Les 7 meilleures phrases qui décrivent l’inconscient

· 17 mai 2018

L’inconscient est un concept que presque tout le monde a un jour mentionné, mais nous ne connaissons pas toujours sa véritable signification ou les implications profondes qui en découlent. Cela vaut par conséquent la peine de recourir à certaines phrases qui décrivent l’inconscient et qui fournissent des éclaircissements sur le sujet.

Nous appelons familièrement inconscient tout ce que nous faisons sans nous en rendre compte ou de manière irresponsable. Cependant, ce concept va beaucoup plus loin du point de vue de la psychanalyse. Il est défini comme une structure psychique qui abrite le contenu refoulé de la conscience et qui détermine certains comportements. L’inconscient est ce monde souterrain étrange qui se révèle à travers les rêves, les lapsus ou des actes manqués.

« L’inconscient ne connaît pas le temps. Il ne souffre pas de problèmes de météo. Une partie de notre psyché n’est ni dans le temps ni dans l’espace. Ces derniers ne sont qu’une illusion, le temps et l’espace, de sorte que pour une certaine partie de notre psyché le temps ne compte pas du tout. »

-Carl Gustav Jung-

Ce concept a donc rompu avec le rationalisme de Descartes. Bien que la portée de l’inconscient reste controversée, nous ne pouvons nier son importance dans la vie psychique. Voici certaines phrases qui décrivent l’inconscient.

1. La plus emblématique des phrases qui décrivent l’inconscient

Lorsque nous évoquons ce sujet, nous devons nécessairement parler de Sigmund Freud. Le père de la psychanalyse prit l’inconscient comme objet d’étude. Plusieurs des phrases qui décrivent l’inconscient résultent de son travail. Voici l’une des plus emblématiques :  » L’interprétation du rêve est la voie royale vers la connaissance de l’inconscient« .

phrases qui décrivent l'inconscient

Jusqu’à l’avènement de la théorie de Freud, la plupart des phénomènes de l’inconscient n’étaient pas considérés comme dignes d’étude. Parmi eux, les rêves. Freud, au contraire, leur accorda la plus haute importance. Il constata que ces messages étaient cryptés, donnant par la même un accès direct à l’inconscient lorsqu’ils étaient interprétés.

2. L’inconscient et le destin

Bien que Freud et Jung se soient distanciés de la psychanalyse classique, Jung a retenu dans sa théorie plusieurs des concepts centraux. Ceci peut être perçu dans la déclaration suivante : « Nous n’atteignons pas l’illumination en fantasmant sur la lumière mais en rendant conscientes les ténèbresCe qui ne devient pas conscient se manifeste dans nos vies en tant que destin« .

Freud avait déclaré que « l’inconscient est le destin« . Cela signifie essentiellement que l’activité inconsciente détermine la plupart de nos actes. Nous organisons notre vie d’une manière qui obéit à ce que l’inconscient dicte.

3. La répétition

L’un des aspects dans lesquels la présence de l’inconscient se manifeste est la répétition des expériences. Ce que nous appelons communément « trébucher plusieurs fois  sur la même pierre ». Une détermination inconsciente est présente lorsque cela se produit.

Voici l’une des phrases qui décrivent l’inconscient en ce sens : « Tout ce qui arrive dans notre vie est liée à l’ inconscient, qui est, avant toute autre chose, la matrice de nos représentations, qu’elles soient saines ou maladives ». La déclaration est de Gabriel Rolón, il décrit la nature de cette mécanique.

phrases qui décrivent l'inconscient

4. L’amour dans l’inconscient

Voici l’une des phrases d’Erich Fromm sur l’inconscient. Il décrit l’un des mécanismes qui opèrent dans la peur d’aimer. Il dit : « Alors que nous craignons consciemment de ne pas être aimés, la véritable peur, bien que généralement inconsciente, est d’aimer« .

Cette déclaration présente le résultat paradoxal de la dynamique entre le conscient et l’inconscient. Alors que la personne croit que sa peur est due à la possibilité de ne pas obtenir l’amour de l’autre, il craint en réalité d’aimer. D’incuber un sentiment qui révèle sa fragilité.

5. Le langage de l’inconscient

Cette phrase nous permet d’apprécier une description de l’inconscient en termes de communication : « Presque tout notre esprit est inconscient. Nous devons apprendre à communiquer avec cette partie mystérieuse de notre esprit avec son propre langage, et les symboles nous aident à le faire« . La déclaration est par Elsa Punset et se réfère au fait que le langage de l’inconscient est cryptée. Il se manifeste également à travers des symboles. Elle souligne par ailleurs l’importance d’établir un lien avec cette réalité de notre être, lequel a beaucoup à nous révéler.

6. Mensonges culturels

John Grinder déclare : « Nous vivons dans une culture qui croit que la plupart de ce que nous faisons est fait consciemment, et pourtant, la plupart de ce que nous faisons, et ce que nous faisons de mieux, nous le faisons inconscient« .

Il existe de nombreux messages nous indiquant que nous devons garder le contrôle des circonstances et tout rationaliser. Nous ne pourrions néanmoins pas expliquer les raisons d’une grande partie de nos actions, simplement parce qu’ils sont déterminées par l’inconscient.

7. Un certain sens de l’humour

Facundo Cabral a élaboré de manière très particulière l’une des phrases qui décrivent l’inconscient et ses effets. Il dit : « Ne dites pas je ne peux pas même pour blaguer, parce que l’inconscient n’a aucun sens de l’humour. Il le prendra au sérieux, et vous le rappellera chaque fois que vous essayerez !« .

Bien qu’il le dise sur un ton humoristique, sa déclaration est sérieuse et correspond à la théorie classique inhérente à ce sujet. Il parle des commandements inconscients, ceux qui conduisent à agir de telle sorte qu’un résultat est obtenu en fonction de ceux-ci.

phrases qui décrivent l'inconscient

Nous continuons aujourd’hui encore à découvrir l’énigme de l’inconscient. Nous vivons tous entre la raison, fruit de la conscience, et l’absurde, le fruit de l’inconscient. Accéder à ce domaine de notre être est sans aucun doute une aventure fascinante, qui nous aide à mieux comprendre qui nous sommes réellement.