Les deux systèmes de pensée de Kahneman

Connaissez-vous les deux systèmes de pensée de Kahneman ? Ce psychologue et prix Nobel d'économie (2002) a développé une théorie selon laquelle il explique les deux modes de pensée que nous utilisons dans notre vie quotidienne. Apprenons à les connaître !
Les deux systèmes de pensée de Kahneman

Dernière mise à jour : 07 octobre, 2021

Quels systèmes de pensée s’activent au quotidien lors du développement de différentes tâches ? Et lorsque nous devons prendre des décisions ? La psychologie dispose de multiples théories à cet égard, même si l’une d’elles fut très influente : la théorie de Kahneman sur les deux systèmes de pensée.

Daniel Kahneman, un psychologue qui reçut le prix Nobel d’économie en 2002, écrivit en 2012 le livre Think fast, think slow, dans lequel il expose sa théorie sur deux systèmes de pensée bien différenciés. Le système 1 est plus intuitif, rapide et automatique. Et le système 2 est plus délibératif, logique et lent. Que savons-nous d’autre de ces systèmes ? Quand les utilisons-nous ? Comment interagissent-ils ? Nous vous disons tout ici.

“Un recueil de pensées doit être une pharmacie où se trouve le remède à tous les maux.” – Voltaire

 Kahneman

Les deux systèmes de pensée de Kahneman

Les systèmes de pensée de Kahneman se trouvent dans le livre de l’auteur, Think fast, think slow (Debate, 2012). Daniel Kahneman est un psychologue américain et israélien né à Tel Aviv (Israël) en mars 1934. Il est actuellement considéré comme l’un des penseurs les plus importants au monde, recevant le Novel Prize in Economics (2002) grâce à ses travaux de psychologie sur le modèle rationnel de prise de décision.

Les idées de Kahneman eurent un impact sur des domaines tels que la médecine, la politique ou l’économie elle-même. Comme nous le disions, dans son livre, Kahneman a décrit deux types de pensée ou de systèmes qui façonnent notre façon de penser. Alors que le système 1 est rapide, intuitif et émotionnel, le système 2 est plus lent, délibératif et logique. Voulez-vous en savoir davantage sur ces deux systèmes ? Continuez à lire !

Système 1 (rapide)

Le premier des systèmes de pensée de Kahneman est un système rapide, automatique et émotionnel. Une autre de ses caractéristiques est qu’il est stéréotypé et subconscient. Le système 1 a pour fonction de générer des intuitions qui peuvent nous servir pour les tâches que nous effectuons (bien qu’elles ne soient pas toujours utiles). Ce système est également appelé le système implicite.

D’autre part, le système 1 est celui qui s’active avec l’intuition et l’heuristique. Il nous permet d’effectuer des tâches quotidiennes de base, comme marcher ou se brosser les cheveux. De plus, selon Kahneman, le système 1 associe les nouvelles informations à des modèles qui existent déjà dans l’esprit. Ainsi, à travers lui, l’esprit ne crée pas de nouveaux modèles à partir de chaque nouvelle expérience, mais associe de nouvelles informations à d’anciennes informations (créant des relations significatives).

Quand l’utilisons-nous ?

Le premier des systèmes de pensée de Kahneman s’utilise pour décider de la plupart des questions de notre quotidien. En d’autres termes, cela nous permet de prendre des décisions rapides et pas trop complexes. De plus, nous utilisons le système 1 pour développer automatiquement des conclusions.

Système 2 (lent)

Le deuxième système proposé par Kahneman est quant à lui plus lent et demande davantage d’efforts de la part du sujet. Il est moins fréquent et plus logique que le précédent, calculateur et conscient. Nous disons conscient dans le sens où, lorsque nous utilisons le système 2, nous sommes pleinement conscients que nous l’utilisons pour résoudre un problème, par exemple.

Sa fonction est de prendre les décisions finales après avoir observé et contrôlé les intuitions issues du système 1. Le système 2, contrairement au précédent, nous permet d’effectuer des tâches un peu plus complexes, comme l’apprentissage d’une langue, la réflexion sur une question.

Quand l’utilisons-nous ?

Le second système, contrairement au premier, s’utilise pour prendre des décisions plus complexes ou plus difficiles. C’est donc un type de pensée plus délibéré. C’est un système qui exige plus de concentration de notre part. En effet, il prédomine lorsque nous faisons face à des tâches complexes. De plus, nous utilisons ce système pour émettre des réponses conscientes.

Kahneman

Interaction des deux systèmes de Kahneman

Les deux systèmes de pensée de Kahneman sont constamment actifs au quotidien et ils communiquent entre eux. Cependant, chacun d’eux dominera l’autre en fonction de la tâche à effectuer.

Chacun des systèmes a sa fonction. Ainsi, alors que le système 1 détermine nos pensées en relation avec les perceptions de l’environnement et la mémoire visuelle et associative, le système 2 est en charge de développer des conclusions à partir des intuitions du premier. Ce système délibératif peut être très utile pour prendre des décisions complexes. Il est en effet plus lent et nécessite une plus grande concentration que le précédent. La concentration est un facteur clé dans la prise de décision. C’est pourquoi Kahneman appelle ce deuxième processus la pensée lente.

En termes d’interaction, selon Kahneman, le système de pensée 1 a une plus grande influence sur le comportement que le système 2. Que dit Kahneman sur le fait de garder votre esprit occupé et d’utiliser ces systèmes ? Nous vous laissons un fragment de sa pensée :

“Les personnes qui sont cognitivement occupées sont plus susceptibles de prendre des décisions égoïstes, d’utiliser un langage sexiste et de porter des jugements superficiels dans des situations sociales. La mémorisation et la répétition des chiffres réduisent le contrôle du système 2 sur le comportement, mais la charge cognitive n’est pas la seule cause d’une maîtrise de soi affaiblie.” – Daniel Kahneman

En fin de compte, les deux systèmes de pensée de Kahneman opèrent dans l’esprit pour nous aider à prendre des décisions et à résoudre des problèmes. Cependant, selon un entretien avec Daniel Kahneman dans le journal ABC, la réalité est que, la plupart du temps, nous ne réfléchissons pas à savoir lequel des deux systèmes domine l’autre et dirige ainsi notre comportement.

“Le travail de la pensée est similaire au forage d’un puits : l’eau est trouble au début, mais ensuite elle s’éclaircit.” – Proverbe chinois

Cela pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
Les avantages psychologiques de la vie en milieu rural
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Les avantages psychologiques de la vie en milieu rural

Vivre en milieu rural est de plus en plus à la mode. Les escapades le week-end dans des lieux en pleine nature sont en effet en plein essor.



  • Garnham, A. y Oakhill, J. (1996) Manual de Psicología del Pensamiento. Ed. Paidós.
  • Kahneman, D. (2012). Pensar rápido, pensar despacio. Ed. Debate.