Personnes amères : caractéristiques psychologiques et comment les comprendre

Vous avez sûrement déjà rencontré des personnes au comportement toxique envers les autres, et vous vous êtes dit, quelle amertume ! Mais qu'y a-t-il derrière ces personnes amères ? Comment mieux les comprendre ?
Personnes amères : caractéristiques psychologiques et comment les comprendre

Dernière mise à jour : 14 septembre, 2022

Avoir affaire à des personnes de mauvais caractère peut être inconfortable et même intimidant. Ce sont en effet des situations complexes dans lesquelles nous ne savons souvent pas comment agir. Cependant, traiter avec des personnes amères n’est pas nécessairement un défi aussi difficile qu’on pourrait le penser.

Nous traversons tous de mauvais jours où notre attitude n’est pas la meilleure. Cependant, il y a des personnes qui vivent constamment dans cet état, projetant de l’amertume tout le temps, même dans les moments supposés où elles “devraient” être heureuses. Découvrons-en plus sur ce genre de personnes !

“Tout notre mécontentement face à ce qui nous manque vient de notre manque de gratitude pour ce que nous avons.”

-Daniel Defoe-

Comment sont les personnes amères ?

Vous avez sûrement rencontré quelqu’un d’amer à un moment donné de votre vie. Il est même probable qu’à de nombreux moments vous n’ayez pas été précisément la mise en scène de la joie. Mais savez-vous ce qu’est l’amertume ? Ne vous inquiétez pas, nous allons vous l’expliquer ici.

L’amertume est un mélange assez complexe d’émotions, parmi lesquelles se détachent la tristesse et la colère. Cela ne signifie pas que nous devenons tous amers lorsque nous ressentons de la colère ou de la tristesse. Cela se produit lorsque nous ne pouvons pas les gérer avec assurance et au lieu de drainer ces émotions et de les libérer, nous les gardons, les transformant en ressentiment.

Personnes amères

Qu’est-ce qui génère l’amertume ?

La déception, le sentiment d’être trahi, le sentiment d’injustice ou le fait de ne pas répondre aux attentes peuvent conduire à l’amertume. Cela affecte directement tous les domaines de la vie, avec un impact négatif sur les relations interpersonnelles.

Ces types de personnes jouent souvent avec la culpabilité. Elle résistent à assumer leurs responsabilités, cherchent et pointent du doigt dans l’environnement ceux qu’elles considèrent ou identifient comme la cause de leurs malheurs.

Pourquoi les personnes amères sont-elles comme ça ?

Comprendre pourquoi une personne est amère peut être une tâche d’investigation. Et nous parlons de divers facteurs qui influencent l’apparition de l’amertume, et aussi de personnes qui ont tendance à être très réservées et à faire plusieurs tests aux autres avant de s’ouvrir.

Cependant, il y a un aspect général que l’on peut mentionner : la gestion inadéquate de ses émotions. L’amertume n’est souvent que la forme que prend la colère, la déception ou la tristesse.

Autres causes qui expliquent le comportement de ces personnes

La colère réprimée et ignorée peut également être un facteur majeur dans l’apparition de l’amertume. Le fait d’avoir vécu des situations d’injustice qui n’ont pas été résolues peut faire naître l’amertume.

Les personnes amères restent ancrées dans des événements de leur passé au cours desquels elles ont vécu des émotions qui les ont fait se sentir mal. En n’étant pas habiles à gérer cet inconfort, elles ont été piégées dans un état dont elles sont incapables de sortir.

“Ici-bas il y aurait moins d’amertume si les hommes ne s’appliquaient pas tant à se souvenir des douleurs anciennes, au lieu de supporter avec intégrité les douleurs présentes.”

-Goethe-

Attitudes courantes et caractéristiques psychologiques des personnes amères

Les personnes amères présentent souvent des comportements répétitifs, tels que :

  • Blâmer les autres pour tout ce qui arrive.
  • Croire d’avance que tout ce qu’elles font va très mal tourner.
  • Se plaindre est une constante dans leur vie.
  • Elles réclament constamment n’importe quoi.
  • Elles ont tendance à se percevoir comme les victimes dans toutes les situations.
  • Leurs sujets de conversation tournent autour des choses négatives et des problèmes.
  • Elles ont tendance à s’éloigner/s’éloigner des gens, elles sont donc généralement très seules.
  • Elles cherchent à blesser émotionnellement les autres. Souvent sans raison apparente.
  • Elles ont des disputes constantes avec leurs partenaires et leurs proches.
  • Elles sont égoïstes. Leurs intérêts sont au-dessus de ceux des autres.
  • Elles créent des environnements hostiles dans leurs lieux fréquents comme la maison et le travail.
Personnes amères

Que pouvons nous faire?

Avoir n’importe quel type d’interaction avec une personne amère est assez difficile et peut même nous mettre de très mauvaise humeur. Cependant, il est important de garder à l’esprit que les personnes amères ne vivent généralement pas dans cet état toute la journée. Alors que faire?

  • Il y a des moments spécifiques où l’amertume est bien pire et juste à ces moments-là, la meilleure chose que nous puissions faire est d’éviter d’interagir avec elles.
  • Comprenez que les personnes amères n’ont pas seulement des conflits avec vous. C’est leur façon de se relationner. Ne le prenez pas personnellement.
  • L’empathie. Nous savons qu’il peut être très difficile de traiter avec quelqu’un d’amer, mais essayez de voir au-delà de ses attitudes négatives. La compréhension est essentielle pour savoir qu’elle ne le fait pas parce qu’elle est mauvaise.
  • Ne la laissez pas utiliser des comportements passifs-agressifs avec vous. C’est l’une des qualités les plus remarquables des personnes amères et il est important que vous mettiez un terme à ce type de comportement pour éviter les problèmes.
  • Parlez toujours en comprenant, mais soyez ferme. Fixez des limites à leurs attitudes envers vous, mais avec un esprit et un cœur ouverts pour essayer de comprendre pourquoi ils agissent comme ils le font.

Cette aura de découragement qui entoure les personnes que nous côtoyions peut nous causer un grand malaise. Notre plus grande tentation peut même être de nous éloigner pour éviter cette érosion, presque obligatoire, lorsque cette situation se produit.

Dans cet article, cependant, nous avons vu quelques stratégies que nous pouvons utiliser si nous osons essayer d’améliorer l’humeur de l’autre.

Cela pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
Parfois, la tristesse s’exprime avec la mauvaise humeur
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Parfois, la tristesse s’exprime avec la mauvaise humeur

Nous vous invitons à tenir compte des informations suivantes en lien avec la dysthumie, un type de dépression très subtil qui possède des traits pr...



  • Goleman, D. (1996) Inteligencia emocional. Editorial Kairós.
  • Moya-Albiol L, Herrero N & Bernal MC. (2010). Bases neuronales de la empatía. Rev Neurol, 50, 89-100.
  • Pedrajas, N. et al. (s.f.). Gestión emocional: los primeros pasos desde la infancia.
  • Sober, E. (1998). El egoísmo psicológico. Isegoría, (18), 47-70