Les coïncidences montrent que vous êtes sur le bon chemin

· 14 septembre 2018

Vous savez quand vous êtes sur le bon chemin. Les coïncidences commencent à se tracer les unes derrière les autres à l’horizon, votre cœur s’emplit de satisfaction et d’un enthousiasme prudent qui vous permet de comprendre que tout effort apporte des résultats précis. En fin de compte, quand l’esprit se focalise fermement sur ce qu’il souhaite, les choses ne se produisent pas par hasard mais par détermination.

Nous avons tous, à un certain moment, ressenti une telle sensation. Celle qui nous donne l’impression, sans savoir comment, que de petits événements hasardeux mais ayant une certaine relation entre eux commencent à se succéder. Des événements qui semblent s’ajuste à notre plan.

Les mathématiciens Persi Diaconis et Frederick Mosteller, de l’Université de Berkeley, expliquaient dans une étude de 1989 que nous ne devons pas trop faire attention aux coïncidences. Celles-ci ne sont rien d’autre que des événements étranges avec une faible fiabilité qui nous aident rarement à prédire quelque chose.

« Plus l’homme planifie son comportement et plus le hasard aura de chance de lui tomber dessus. »

-Friedrich Dürrenmatt-

Malgré tout, à partir de la fin des années 80, le point de vue sur les coïncidences a radicalement changé. Ainsi, Bernard Beitman, psychiatre à l’Université de Virginie, a écrit un livre très intéressant intitulé Connecting with Coincidence dans lequel il nous explique que ces événements du hasard tracent parfois nos propres destins.

Edmund Halley, astronome anglais du XVIIIème siècle s’est par exemple rendu compte que les enregistrements que d’autres astronomes avaient faits lors de l’apparition de comètes dans l’orbite terrestre et qu’ils avaient classifiés comme de « simples coïncidences » ne l’étaient pas du tout.

Halley s’est aventuré à dire que ces schémas répondaient à une comète solitaire qui apparaissait tous les 75 ans, et il a eu raison. Lui-même l’a vue passer, comme ses calculs l’avaient prédit, le soir de Noël 1758.

Parfois, l’enchaînement de plusieurs coïncidences nous donne la piste de quelque chose, quelque chose que nous ne pourrons déterminer qu’en faisant preuve d’ouverture d’esprit, de confiance et d’acharnement.

les coïncidences

La détermination, le mouvement et les coïncidences

Lorsque vous êtes sur votre chemin, vous avez un objectif clair. Un objectif qui, peu à peu, vous fait gagner en harmonie. Etudier pour un diplôme, chercher des ressources pour un projet, trouver la stabilité dans une relation affective, surmonter un problème personnel… Tout cela requiert une série de mouvements très précis qui se dirigent dans une même direction.

Lors de différents points de notre cycle vital, nous sommes tous obligés de réaliser un effort pour façonner ce plan qui nous apportera bonheur et stabilité. Cela fait partie de notre sens de l’auto-réalisation et de notre croissance personnelle. Et un aspect que nous ne devons ni ne pouvons écarter lors de ce processus est l’aspect des coïncidences.

Josh Tenenbaum, scientifique et psychologue cognitif du Massachusetts Institute of Technology (MIT), nous explique que même si parfois ces événements manquent de logique et ne ressemblent qu’à des actions hasardeuses, les coïncidences sont aussi révélatrices qu’indispensables dans nos vies.

Les coïncidences, l’esprit et notre croissance personnelle

Les coïncidences, selon le docteur Tenenbaum, impulsent et favorisent de nombreuses inférences de notre esprit. En fait, notre cerveau est programmé pour détecter n’importe quel stimulus anormal et hasardeux et essayer de faire des associations pour le comprendre et favoriser notre apprentissage.

  • David Spiegelhalter, statisticien à l’Université de Cambridge, étudie depuis des années le thème des coïncidences. Le fruit de ses travaux se trouve maintenant dans le domaine public Atlantic. Ainsi, et selon ce professeur, les coïncidences ne peuvent être comprises qu’avec une analyse statistique adéquate.
  • C’est à travers cette méthode que nous nous rendons compte d’un aspect: les coïncidences les plus fortes sont liées à nos relations sociales. Un exemple de ce point est le fait de coïncider à plusieurs endroits avec la personne qui deviendra notre conjoint-e. Un autre est de connaître quelqu’un qui, par hasard, nous suggère de nouveaux projets que nous finissons par suivre (juste au moment où nous avons besoin d’un changement). Un dernier est de percevoir comment nous avançons dans nos projets personnels grâce à cette connexion avec des personnes qui partagent nos passions.

Par ailleurs, un aspect intéressant du travail du professeur Spiegelhalter est que lorsque nous ne notons qu’une faible corrélation, cela veut dire que la personne souhaite quelque quelque chose et attend que cet événement se produise sans s’impliquer dans ce projet. En d’autres termes, ce n’est que quand nous agissons et favorisons de nouvelles situations que des coïncidences se créent. Et c’est à partir de là que nous pourrons les tourner en notre faveur.

l'énergie des coïncidences

Lorsque vous êtes sur le bon chemin, vous le savez…

Comme nous avons pu le déduire, les coïncidences sont le résultat du hasard… mais aussi de cette impulsion que nous générons nous-mêmes avec notre disposition personnelle et psychologique. Tout cela nous pousse à comprendre certains aspects qui valent la peine d’être interrogés.

  • Lorsque vous êtes sur le bon chemin, vous voyez se mêler ces événements que vous avez favorisés et ceux qui se produisent avec un hasard relatif mais déterminant. Un exemple de ceci est le travail des scientifiques et chercheurs. Dans leur devoir quotidien d’analyse et d’expérience, ils ont souvent affaire à des faits hasardeux qui leur permettent d’arriver à une découverte formidable.
  • Vous êtes aussi sur le bon chemin quand votre esprit est ouvert à tout ce qui se produit autour de vous. Seuls un regard éveillé et un cerveau plein de curiosité qui cherche à apprendre et trouver des stimulus en sa faveur parviennent à voir les véritables coïncidences. Celles qui arrivent parfois les unes derrière les autres, jusqu’à nous mener là où nous le souhaitons.
  • Un autre aspect à considérer est que parfois, des coïncidences négatives se produisent. Tomber malade le jour de nos examens, avoir un problème technique lors de la présentation de notre projet, etc. Même si ces événements peuvent nous sembler hasardeux, il faut se rappeler que les probabilités et les statistiques nous indiquent qu’ils entrent aussi dans le champ du possible et du « normal ».
  • Une coïncidence peut être positive, négative ou neutre. Ce qui compte, à la fin, est la façon dont nous décidons de gérer cet événement. La manière dont nous le faisons, la réponse, le point de vue mental et le comportement que nous appliquons derrière ce fait détermineront réellement notre destin.

 

Pour conclure, Albert Einstein disait que la vie elle-même est un hasard merveilleux. Savoir la vivre de la meilleure façon possible exige d’avoir une volonté ferme et un savoir-faire qui nous permettent d’être réceptifs à travers un point de vue mental positif et plein d’espoir. Appliquons donc cette vision personnelle. N’ignorons pas et ne tournons pas le dos à toutes ces possibilités qui gravitent chaque jour autour de nous.