Montres-moi ce que ce tu dessines et je te dirai qui tu es

· 3 juillet 2015

Ce principe, que les psychologues connaissent bien, est à la base des tests de projection, qui ont été créés pour révéler notre personnalité.

Ainsi les différents tests de dessins, tels que la silhouette humaine, l’arbre ou la maison, sont des tests de projection dans lesquels nos petits dessins (en apparence innocents), révèlent nos secrets les plus intimes.

Que sont les tests de projections?

Les tests de projection constituent un domaine très intéressant de la psychologie, de par le processus de découverte qu’ils impliquent à partir d’un stimuli aussi ambigü qu’un dessin.

Les tests de projections sont des situations qui permettent au sujet de s’exprimer librement, sans contrôle conscient, de manière à ce que ses tensions, ses conflits, ses émotions, ses gestes, ainsi que ses aspects créatifs et constructifs émergent sans restrictions.

C’est tout un banquet pour les psychologues!

Nos drames dans les dessins

Le substrat à partir duquel est extrait la signification psychologique des tests est constitué des théories psycho-dynamiques de la personnalité, ou des théories du “psyché en mouvement”.

Ils s’appellent ainsi parce qu’ils se basent sur la relation qui existe entre les différents aspects de la personnalité tels que les instincts (le lui), la raison (le super moi) et l’aspect fonctionnel ou adulte de la personnalité (le moi).

Ceux-ci se fabriquent entre-eux de véritables drames comme dans les  »novelas », qui se déroulent dans notre inconscient et influent grandement sur notre comportement.

Ces drames se manifestent dans les tests de projection, en particulier dans les dessins, aussi bien au travers du contenu que dans chaque détail.

Chaque détail a son importance

L’interprétation des tests de dessins ou tests de projection graphiques comporte deux phases: l’analyse détaillée de chacun des aspects du dessin et la synthèse et l’intégration de tous les aspects qui conduisent à une conclusion dynamique proche de la situation psychologique de la personne.

Dans une analyse détaillée, les indicateurs des silhouettes dessinées sont:

La séquence: Elle indique quelles sont les priorités du sujet et avec qui il s’identifie ou qui il rejette.

La taille: cela a à voir avec l’introversion et l’extraversion et la capacité à contrôler les impulsions.

L’emplacement et l’orientation sur la feuille: est associé au contrôle impulsif ou émotionnel ainsi qu’au niveau de confiance en soi.

• La pression, l’épaisseur et la fermeté du tracé: sont liés à l’assertivité ou timidité, assurance et insécurité.

La symétrie: cela a à voir avec le contrôle émotionnel.

L’absence ou l’excès de détails: cela est lié à certains traits, tels que la dépression et le narcissisme.

Il est très important de préciser que la présence de l’un de ces indicateurs ne correspond pas automatiquement à une explication psychologique.

Cependant un professionnel formé doit non seulement intégrer l’ensemble des indicateurs présents dans le test, mais aussi d’autres sources de données telles que l’observation, l’entretien et l’histoire de la personne, pour arriver à une synthèse de leurs événements psychiques.

Nous nous sommes plongés brièvement dans le monde fascinant des tests de projection graphiques, dans lesquels la feuille vierge que nous donne le psychologue est comme le film de l’écran de cinéma où nous projetons notre psyché, avec toute l’intensité de ses drames.

Lorsqu’il s’agit de la personnalité, il n’y a pas de mystère. Par conséquent, tout comportement, que ce soit la voix, la façon de marcher ou de dessiner expriment notre façon d’être, qu’on le veuille ou non.