L'intelligence collaborative : comment penser ensemble

22 février, 2020
Dans un monde de plus en plus compétitif et individualiste, il est d'autant plus important d'avoir une attitude de collaboration. Face aux défis qui nous attendent, il est essentiel que nous apprenions à réfléchir ensemble pour façonner un avenir bien plus prometteur.

L’intelligence collaborative offre un pouvoir de transformation à l’être humain. Ce type de compétence est mis en avant lorsque les gens sont capables de partager des idées, des pensées et des approches. Evidemment, ce partage se fait dans un seul et unique but : le bien commun.

De nombreuses personnes considèrent que ce type d’investissement mental est ce dont les entreprises, les institutions et tout scénario social de notre époque ont le plus besoin.

Travailler et réfléchir ensemble à des objectifs communs est une source d’inspiration, mais, admettons-le, y parvenir n’est pas toujours facile.

Le travail en équipe, par exemple, comprend déjà des difficultés et il est souvent source de désaccords. De même, personne ne nous a appris comment développer une mentalité de collaboration. Comment mobiliser nos ressources internes telles que la créativité, la motivation et l’enthousiasme envers les autres pour parvenir à une harmonie commune où tout le monde est gagnant.

Cependant, que nous le voulions ou non, c’est la clé de l’avenir. Nous n’avons pas seulement besoin d’entreprises et de sociétés plus intelligentes. Effectivement, aujourd’hui, il est essentiel de disposer de groupes de personnes capables de travailler ensemble sans ego et sans frictions. En outre, il faut désactiver cette pensée rigide que nous avons l’habitude d’avoir. En effet, cette dernière est trop souvent un obstacle au progrès et au bien-être.

Le monde actuel et celui en devenir sont de plus en plus complexes. Pour cela, nous devons concentrer nos efforts et nos ressources dans une même direction. Comment pouvons-nous y parvenir ? L’intelligence collaborative pourrait en effet être notre meilleur option.

L'intelligence collaborative symbolisée par un réseau

Les piliers de l’intelligence collaborative

L’intelligence collective ou la mentalité de collaboration est un sujet qui a toujours intéressé la psychologie, la sociologie et le monde des affaires. De plus, le domaine de la biologie étudie ce concept depuis des siècles en l’observant dans le micro-univers des bactéries. Mais aussi, bien sûr, dans d’autres domaines qui peuvent être plus proches et plus visibles pour nous.

Comme par exemple, le comportement collectif des animaux qui est sans doute le plus frappant de tous. Pensez à ces volées d’oiseaux qui volent dans la même direction et toujours parfaitement synchronisées. Ou encore aux bancs de poissons, aux essaims de krill, aux groupes de dauphins et, bien sûr, à ces communautés de fourmis qui mènent une vie parallèle à la nôtre dans nos jardins, sur nos terrasses ou encore dans les parcs de nos villes.

Qu’est-ce qui fait que toutes ces espèces agissent de manière symbiotique ? Est-ce simplement la survie ? Entre autres spécialistes, l’auteure Dr Dawna Marcova est experte en processus d’apprentissage, en leadership et en talent du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Dans son livre intitulé Collaborative Intelligence, elle nous signale des aspects d’une grande pertinence que nous devrions considérer.

Apprendre à penser avec des personnes qui pensent différemment

Un des principes de l’intelligence collective est de savoir comment se comporter et comment apporter notre contribution dans un environnement où les autres pensent différemment. Cependant, y parvenir n’est jamais facile car, selon le Dr Markova, nous sommes habitués à vivre dans les abysses de notre propre individualité.

On pourrait dire sans se tromper qu’on nous a appris à être plus compétitifs que collaborateurs. Cela implique donc de ne pas accepter les opinions des autres. En outre, cela signifie voir l’autre comme un ennemi à vaincre dans une compétition et que je dois battre pour atteindre mon but. Où allons-nous en agissant de manière individualiste et compétitive ? De toute évidence, nulle part.

Par contre, si nous mettons à profit notre talent en créant une mentalité de collaboration, les choses changent. En effet, rappelons que deux personnes pensent mieux qu’une seule. Parfois, lorsque nous pensons différemment, nous associons nos visions particulières à quelque chose de plus grand, de plus prodigieux et de plus inspirant.

La diversité intellectuelle consiste donc à permettre à nos points forts d’émerger sur une scène collective, où toutes les forces individuelles travaillent en harmonie.

Alignez votre intention sur celle des autres

Les talents qui sont partagés dans un but commun nous permettent d’aller plus loin. Quelque chose d’aussi inspirant que l’alignement de notre intention sur celle des autres devrait certainement être notre motivation quotidienne.

Cependant, force est de constater qu’une telle ambition est encore très difficile à réaliser. En effet, il y a encore beaucoup de personnes qui cherchent à être “le plus intelligent de la classe“, celui qui pense le plus, celui qui fait le plus de choses ou encore celui qui aspire à aller plus haut que les autres. Dans ces cas-là, il faut souvent “écraser” les autres pour atteindre son propre objectif et réussir.

L’une des bases de l’intelligence collective est donc de nous inciter à établir des changements. Il est temps d’établir les conditions les plus appropriées pour développer ce type de compétence. Voyons comment procéder.

“Les problèmes importants que nous éprouvons ne peuvent se solutionner sur le plan de la pensée où nous les avons crées.”

-Albert Einstein-

Le travail en équipe

 

Les clés de l’intelligence collaborative

José Ortega y Gasset a écrit qu’ “Une civilisation résiste seulement si ceux qui apportent leur collaboration à l’effort sont nombreux. Si tous préfèrent profiter du fruit, la civilisation s’effondre.” Ces sages paroles sont plus pertinentes que jamais. En effet, si nous avons besoin de quelque chose pour faire face aux défis que nous devons relever, ce sont bien des esprits brillants qui savent travailler en collaboration.

En d’autres termes, chacun doit apporter son excellence, sa créativité, son expérience et sa vision particulière au groupe. Et, ceci afin de créer une entité beaucoup plus grande orientée vers le même but, celui du progrès, du bien commun. Toutefois, quels sont les mécanismes pour y parvenir ?

  • La volonté, le désir et la motivation de partager les connaissances et les ressources
  • Créer des espaces de collaboration, tant physiques que virtuels
  • Créer une confiance adéquate avec les autres, où il n’y a pas de concurrence, de fierté ou de contrôle
  • Il doit donc s’agir de groupes basés sur l’horizontalité et non sur la verticalité
  • Il est essentiel de comprendre la dynamique d’un groupe (savoir communiquer, résoudre des problèmes, etc)
  • Etre toujours ouvert aux nouvelles idées
  • Disposer des outils appropriés (espaces physiques, formation, mais aussi des espaces virtuels où la communication est constante)

Pour conclure, un autre élément important pour permettre la coopération en matière d’intelligence collaborative est l’attitude. Une attitude engagée envers le changement, où l’individualisme est moins important que la vision de groupe. C’est une attitude d’appartenance à une communauté qui sait comment avancer pour un progrès meilleur.

 

  • Markova, Dawna (2015) Collaborative Intelligence: Thinking with People Who Think Differently. Spiegel & Grau 
  • Tapscott, D. y Williams, AD (2008). Cómo la colaboración masiva lo cambia todo EEUU. Penguin Group