La concentration comme moyen de se connecter au présent

· 23 mars 2018

Nous ne sommes pas habitués à être présents dans le présent. Dans la majorité des cas, notre corps est présent mais pas notre esprit. Nous nous sommes habitués à la distraction, aux multitâches et au développement d’une attention partielle qui a comme résultat la déconnexion totale avec notre intérieur. La pratique de la concentration peut nous aider à résoudre ce problème.

La concentration est un état mental qui nous aide à focaliser toute notre attention sur ce que nous faisons et souhaitons. Par ailleurs, elle fonctionne comme un muscle: plus nous l’exerçons, plus nous obtenons de résultats.

Selon Stephan Bodian, formé pendant une décennie en tant que moine bouddhiste zen et diplômé en psychothérapie, la clé de la paix mentale ne se trouve pas dans les circonstances mais dans la façon dont nous y répondons. Ainsi, quand nous concentrons une forme d’énergie, même l’énergie mentale, nous acquérons un pouvoir illimité.

« La pratique de la concentration nous permet d’arriver à être des personnes réelles. Quand nous sommes des personnes réelles, nous voyons les autres personnes réelles qui nous entourent et la vie acquiert toute sa richesse. »

-Thich Nhat Hanh-

concentration

L’importance de la concentration

Si nous voulons triompher dans n’importe quel domaine de la vie, nous devons cultiver notre concentration sur un seul aspect ou objectifLes personnes déterminées et centrées ont tendance à travailler davantage et à effectuer les tâches plus rapidement. Elles ont normalement un travail mieux payé et ont des réseaux d’amis plus denses.

Tous les travaux doivent être réalisés avec de la concentration. Selon Ian Fleming, si une personne échoue dans les choses importantes, c’est parce qu’elle ni intéressée ni concentrée. Les aptitudes apparaissent, les outils se forment eux-mêmes.

La concentration est aussi importante pour ressentir du bien-être et ne pas nous plonger dans des états de peur et d’anxiété. Les pensées vont et viennent comme les nuages dans un ciel venteux, savoir se concentrer doit être notre ancre. C’est là où l’eau atteint sa plus grande profondeur qu’elle est plus calme.

En fait, à partir d’un état de calme intérieur, l’homme a été capable de découvrir et de former des environnements tranquilles. Plus l’on ressent de tranquillité, plus on aura de succès, d’influence et de pouvoir. La paix mentale est l’un des plus grands bijoux de la sagesse.

« Le goût de la concentration productive doit remplacer, chez un homme mûr, le goût de la déperdition. « 

-Charles Baudelaire-

femme tranquille

La concentration nous aide à être présents

Entraîner notre concentration nous aide à focaliser toute notre énergie. Quand la concentration imprègne l’esprit et le corps, nous sommes capables de mettre nos peurs et nos préoccupations de côté. De cette façon, notre rendement s’améliore parce que nous nous concentrons sur le présent, sur l’ici et maintenant, et nous nous sentons mieux.

La créativité est aussi favorisée quand nous nous concentrons. Etant donné que notre esprit est dégagé du bruit extérieur, il nous est plus facile de penser à ce que nous voulons développer et à ce dont nous voulons nous inspirer.

Par ailleurs, grâce à cette capacité, nous gagnons aussi du temps. Il n’y a rien à voir entre faire quelque chose en pensant à mille problèmes et faire quelque chose en ayant l’esprit totalement concentré sur cette tâche. Dans le premier cas, nous perdons plus de temps tandis que dans le second, nous en tirons le meilleur profit.

Comme nous le voyons, la concentration nous apporte une connexion avec le présent et, en définitive, une invitation à faire l’expérience d’une vie plus comblée. Sa pratique nous empêche de nous perdre dans ce qui se passe autour de nous. Mais il est important de prendre en compte un autre point: ce n’est pas un remède et elle ne changera pas notre vie du jour au lendemain.

La pratique de la concentration est un processus, un engagement avec la vie et avec nous-mêmes. Son objectif n’est pas de changer ce que nous vivons et réalisons mais de modifier la façon dont nous y faisons face. Voici la clé.

« Pour réduire l’infini au fini, l’inaccessible à l’humainement réel, il n’y a qu’un chemin: la concentration. »

-Théophile Gautier-