Qu’est-ce que le style de vie minimaliste ?

31 mai 2018 dans Habitudes saines 0 Partagés
style de vie minimaliste

L’architecte et écrivain John Pawson affirme que “le minimalisme, plus qu’une architecture, est un mode de vie“. Un groupe de familles semble l’avoir compris de la sorte puisqu’il a créé une plate-forme à partir de laquelle ils enseignent ce qu’est le style de vie minimaliste.

La plate-forme en question s’appelle The Minimalists. Elle tend à donner un sens à la vie. Comment ? Par exemple, en générant des alternatives pour les besoins matériels qui naissent de la publicité et que la société elle-même promeut en faisant office de vitrine.

Qu’est-ce qu’un style de vie minimaliste ?

Selon les minimalistes, nous vivons aujourd’hui dans un environnement trop stimulant. En outre, bon nombre de ces stimuli sont des publicités visant à motiver la consommation. De sorte que nous pensons chaque jour qu’il existe davantage d’objets qui sont essentiels pour notre bien-être.

Selon la pensée minimaliste, nous devenons plus lourds à chaque achat que nous réalisons. Autrement dit, notre niveau émotionnel est surchargé, laissant de côté des parties essentielles de l’être humain, telles que la liberté.

style de vie minimaliste

C’est pourquoi les créateurs du mode de vie minimaliste, Ryan Nicodemus et Fields Millburn, définissent ce mode de vie comme l’outil qui sert de catalyseur pour se débarrasser des excès. Pourquoi ? Pour que nous puissions nous concentrer sur ce qui est vraiment important. Sur ce qui nous mène au bonheur, à la liberté et à l’épanouissement.

Il existe une série de caractéristiques définissant le style de de vie minimaliste, si vous vous y intéressez . Elle caractérisent ce mode de vie en fonction d’une idée unique qui les structure et les inspire : éliminer les besoins matériels, et artificiels finalement, et se concentrer sur le personnel.

Éliminer l’accessoire ou l’inutile

Le style de vie minimaliste tend à éliminer tout ce qui n’est pas strictement nécessaire. Si vous avez stocké des objets inutiles pendant votre vie, il s’agit alors d’un exercice de rangement pour vider ces espaces afin de les libérer ou remplir d’éléments qui couvrent les besoins réels.

La sagesse plus traditionnelle nous rappelle que l’attachement matériel nous rend en quelque sorte esclaves. L’accumulation nous fait perdre du temps à nettoyer, ordonner ou maintenir. Elle constitue un obstacle à l’utilisation de nos ressources dans les domaines qui sont vraiment importants. Les minimalistes invitent donc à vider les tiroirs et les armoires, éliminant tout ce qui n’est pas vraiment utile.

Nous nous attachons parfois à des objets, raison pour laquelle nous ne les jetons pas. Ce peut en effet être des choses pleines de souvenirs. Le minimaliste nous rappelle cependant que ces souvenirs sont en réalité dans la personne, non dans l’objet.

Ils affirment que nous devons nous projeter vers l’avenir, non vers le passé. Ainsi, l’attachement doit se réaliser envers les personnes, en commençant par soi-même, et non envers les possessions matérielles.

Ordre et simplicité à la maison

Ils préconisent également de disposer d’une maison ordonnée, où domine la simplicité. Tout ce que nous conservons doit avoir un usage spécifique et disposer d’un espace à cet effet. Par ailleurs, il sera plus facile de le trouver si nous sommes systématiques et que nous en faisons le même usage.

A découvrir aussi