Quels sont les freins à la créativité ?

En plus d’enseigner la créativité à travers une série de lignes directrices, il est important de prendre en compte l’existence d’autres facteurs qui peuvent freiner la créativité.

D’un côté, l’expérience des personnes peut avoir renforcé ou montré des schémas dans lesquels d’autres manières d’agir ou de s’exprimer ne sont pas valides. Une pensée convergente dans le cadre de laquelle on ne peut réaliser les choses que d’une manière déterminée. En ce sens, il est important de souligner l’importance du résultat et la valeur ajoutée que peut apporter un processus plus créatif.

 

De l’autre côté, la motivation extrinsèque est actuellement la plus récompensée et renforcée. En effet, elle sert à s’adapter à un milieu qui suit des paramètres fermés et stables. Par exemple, obtenir une bonne note ou les félicitations d’un supérieur. Néanmoins, pour favoriser la créativité et l’imagination, il faut suivre de nouveaux chemins, inventer de nouvelles options. Pour cela, il sera fondamental de trouver et de promouvoir la motivation intrinsèque.

Enfin, le besoin de l’être humain de s’identifier avec un groupe d’égaux, l’amène à développer des comportements et des attitudes similaires à ceux des autres. Ainsi, pour favoriser la créativité, il faut partir d’une éducation qui incite à l’autonomie, tout en permettant de développer des attitudes et des traits propres et uniques.

 

 
  • López Martínez, O. (2008). Enseñar creatividad. El espacio educativo. Cuadernos de la Facultad de Humanidades y Ciencias Sociales, 35, 61-75.
  • Pérez Alonso-Geta, M. (2009). Creatividad e innovación: una destreza adquirible. Teoría de la Educación, 21(1), 179-198.