Louis Armstrong, biographie du génie du jazz

11 mars, 2020
Toute la musique populaire actuelle est influencée par les contributions de Louis Armstrong, un musicien afro-américain au talent impressionnant qui est parvenu à devenir célèbre malgré le fait qu'il soit né dans des conditions déplorables.

Louis Armstrong racontait de temps à autre, lors d’interviews, une anecdote qui s’est déroulée dans les années 30 lorsqu’il était sur le point de commencer une tournée avec ses musiciens.

À cette époque, le groupe parcourrait différents villages au sud des États-Unis, amenant ainsi le jazz dans différents endroits. Ils avaient loué un bus pour la tournée afin de pouvoir transporter toute l’équipe. Le conducteur du bus regardait les membres du groupe avec méfiance mais aussi avec mépris.

Après les avoir examinés attentivement, le conducteur considéra qu’il n’était plus disposé à conduire un groupe de noirs d’apparence pauvre. Le groupe dut alors descendre du bus. Louis Armstrong rappela au conducteur qu’il avait un contrat signé et payé, mais cet argument ne fit pas changer le conducteur d’avis.

Au bout de quelques minutes, la police apparut. Sans même jouer le rôle de médiateurs, les policiers arrêtèrent Louis Armstrong et les autres musiciens pour atteintes à l’ordre public. Et ce, alors qu’ils n’avaient même pas réagi avec colère. Tous les musiciens se retrouvèrent enfermés.

Au milieu de la nuit, l’accessoiriste du groupe sortit un joint de marijuana et dit à Louis, tout en montrant le joint : “Patron, je crois que j’ai quelque chose qui peut nous causer des problèmes” Armstrong lui répondit la chose suivante : “Regarde, fiston, il me semble que la seule solution est de détruire la preuve.” Les deux amis rirent et fumèrent le joint.

Louis Armstrong, un marginal au grand talent

Armstrong a vécu dans l’un des pires endroits qui soient, à la fois parce qu’il était noir et pauvre : la Louisiane, l’un des états les plus racistes des États-Unis. On sait qu’il est né en 1900, mais on ignore la date exacte.

Il passe toute son enfance et une bonne partie de son adolescence dans un bidonville appelé Red Light District, l’endroit le plus dangereux de la Nouvelle-Orléans. Cet endroit est le siège du monde de la prostitution et le lieu de vie des voleurs, des assassins et des plus pauvres de la société. Dans ce bidonville, des cabarets minables abondent, mais au sein desquels, malgré tout, de l’excellente musique circule.

Le bidonville se caractérise également par ses églises protestantes au sein desquelles un grand nombre de fidèles se réunissent pour exprimer ses prières sous forme de chant. Louis Armstrong fera partie de la chorale de l’une de ces églises. On peut considérer ce fait comme le début de sa carrière musicale.

Louis Armstrong qui joue de la trompette

 

Une enfance où tout est contre lui

Peu de temps après que Louis Armstrong naisse, ses parents se séparent. Il finit par vivre avec sa grand-mère, une femme très dévote. Il vivra ensuite avec sa mère Mary Ann.

Chez sa mère, Louis Armstrong voit entrer et sortir de chez lui un grand nombre de “beaux-pères”. Néanmoins, sa mère fait en sorte de mettre son fils sur le droit chemin, évitant ainsi qu’il se retrouve mêlé dans les affaires illégales qui abondent au sein du bidonville.

À l’adolescence, Louis Armstrong prend un jour l’arme de l’un de ses beaux-pères et tirera plusieurs fois en l’air pendant une célébration. Il s’agit d’une coûtume acceptée dans ce bidonville.

Malheureusement, un policier habillé en civil voit la scène et Louis Armstrong passera un certain temps dans une maison de redressement. C’est à cet endroit que Louis Armstrong suit ses premiers cours de musique : il apprend à jouer le cornet, puis ensuite la trompette.

Louis Armstrong

 

De la misère au succès

Une fois sorti de la maison de redressement, Louis Armstrong commence à travailler en tant qu’ouvrier dans le bâtiment pendant la journée et en tant que musicien le soir dans les maisons closes. Son talent attire l’attention du fameux musicien King Oliver.

Peu de temps après, ce dernier l’aidera à faire partie du groupe Kid Ory. Armstrong fera ensuite partie d’un autre groupe qui joue de la musique au sein d’un bateau fluvial. Plus tard, Louis Armstrong se rendra à New York et enregistrera son premier disque en 1925 avec son groupe Hot Five.

Sa popularité s’étend considérablement. En 1933, il part en tournée européenne, laquelle est un succès total. À partir de là, suivront quarante années de succès sans interruption. Sa tournée en Afrique de 1960 est considérée comme l’une des tournées les plus majestueuses de toute l’histoire de ce continent.

Louis Armstrong se marie quatre fois. La première et la troisième fois, avec deux filles de la nuit qu’il ne considère pas comme de grandes compagnes pour lui. La deuxième fois, avec une pianiste qui a étudié à l’université et qui lui apportera beaucoup, mais avec qui il ne parviendra pas à s’entendre complètement. La quatrième fois, Louis Armstrong trouve enfin le bonheur total qu’il préservera jusqu’à sa mort. La musique de Louis Armstrong a influencé tous les genres populaires nés par la suite.

 

  • HEATON, J. (1967). Louis Armstrong: la vida de un gran trompetista.