Pratiquez-vous le « Il dolce far Niente »?

· 5 juillet 2015

Uhmm « Il dolce farniente » ou « que c’est bon de ne rien faire » … récemment quelqu’un de très très jeune, seulement quatre ans, m’a dit à moi et à quelques adultes de plus, « nous allons profiter d’un petit moment au lit. » Comme vous le savez tous, un enfant de 4 ans peut avoir plus de pouvoir que 4 adultes ensembles… Donc c’est ainsi que nous nous sommes réunis quelques-uns pour ne rien faire … simplement profiter.

C’est que, parfois, quelqu’un ou quelque chose doit vous donner un avertissement et vous faire comprendre que, parfois, la vitesse à laquelle nous menons notre vie ne sert à rien, ne nous rend pas plus heureux, et ne nous permet pas d’obtenir plus de choses … parce que, est-ce que cela à un prix le fait qu’un enfant tout mignon vous dit qu’il veut que vous lui dédiez un peu de temps pour être ensemble dans le lit à ne rien faire?

Et bien ce « Il dolce far niente » que m’a appris ce garçon, est cependant en français une bonne thérapie pour nous déstresser, un stress que nous portons, souvent sans nous en rendre compte, lors des actions de tous les jours comme courir d’un endroit à un autre ou pour rattraper un bus qui nous échappe, nous lever en sautant hors du lit ou manger à la hâte parce que nous devons revenir au travail.

Alors, laissez tout cela un certain temps pour profiter de « ne rien faire ». Déconnectez-vous chaque jour pendant un petit moment … de votre vie quotidienne, vos préoccupations, des allées et venues, de la ruée. Ce stress a t-il vraiment beaucoup de sens alors que tout ce qu’il produit c’est de vous donner mauvaise mine, de vous accélérer le cœur et de vous laisser finir la journée telle une plante desséchée?

Et c’est quand nous nous reposons que l’hémisphère droit du cerveau est activé, celui qui contrôle l’imagination, la créativité et le plaisir et vous, vous allez perdre ça? Je pense que notre côté droit du cerveau est particulièrement génial …

 

Allons vers quelques  « Il dolce far niente »

S’allonger dans le lit sans rien faire!

-Aller au parc, se poser dans l’herbe et profiter du soleil, de l’odeur de l’herbe mouillée et du chant des oiseaux.

S’assoir sur un rocher face à la mer et sentir comment les vagues caressent votre peau, comment l’air frais vous ouvre l’esprit et comment avec l’odeur de la mer vous ouvre aussi votre âme et vos sens et vous vous sentez plus proche du vrai sens de vie.

Aller à la campagne et serrer dans vos bras un arbre pendant un moment rien que ça et si c’est avec votre enfant, votre mère ou un ami, encore mieux… vous sentirez que vous faites partie de la nature pour un moment, en résumant ces petits instants comme une expérience unique.

-Vous affaler sur le canapé à ne rien faire et en écoutant une belle chanson comme celle-là.

Apprenez à méditer. La méditation, c’est aussi simple que de laisser votre esprit vide et ne rien penser à propos de quoi que ce soit tout en respirant profondément … De nombreuses études ont montré que la pratique régulière de la méditation peut modifier la structure de notre cerveau, le rendant plus fort contre la dépression, le stress ou l’anxiété.

Oubliez le « Je devrais être entrain de faire » Non! Maintenant ce que vous faites c’est ce que vous avez à faire « Il dolce far niente ».

Profitez vraiment de vos vacances. Eteignez votre téléphone, cuisinez moins, n’entrez pas dans des discussions qui ne vous mèneront à rien, vraiment, les vacances et la chaleur servent pour profiter de certains « dolce farniente « chaque jour.

Dormez plus que jamais. Autorisez-vous pour le week-end à dormir plus que d’habitude si votre corps vous le réclame. Oubliez que c’est de la paresse, au contraire c’est bon pour le corps et l’esprit.

Rappelez-vous, que vous êtes celui qui va prendre le mieux soin de vous, aimez-vous, chouchoutez-vous et ne laissez pas quelqu’un ou quelque chose vous emporter votre santé ou votre sommeil, donc profiter d’un délicieux « dolce far niente ».