L’intimité apparaît quand vous enlevez votre peau, pas vos vêtements

15, mars 2017 dans Emotions 1015 Partagés

Après une nuit de sexe avec quelqu’un que l’on ne connaît pas beaucoup, on se réveille avec une sensation étrange. On a profité, énormément, mais il manque quelque chose. On ne se sent pas très bien vis à vis de soi-même, on ressent un vide. De fait, il existe peu de vides aussi bizarres que celui-ci, et l’intimité nous manque beaucoup lors de ces moments.

Cette sensation est due, dans la plupart des cas, au fait de chercher de l’affection, au besoin de se sentir aimé et notamment à travers le sexe, car on pense souvent que l’intimité de deux corps nus est l’unique intimité possible, alors que c’est faux. De fait, vous avez sûrement abandonné l’espoir d’un autre type d’intimité, à cause du temps et de l’effort qu’il en coûte de la construire. À cause du prix que vous pourriez payer si vous étiez trahi-e.

Le sexe sans amour existe

Nous parlons beaucoup de sexe et d’amour, et nous les confondons et nous les mélangeons continuellement. Nous pouvons avoir une expérience sexuelle très agréable avec quelqu’un sans avoir besoin d’une relation d’amour. La psychologique Silvia Omedo dit que le désir sexuel peut être ressenti sans amour et sans aucun autre type d’affection ou d’émotion.

Cependant, les rencontres sexuelles fréquentes, avec tout ce qu’elles comportent en termes de désirs, d’émotions, d’intimité, de sexe, peuvent être la base d’une relation d’amour romantique. Il n’est pas étrange qu’à la suite de la répétition de ces rencontres, la connexion et la complicité naissent chez le couple.

L’intimité est bien plus qu’une nuit de passion

“Intimus” en latin qui signifie « le plus intérieur », « le plus profond ». C’est-à-dire qu’il se réfère à notre monde intérieur, à celui que nous ne montrons pas aux autres. Nous gardons nos peurs, nos rêves, ce qui nous donne de l’espoir et ce qui nous fait honte. Nous le gardons en nous car si nous le confions à la personne inadéquate, nous nous exposons à des blessures profondes.

couple-dans-un-parc

L’intimité avec quelqu’un d’autre implique de connaître son monde intérieur et de lui faire connaître le sien. La complicité est le fait de se connaître avec le temps, d’être curieux-se de découvrir qui est cette personne, la séduire. L’intimité a lieu lorsqu’on va faire une promenade, qui discute dans une cafétéria, qu’on cuisine ensemble, qu’on envoie un message pour avoir des nouvelles de l’autre.

Le sexe est aussi une manifestation d’intimité, mais ce n’est pas la seule. L’intimité, aussi bien dans le sexe qu’en dehors, suppose une situation dans laquelle nous nous sentons à l’aise et en sécurité. Un espace créé dans lequel nous sommes nous-même et nous n’avons pas peur.

Si vous y pensez avec attention, lorsque vous connaissez une personne, vous ne savez rien d’elle et au fur et à mesure que le temps passe, vous vous rendez compte que beaucoup de choses ne sont pas comme vous le pensiez. Elles sont différentes. Parfois, meilleures. Vous sentez aussi que vous êtes différent-e car vous avez ouvert votre cœur à cette personne.

L’intimité s’atteint lorsque les mots ne sont pas nécessaires. Un regard est suffisant pour comprendre ce que l’autre pense, quand on oublie l’heure et qu’on laisse le temps s’écouler, quand le temps semble ralentir avec chaque geste de tendresse et d’affection.

Avons-nous peur de l’intimité ?

Dans la société actuelle, tout va trop vite et quand on connaît une personne, on peut envisager la possibilité d’une rencontre sexuelle, sans l’obligation de dévoiler son passé. Vous pouvez avoir peur que l’autre personne découvre vos secrets, vous avez peur que l’on vous rejette à nouveau et lorsqu’un peu d’intimité surgit, vous fuyez.

L’intimité naît lorsque la peur de vous montrer disparaît, lorsque l’autre voit vous défauts et vous apprend les siens. Et cela demande du temps et de la patience. Il n’est pas suffisant de dénuder son corps si on n’enlève pas la peau : nous parlons d’un processus de découverte mutuelle qui requiert des mois et même des années.

couple-calin-1

Quand l’intimité existe entre deux personnes, le sexe s’améliore car il devient une démonstration de désir, de tendresse, d’affection et d’amour. L’intimité envahit non seulement le lit mais également tout ce qui entoure le couple, son quotidien, ses regards et ses caresses.

La même chose arrive avec les ami-e-s, quand vous connaissez une personne avec les mêmes intérêts que vous, vous ressentez une certaine connexion, vous commencez à partager des choses, à discuter, à découvrir cette personne. Et avec le temps, une amitié profonde et sincère se forge.

Dépasser la peur de l’intimité avec une personne suppose de la gérer et de savoir dès lors que nous montrons notre âme, notre cœur, nous courrons un risque. Cependant, ce risque est nécessaire pour vivre, pour se connaître et pour profiter de l’existence.

“L’intimité est l’acte de se connecter à quelqu’un de manière si profonde que vous pouvez toucher son âme.”
Partager
A découvrir aussi