Le pouvoir des grandes oubliées : les émotions positives

31 juillet 2017 dans Emotions 251 Partagés

Les émotions sont ces processus innés qui font partie de notre vie et auxquels nous ne prêtons pas une attention suffisante… Depuis quelques années, et de plus en plus, on insiste sur la relation directe qu’elles ont sur notre santé. De fait, les émotions positives peuvent stimuler notre santé de la même manière que les négatives peuvent la fragiliser.

Comme nous le montrent de nombreuses études, notre système nerveux central et notre système immunitaire communiquent directement entre eux. Cela signifie que les émotions et le corps ne sont pas séparés, mais très inter-connectés.

“Un esprit lucide et un bon cœur accompagnés de sentiments chaleureux sont les choses les plus importantes. Si l’esprit ne se dirige pas vers les pensées positives et élevées, on ne pourra jamais atteindre le bonheur.”

-Dalaï Lama-

Ce qui est sûr, c’est que dans les informations et les publications qui nous parviennent, on insiste sur la répercussion des émotions négatives. C’est-à-dire qu’on nous avertit de l’influence négative que certaines émotions ont sur notre santé et on nous oriente sur la convenance d’éviter les émotions négatives comme la peur, la colère etc. Mais, ce qui n’est pas très connu, c’est que le fait de bloquer ces émotions peut être une source de problèmes de santé.

Émotions qui prennent soin de notre santé

Dernièrement, certain-e-s expert-e-s de la santé ont pris un virage dans la vision et la façon d’aborder les émotions. C’est-à-dire qu’ils ont fabriqué leurs approches dans le positif. Au lieu de se concentrer et se de focaliser sur les émotions négatives, ils ont dirigé leur regard sur le pouvoir des émotions positives.

Arturo Agüero, médecin et directeur de l’Hôpital National Diego Alcorta en Argentine, assure dans son livre Les émotions qui guérissent que les émotions positives peuvent déloger la charge négative des autres sensations qui, ancrées dans notre corps, menacent notre santé.

De la même manière, la docteure états-unienne B. Fredrikson, gagnante du “Highest templeton prize in Positive Psychology”, après des années de recherche scientifique, a découvert l’effet incroyablement stimulant des émotions positives sur la santé.

“Le rire est terriblement relaxant, c’est un grand moment de méditation. Le rire est d’une beauté incroyable, il vous donne de la légèreté, des ailes pour voler. Et la vie est pleine d’opportunités pour rire. Il suffit d’avoir de la sensibilité.”

-Osho-

L’Université de Kentucky a également réalisé une recherche de longévité. Le résultat a démontré un lien entre les émotions positives et la longévité. Après des décennies de recherche, il y a en effet des preuves qui permettent de mettre en lumière le lien entre les émotions positives et l’état de santé et l’espérance de vie. De fait, il a été démontré que qui expérimente plus d’émotions positives  jouit de moins de tension artérielle et d’un système immunitaire plus fort.

Certaines émotions et sentiments positifs…

La joie et la distraction

La joie est peut-être l’une des émotions les plus rapides. Elle survient en un instant, quand nous nous trouvons dans un environnement qui s’avère agréable. Elle apparaît dans les moments “parfaits” où nous sentons que les choses sont exactement comme elles doivent être et que nous sommes là où nous devrions être.

De même, la distraction est l’émotion associée au plaisir et se trouve dans ce qui nous fait rire et permet notre récréation. La distraction, dans ce sens, est un puissant relaxant naturel.

“Si nous exagérions nos joies, comme nous le faisons avec nos peines, nos problèmes perdraient de leur importance”

-Anatole France-

La gratitude

Cette émotion doit être comprise dans son sens le plus large. Remercier la vie, la nature, nos compagnons de vie… Se sentir comblé-e par une bonne santé, par le lieu où nous vivons etc.

Remercier est aussi un motif de joie. Cela signifie que quelqu’un prend soin de nous ou que la chance nous sourit. Et qui ne se sent pas réconforté-e par cela ?

“La gratitude est une fleur qui jaillit dans l’âme.”

-Beecher-

La sérénité

La sérénité est une émotion plus détendue, durable et subtile que la joie. On en profite quand on est totalement présent-e et conscient-e de ce que l’on est en train de vivre. De plus, la sérénité est l’émotion qui facilite le fait que nous voyions la forêt et non pas uniquement l’arbre qui se trouve devant quand il y a un problème, ce qui augmente les possibilités de trouver une solution.

L’intérêt

L’intérêt est un état qui motive les comportements d’exploration et d’investigation. Grâce à l’intérêt, nous avons le désir et la motivation d’apprendre et de développer nos connaissances, nos qualités et nos compétences.

L’amour

Lorsqu’on est amoureux, dans notre corps, a lieu une réaction biologique qui augmente nos niveaux d’ocytocine et de progestérone. La conséquence est immédiate : cela augmente notre sensation de bien-être et le niveau de stress est réduit. Ainsi, notre santé et notre qualité de vie s’améliorent.

“La haine ne diminue pas avec la haine. La haine diminue avec l’amour.”

-Bouddha-

Pour conclure, les recherches encouragent un changement d’approche dans la manière de comprendre les émotions, les sentiments ou les états émotionnels plus prolongés. Ainsi, il ne s’agirait pas tant de bloquer les émotions négatives que de stimuler les émotions positives car ce sont elles qui neutralisent les négatives. De fait, ce nouveau point de vue ne cesse de donner de la valeur à toutes les émotions, indépendamment de la valence qu’elles ont.

Les émotions négatives ont une valeur adaptative indiscutable. Et les émotions positives ont un objectif transcendant et évolutif qui va au-delà des sensations agréables qu’elles nous apportent.

Lisez aussi : Les émotions positives sont la meilleure arme contre l’adversité

A découvrir aussi