Prendre soin des émotions pour une meilleure qualité de vie

25 mai, 2020
Prendre soin de ses émotions est essentiel pour garantir un développement personnel psychologique sain. En outre, cela affecte également notre vie sociale et physique. D'où l'importance de prendre soin des autres mais aussi de nous-mêmes sur le plan des émotions.

Le fait de prendre soin de ses émotions joue un rôle très important dans le bien-être, au même titre que le fait de prendre soin de son corps. Cependant, nous n’y consacrons généralement du temps que lorsqu’il y a quelque chose qui ne va pas. Dans le cas d’une blessure émotionnelle par exemple.

D’autre part, la qualité de vie – qui se traduit par un bien-être physique, émotionnel et social – est intimement liée à la santé. Ce n’est qu’une des multiples raisons de prendre soin de ses émotions. Il est important de savoir quelle est leur portée pour notre santé tant sur le plan social, émotionnel et physique. Il est aussi bon de mesurer leur impact positif sur nos vies.

Prendre soin de soi sur le plan affectif, c’est être attentif au plus profond de soi. C’est aussi établir des liens profonds afin de s’améliorer chaque jour.

En quoi consiste le fait de prendre soin de ses émotions ?

Il s’agit en fait de se connecter à notre univers émotionnel. C’est l’attention et le soutien qu’on porte à nos sentiments, à nos pensées et à nos comportements.

Prendre soin des émotions est essentiel au bien-être

Cette démarche exige de la volonté de la part de la personne qui s’y engage. De plus, il s’agit aussi de chérir ceux que nous aimons autour de nous à travers des valeurs suivantes :

  • La tendresse : cela consiste à montrer de l’affection par des détails. Il peut s’agir d’une caresse, d’un regard, d’un mot ou encore d’un sourire
  • L’empathie : elle réside dans la capacité de chacun de se mettre à la place de l’autre afin de percevoir son point de vue et de le comprendre
  • Le respect : il s’agit ici de prendre en compte l’autre tout en étant clair sur les limites de chacun
  • La gratitude : elle consiste à reconnaître ce que les autres font pour nous et ce que nous faisons pour eux
  • La patience : c’est cette capacité de faire face à certaines situations sans perdre son sang-froid

Toutes ces valeurs sont également essentielles lorsqu’il s’agit de prendre soin de soi sur le plan affectif. L’idée est en fait de reconnaître l’importance du monde émotionnel. D’en tenir compte lorsqu’on est confronté à des situations difficiles et de se donner une perspective.

Tous ces éléments permettent de prendre soin de soi sur le plan affectif car ils aident à se protéger mais aussi à être à l’écoute de ses émotions et donc à les modeler afin d’avoir une meilleure qualité de vie. Enfin, ces valeurs peuvent s’appliquer à soi même mais aussi envers les autres ainsi auprès de la nature.

En outre, la confiance contribue également à trouver son équilibre. En effet, être sûr d’avoir quelqu’un qui nous apprécie et nous procure un bien-être émotionnel permet de faciliter notre épanouissement personnel.

Comment prendre soins des émotions contribue à notre bonne santé

Au départ, ce sont nos parents, nos proches ou d’autres personnes qui prennent soin de nous au niveau émotionnel. En fait, notre survie même en dépend. En effet, dès la naissance, l’enfant dépend entièrement de son entourage, tant sur le plan matériel que sur le plan émotionnel.

Ensuite, en grandissant, nous commençons à comprendre ce que sont les sentiments et la manière dont nous devons agir envers les autres et envers nous-mêmes. Nous devenons alors nous-mêmes des administrateurs émotionnels. Dès lors, on prend soin des émotions des autres et aussi des nôtres. Cependant, si notre monde émotionnel s’effondre, nous ne pourrons alors plus prendre soin de celui des autres.

La bienveillance apportée aux émotions a évidemment une influence sur notre santé émotionnelle mais aussi sur notre santé physique et notre état social. Dans le domaine émotionnel, elle nous apporte de la sécurité, une certaine direction, de la compassion et un soutien pour comprendre le monde émotionnel. Dans le domaine social, elle nous permet de savoir comment nous devons traiter l’autre. Enfin sur le plan physique, elle nous permet de limiter l’impact que peuvent avoir certaines maladies lorsqu’elles sont associées à un état d’esprit négatif.

La théorie de l’attachement

La psychologie et la psychanalyse ont très vite mis en avant le fait que les défaillances affectives ont des effets néfastes sur le développement émotionnel de l’enfant en particulier. Par exemple, dans de telles situations, l’enfant sera souvent plus à même de développer des relations sociales toxiques.

Comme l’ont fait Bion, Anna Freud et Winnicott, tout au long du XXe siècle, la plupart des études sur les relations affectives ont été basées sur les problèmes psychologiques liés à la construction de l’identité. Vers 1969, John Bowlby est cependant allé plus loin. Il est le fondateur de la théorie de l’attachement. Il a ainsi suggéré que notre tendance à établir des relations étroites avec les autres est en fait essentielle à notre survie.

Aujourd’hui, grâce aux progrès de l’imagerie cérébrale, nous pouvons désormais visualiser les effets de ces concepts sur notre cerveau. C’est ce que suggère Nafissa Ghanem dans son article “L’impact des carences affectives vues par les neurosciences”. Elle nous explique alors que grâce à l’imagerie par résonance magnétique, nous pouvons comprendre comment les mécanismes de carence émotionnelle, autrement dit le manque d’attachement, affectent notre cerveau.

Ces nouvelles contributions neurophysiologiques confirment qu’il est primordial de prendre soin des émotions de l’enfant au cours de son développement. De plus, cela suggère que l’état de maturité psychologique qu’un individu adoptera tout au long de sa vie est grandement conditionné par l’environnement social, émotionnel et culturel lors de son enfance.

Le bien-être émotionnel passe par le fait de prendre soin des émotions

L’intérêt du bien être émotionnel

Prendre soin de ses émotions de manière effective nous offre la possibilité d’avoir une meilleure qualité de vie. Examinons plus précisément certains de ces bénéfices :

  • Cela nous aide à comprendre l’univers des émotions
  • On est plus à même d’améliorer sa communication
  • On se sent plus en sécurité
  • Cela contribue au développement personnel
  • On crée ainsi de meilleurs relations avec ceux qui nous entourent mais aussi avec nous mêmes
  • Cela crée des conditions propices à l’apprentissage
  • On gère ses émotions de manière plus efficace
  • Enfin, cela nous permet de renforcer notre connaissance de nous-mêmes

Les soins émotionnels ouvrent la porte du monde des émotions. Cela nous offre l’opportunité de mieux les comprendre peu à peu et de nous développer pour établir des relations plus saines avec les autres, avec nous-mêmes et avec la nature.

Notre développement personnel est rendu possible grâce à l’affirmation de soi. Nous pouvons ainsi dire que nous sommes essentiels à notre propre épanouissement. Même si notre comportement dépend en grande partie de la prise en charge émotionnelle que nous avons reçu au cours des premières années de notre vie, n’oublions pas néanmoins que les expériences que nous accumulons nous forgent également.

 

  • Comín, M.A. (2014). El vínculo de apego y sus consecuencias para el psiquismo humano. Logos, 2, 1-5.
  • Ghanem, N. (2016). L’impact des carences affectives vues par les neuroseciences. Revue Sciences Humaines, (46), 185-192.