L’histoire extraordinaire de Soichiro Honda

23 avril 2018 dans Développement personnel 37 Partagés
Soichiro Honda

Il est probable que de nombreuses personnes sachent pas qui est Soichiro Honda. En revanche, lorsque nous évoquons la marque “Honda”, la plupart d’entre nous an aura entendu parler. Soichiro est précisément la personne qui se trouve derrière cette célèbre multinationale. Et son histoire, au-delà d’être celle d’un homme d’affaires, s’avère être un excellent témoignage de lutte et de dépassement.

Soichiro Honda est né dans une famille très humble, dans une petite province du Japon appelée Komyo. Le vingtième siècle ne faisait que commencer. Il était encore très jeune lorsqu’une voiture arriva dans son village pour la première fois. Il s’agissait d’une Ford et Soichiro en  fut fasciné. Il trouvait incroyable tout ce que cet engin pouvait accomplir. Il commença alors à rêver de construire sa propre voiture.

Soichiro Honda déménagea à Tokyo à l’âge de 15 ans. Il trouva du travail dans un atelier. Il se lia d’amitié avec son patron et montra une énorme passion pour son travail dès le premier jour. Il s’agit de la raison pour laquelle, un jour, le propriétaire de l’atelier lui proposa de récupérer certaines pièces d’un avion qui traînent par-là afin de construise une voiture de course.

Soichiro Honda

Le début de la légende de Soichiro Honda

Construire une voiture était le rêve de Soichiro Honda. C’est pourquoi il n’hésité pas une seconde lorsqu’ils lui firent cette proposition. En combinant des techniques industrielles et artisanales, il réussit finalement à construire le premier modèle. Il construisit lui-même la plupart des pièces. De ses propres mains, il sculpta les rayons des roues en bois.

C’est ainsi que naquit le modèle “Curtiss”, une voiture extraordinaire qui fut immédiatement testée en course. En 1924, il remporté le grand prix du Japon. À l’époque, Soichiro Honda n’avait que 18 ans.

Il ne se révéla pas seulement en tant que mécanicien passionné et persévérant, il devint en outre pilote de course. Il réalisa également des performances remarquable dans cette activité. Il établi une marque lorsqu’il obtint que sa voiture atteigne la vitesse de 120 km/h. Cette marque se maintint au Japon pendant 20 ans.

Un chemin de persévérance

Lorsque Soichiro Honda avait 21 ans, il décida de retourner dans son village natal. Il avait travaillé pendant 6 ans en tant qu’employé dans un atelier et était prêt à passer à la prochaine étape. L’année suivante, il créa sa première usine, la “Toukai presition machine company”. Cette dernière se dédiait à la fabrication de pièces automobiles. Il s’y construisait essentiellement des segments de piston.

Il se dit que le développement de ces pièces nécessita de nombreux efforts de sa part. Il maintint malgré tout son engagement et réussit à les fabriquer avec une excellente qualité. Cela lui permit de les vendre à la compagnie Toyota. Cette activité fut celle qui lui permit de survivre pendant de nombreuses années .

Dans sa jeunesse, Soichiro Honda méprisait les études. Il avait l’habitude de dire que “si la théorie favorisait la créativité, tous les enseignants auraient été les inventeurs. Il compris avec le temps que les études étaient un chemin vers la croissance. C’est pourquoi il décida de s’inscrire à l’école technique de Hamamatsu. Cependant, Honda fut expulsé de cette institution. Il refusa de passer l’examen final, le jugeant inutile.

Soichiro Honda

Un survivant

Soichiro Honda dut assister aux deux grandes guerres et à la guerre entre la Chine et le Japon également. Le pays était complètement dévasté et démoralisé après la Seconde Guerre mondiale. Honda perdit tout ce qu’il avait construit suite aux bombardements.

Il prit alors une décision. Prendre une année sabbatique. Il créa une distillerie de whisky dans sa propre maison. Au cours de cette année, il ne fit rien d’autre que fabriquer de l’alcool pour lui et ses amis. Il en profita certainement pour définir la direction à suivre, après avoir tout perdu. Ses réflexions ont dû être très pointues dans la mesure où il initia ensuite sa véritable route vers le succès.

Soichiro Honda

En 1946, Soichiro Honda fonda une nouvelle société qu’il appela Honda Technical Research Institute. Le parc automobile au Japon était pratiquement inexistant à cet époque. C’est pourquoi il se consacrera à la fabrication de motos, un moyen moins coûteux qui pourrait s’avérer utile dans les nouvelles circonstances. Il avait vu juste. Il parvint à construire un moteur léger et moins bruyant que de coutume, ce qui lui offrit à un succès sans précédent .

En 1973, Soichiro Honda cessa de travailler pour sa propre entreprise. Il avait créé la “Honda Foundation”, dédiée à la protection de l’environnement. Il consacra dès lors tous ses efforts et son engagement à cette activité. Il mourut en août 1991, après s’être établi comme le plus grand fabricant de motos au monde.


A découvrir aussi