Les trois états du soi, selon l'analyse transactionnelle

04 octobre, 2020
Les trois états du soi dans l'analyse transactionnelle sont l'enfant, le parent et l'adulte. Il s'agit d'inciter l'adulte à prendre le contrôle et à réguler les autres dimensions de la personnalité.

L’analyse transactionnelle est une méthode dérivée de la psychologie humaniste proposée par Eric Berne dans les années 1950. Depuis lors, elle a subi quelques variations, mais la plupart de ses composants restent les mêmes. En particulier, ce qui a à voir avec les états du soi.

Ce type d’analyse s’est révélé être une méthode très fonctionnelle pour décrire la personnalité et apporter des changements nécessaires. Les trois états du moi constituent l’un de ses axes. Ces états sont le père, l’adulte et l’enfant. Selon cette théorie, chaque personne interagit avec les autres dans l’un de ces états.

Les états du soi correspondent à des façons spécifiques de ressentir, de penser et d’agir. Selon l’analyse transactionnelle, les êtres humains se rapportent aux autres en utilisant la position du parent, de l’enfant ou de l’adulte.

De chacun de ces états, des conséquences spécifiques découlent de nos interactions avec le monde.

“Il est incroyable de penser, dans un premier temps, que le destin de l’homme, toute sa noblesse et toute sa dégradation, est décidé par un enfant de pas plus de six ans, et généralement de trois ans .”

Eric Berne

L’enfant, l’un des états du soi

L’enfant est le plus fondamental des états du moi. Il correspond aux pulsions les plus élémentaires qui ont été apprises et exercées depuis l’enfance et qui, pour diverses raisons, sont restées fixées dans notre personnalité. En principe, il s’agit d’exprimer ce que nous ressentons et pensons de manière complètement spontanée.

Les pulsions, les fantasmes sans limites et le monde entier de l’irrationnel correspondent à l’état de l’ego d’enfant. C’est une réalité dans laquelle les émotions prédominent sur la pensée. L’imprévisibilité, l’insouciance et la spontanéité sont ce qui en ressort.

Découvrez les trois états du soi.

L’analyse transactionnelle fait une distinction entre “l’enfant naturel” et “l’enfant programmé”. Le premier est celui que nous avons décrit. Le second est un enfant qui n’a pas été autorisé à se manifester pleinement et qui devient donc capricieux et réprimé. Ainsi, de ce point de vue, ces états peuvent rester presque intacts dans la vie adulte.

Le père

Le père est un autre des états du moi à la lumière de l’analyse transactionnelle. Cela correspond à tout ce que nous apprenons de nos parents pendant l’enfance. C’est comme une réplique de leurs comportements et de leurs façons de voir le monde.

En général, cela correspond aux attitudes liées à l’exercice de l’autorité et du pouvoir, ainsi qu’aux croyances, préjugés, idéologies et tout ce qui constitue le monde des normes et des valeurs. Aussi la posture contre la liberté.

Comme dans le cas de l’enfant, il existe également un “père naturel” et un “père programmé”. Le père naturel est associé à la protection, aux soins et aux fonctions d’orientation. Le père programmé, quant à lui, est lié à l’autoritarisme, à la verticalité et à l’exercice du pouvoir sur les autres.

L’adulte

Pour l’analyse transactionnelle, l’adulte est la manière organisée de percevoir la réalité, selon les connaissances et les expériences que nous avons acquises à la suite d’une réflexion autonome. On pourrait dire que c’est la dimension la plus authentique de notre être.

L’adulte est le seul des états de l’ego qui “nous montre tels que nous sommes”, sans les conditions que nous recevons de notre environnement primaire. Il comprend nos facettes les plus rationnelles et les plus critiques. La raison prévaut.

Les principales caractéristiques de l’état du moi adulte sont la maîtrise de soi et l’autodétermination. Il n’exclut ni l’enfant ni le parent, mais parvient à modérer leurs expressions et leurs effets.

Les trois états du soi sont l'enfant, le parent et l'adulte.

États du soi et bien-être

Pour l’analyse transactionnelle, une personne en bonne santé est celle qui parvient à combiner tous les états du moi dans leur forme naturelle et à les réguler à travers l’adulte. Ainsi, dans le domaine de l’affection, le plus sain est de permettre à l’enfant naturel ou au père naturel d’émerger au point où il est raisonnable.

Le problème survient lorsque c’est un enfant ou un parent programmé qui prédomine. Dans le premier cas, ce qui se produit est un adulte capricieux qui cherche les autres pour prendre soin de lui et se met en colère quand il n’atteint pas ce qu’il veut. Dans le second cas, une personne autoritaire et exigeante qui cherche à s’imposer aux autres prédominerait.

Pour ce type d’approche, la chose décisive est d’identifier lequel de ces états du moi prédomine dans notre personnalité. L’objectif est de les réguler à travers la facette adulte, afin que les interactions avec le monde soient plus saines.

  • Steiner, C. M. (1992). Los guiones que vivimos: análisis transaccional de los guiones de vida. Editorial Kairós.