Il existe 7 types de consommateurs : lequel d’entre eux êtes-vous ?

· 28 mars 2018

Il existe différents types de consommateurs et cela est bien connu des experts en marketing. Par ceux qui sont impliqués dans le monde des affaires également. Les stratégies de vente prennent en compte ces différences. C’est pourquoi les produits et les campagnes sont orientés pour activer ces mécanismes d’achat, en fonction de la personnalité des clients.

Ceci est particulièrement visible sur Internet. Il existe ici une infinie quantité de mécanismes permettant de détecter et de classer le comportement des différents types de consommateurs. Par conséquent, l’offre est affinée au fur et à mesure que l’information est collectée. L’objectif est ici unique : que nous achetions davantage et plus cher.

Acheter et en ressentir du plaisir n’est pas une mauvaise chose en soi. Ce qui peut être problématique en revanche est que nous soyons incités à le faire plus souvent que ce qui est raisonnable ou que nous recourrions à ce comportement pour couvrir d’autres déficiences qui ne seront pas couvertes par le produit que nous achetons, telles que les déficiences émotionnelles. Ou que nous soyons incités d’une manière ou d’une autre à acheter des choses inutiles, en utilisant l’analyse de notre comportement. C’est pourquoi il est utile de prendre conscience de la façon dont nous achetons. Voici les 7 types de consommateurs les plus courants.

1. Celui qui achète seulement le meilleur

Selon une étude réalisée par la société Euromonitor, il s’agit de l’un des groupes de consommateurs dans lesquels il n’existe aucunes différences de genre en ce qui concerne sa composition. Environ la moitié du groupe sont des hommes et l’autre moitié sont des femmes. 

L’âge moyen est de 35 ans et correspond à 17% du nombre total de consommateurs. Il s’agit de personnes confiantes, bien informées et très technologiques. Elles n’achètent que ce qui leur accorde un statut. Elles achètent des choses jolies et chères, même si elles doivent acheter moins de produits.

consommateurs

2. L’impulsif, l’un des types de consommateurs les plus fréquents

Il s’agit du type de consommateur rêvé de tout vendeur. Nous estimons que ce segment est composé de 52% de femmes et de 48% d’hommes. L’âge moyen est de 34 ans et leur principale caractéristique est qu’ils adorent faire du shopping.

Il s’agit de personnes sociables, spontanées et, bien sûr, impulsives. Le mot magique pour ce type de consommateurs est « offre ». Près de la moitié de leurs achats sont effectués sur Internet, notamment via les téléphones portables. Ils ne passent pas plus d’un mois sans acheter quelque chose.

3. L’optimiste équilibré

Ce type de consommateurs représente 20% de l’échantillon étudié par Euromonitor. 51% sont des femmes et 49% sont des hommes. Leur âge moyen est de 39 ans et leur principale caractéristique est qu’ils analysent bien leurs achats et ne se laissent pas emporter par la première impression ou ce que la publicité leur montre. Il s’agit de personnes qui posent des questions et tentent d’aller au-delà de ce qui leur est présenté.

Ce type de consommateurs est pratique et confiant. Ils évaluent le rapport qualité/prix et n’acquièrent quelque chose que lorsqu’ils y trouvent un réel bénéfice. Ils sont disciplinés vis à vis de leurs dettes et préfèrent ne pas en contracter.

4. Le lutteur en herbe

Le plus caractéristique de ce type de consommateurs est qu’ils sont angoissés. Ils veulent que leur vie soit meilleure et associent cette évolution aux achats. Ils correspondent à 7% des acheteurs. 53% de ce groupe sont des femmes et le reste sont des hommes.

Leurs habitudes d’achat sont très émotives. Ils peuvent parfois ne rien acheter du tout, même s’il s’agit d’une véritable affaire. Ils pourraient par ailleurs tout acheter, même si le produit est cher et qu’il leurs est inutile. Tout dépend de leur humeur.

femme ayant fait trop d'achats

5. Le casanier conservateur

Ce groupe est le plus « féminin » : 58% de ce segment est composé de femmes. Ils correspondent à 20% des acheteurs et ont une moyenne d’âge de 44 ans. Leur principale caractéristique est qu’ils pensent en termes de famille.

Il s’agit de l’un des types de consommateurs qui prêtent le plus attention aux détails. Ils regardent tout. Ils ne se soucient pas du fait d’être ou non en retard sur les tendances ou s’ils ne possèdent pas l’appareil dernier cris. Ils achètent seulement ce dont ils ont vraiment besoin, lorsque ils en ont besoin. Il s’agit des consommateurs les moins manipulables.

6. Le sceptique indépendant

Il s’agit du segment le plus masculin de tous : 55% sont des hommes. Ils ont en moyenne 35 ans. Ils sont très indépendants et prétendent vivre la vie « selon leurs propres termes ». Ils se méfient du commerce en général .

Ils correspondent à 10% des consommateurs. Une chose est très marquée chez eux : ils détestent les achats. Ils achètent seulement un produit lorsque cela est absolument essentiel. En effet, ils préfèrent déléguer les achats à d’autres. En outre, Internet ne joue pas un rôle important dans leur vie en termes d’achats de produits.

7. Le traditionaliste sécuritaire

Ils correspondent à 22% des consommateurs. Il s’agit d’un autre « groupe masculin », puisque 58% de ceux qui le composent sont des hommes. A l’instar du segment précédent, ils détestent faire du shopping. Il s’agit de l’un des types de consommateurs qui représentent un problème pour n’importe quel vendeur.

Contrairement aux sceptiques, ce segment est totalement confiant. Ils sentent que leur vie se déroule dans un grand bien-être. C’est pourquoi ce dernier n’est en rien fonction d’une quelconque acquisition. Ils se sentent bien avec ce qu’ils ont.

homme effectuant un paiement en ligne

Tout ces types de consommateurs sont étudiés de façon approfondie par les départements de marketing, de sorte que dans de nombreux cas chaque type de consommateurs dispose d’une offre différenciée. En fin de compte, « le client a toujours raison » et ce que recherchent précisément les gourous du marketing sont de bonnes stratégies afin que nous disposions des informations que nous recherchons en fonction de notre profil de consommateur…et que nous achetions.