Savez-vous comment les chiens reconnaissent nos visages ?

· 13 mars 2017

Les chiens sont ces animaux inséparables qui, bien dressés, sont une source inépuisable de compagnie et d’amour. Toujours prêts à jouer, à vous suivre et à être avec vous. Ce sont les premiers à sentir que vous arrivez à la maison et ceux qui vous reçoivent avec les plus grandes démonstrations de joie. Vous avez beau vous en aller seulement cinq minutes, quand vous reviendrez, leurs démonstrations d’affection seront identiques à celles qu’ils vous réserveraient si vous étiez parti un an.

Ils ont une ouïe très développée et ne se trompent jamais avec leur odorat mais ils comptent aussi sur la vue. Un sens qui n’occupe pas la première place pour eux mais qu’ils utilisent surtout pour se déplacer. Ils l’emploient aussi pour reconnaître des personnes et, dans cet article, nous allons essayer de déterminer concrètement comment ils reconnaissent nos visages.


« S’il est bien entraîné, l’homme peut réussir à devenir le meilleur ami du chien. »

-Corey Ford-


Comment reconnaissons-nous les visages ?

Pour nous autres êtres humains, la reconnaissance visuelle des visages est un processus qui s’effectue dans notre cerveau de façon efficace et rapide. En outre, c’est un processus qui ne se détache pas seulement pour être très rapide ou pour être connecté aux processus de mémoire à long terme, mais aussi pour être « faussement sélectif ». Comme si ce n’était pas assez, nous comptons anatomiquement sur une zone, dans le cortex cérébral, qui est dédiée à la reconnaissance des visages.

À quoi faisons-nous référence lorsque nous disons « faussement sélectif »? Il est à peu près certain que si vous n’êtes pas du pays nippon et que vous voyez un groupe de japonais, leurs traits vont vous paraître très similaires. En fait, vous avez l’impression que vous pourriez parfaitement les confondre entre eux. Une chose qui vous arrivera avec les hommes nippons, mais aussi avec les femmes.

Cela ne nous arrive pas parce qu’il y a moins de variabilité entre leurs corps que parmi les corps des personnes que vous distinguez sans difficulté dans votre entourage, c’est parce que nous ne sommes pas habitués à différencier leurs visages. La faute étant due à nos ancêtres pour qui il n’a pas été très important de distinguer les japonais entre eux et, sauf cas exceptionnels, pour nous non plus.

Finalement, avant d’entrer dans le monde canin, nous voulions signaler que, chez les êtres humains, il existe un trouble lié à la difficulté de reconnaître des visages : la prosopagnosie


« Si un chien ne vient pas vers vous après vous avoir regardé, il vaut mieux que vous rentriez chez vous et que vous examiniez votre conscience. »

-Woodrow Wilson-


Comment les chiens reconnaissent-ils les visages ?

Normalement, ils nous regardent d’un point plus bas que nous et, si nous les regardons pendant quelques secondes, le plus probable est qu’ils penchent la tête, comme s’ils nous demandaient ce que nous voulons. La reconnaissance de visages fait partie du comportement social avancé que présentent les chiens avec nous.

Dans un sens évolutif, il n’est pas fou de penser que, au cours de l’Histoire, les chiens qui  étaient habiles pour reconnaître des visages humains avaient un grand avantage face aux menaces. Identifier parfaitement l’être humain qui prenait soin d’eux, face à eux qui ne les traitaient pas bien, assurait probablement leur survie et, par conséquent, augmentait les probabilités qu’ils avaient de se reproduire.

Plusieurs études ont été menées sur la reconnaissance des visages chez les chiens. En étudiant leurs mouvements oculaires, nous avons réussi à déterminer qu’un chien est capable de différencier les visages connus des visages inconnus et de reconnaître ceux de leurs maîtres. Grâce à ce type d’études, nous savons aussi que les têtes des autres chiens les rend davantage curieux que celles des personnes inconnues.

Dans une autre étude publiée dans « Animal Behaviour » et basée uniquement sur la conduite des animaux, les chercheurs ont trouvé qu’un chien prête plus d’attention à son maître quand celui-ci a le visage découvert que quand il a quelque chose sur la tête.

Enfin, les études qui ont analysé l’activation du cerveau des chiens à travers la résonance magnétique impliquent directement deux aires de leurs cerveaux dans la reconnaissance faciale :

  • Le cortex temporal : auparavant, nous avons dit que nous avions une partie de notre cerveau qui s’occupait exclusivement de la reconnaissance de visages. Dans une étude réalisée par résonance magnétique, on a trouvé que tous les chiens présentaient une activité plus élevée dans cette zone quand on leur montrait des visages au lieu de leur montrer des objets.
  • Le noyau caudé : chez les chiens, cette zone du cerveau est fortement liée aux récompenses. Ainsi, l’hypothèse de l’activation de cette zone face à la présentation de visages est qu’ils prennent la reconnaissance pour une récompense.

D’une manière ou d’une autre, il ne fait aucun doute que les chiens adorent les visages des personnes dont ils reçoivent de l’affection. Voici une vidéo amusante pour vous le prouver !