Les 4 problèmes d’estime de soi les plus communs

25 décembre 2017 dans Psychologie 703 Partagés
femme qui pleure

Nos expériences forment et développent petit à petit notre estime de nous-même, aussi bien positivement que négativement. L’évaluation que nous faisons de notre manière d’être et de l’ensemble des traits qui configurent notre “moi” influe sur notre bien-être. C’est pour cela qu’il est important de ne pas mettre de côté les problèmes d’estime de soi.

L’estime de soi est l’un des piliers de notre fonctionnement vital. C’est le moteur qui nous pousse à nous sentir bien ou mal. Il faut donc en prendre extrêmement soin. Or, parfois, les expériences, les perceptions, les comparaisons ou les messages que nous recevons peuvent nous jouer un mauvais tour et avoir une influence sur la façon dont nous nous percevons. Voyons maintenant quels sont les 4 problèmes d’estime de soi et découvrez nos conseils pour les affronter.

Sentir que nous ne valons rien, que nous ne sommes pas aptes ou capables de faire les choses ou, tout simplement, avoir une idée négative de soi sont des signaux qui indiquent une faible estime de soi.
Partager

Les 4 problèmes d’estime de soi les plus communs

Avoir une image négative de nous-mêmes

Nos yeux sont le premier miroir dans lequel nous nous regardons. Une vision réaliste de nous-mêmes doit aussi bien prendre en compte les aspects positifs (vertus) que les négatifs (défauts).

Si nous nous mettons des “lunettes opaques” sur les yeux, nous ne laisserons pas passer la lumière et nous concentrerons uniquement sur nos défauts. En revanche, si nous sommes capables de changer de lunettes, la perception et l’idée que nous aurons de nous-mêmes changera. Nous ne pouvons pas uniquement être un vieux chiffon plein de trous. Par ailleurs, comment allons-nous voir le bon côté de la vie si nous ne sommes pas capables de voir toutes les bonnes choses qui se trouvent en nous ?

Quand le gris et le noir gouvernent nos vies, cela signifie peut-être que nous devons explorer d’autres couleurs, d’autres alternatives…

femme regardant la mer

Ne pas être sûrs de nos actes et de nos pensées

On raconte que douter est une affaire de sages, mais quand nous remettons en question de manière continue nos idées ou nos actions, l’insécurité peut nous prendre au piège. Si nous nous habituons à douter de nos capacités et de nos actes, nous nous ôterons de la valeur. Or, en faisant cela, notre estime de nous-mêmes baissera fortement.

Nous aimer, cela implique d’avoir confiance en nous. De croire fermement en nos valeurs et principes et d’être disposés à les défendre. Cela signifie aussi rectifier les choses quand nous nous trompons.

Attendre que les autres approuvent ce que nous voulons faire ou même ce que nous pensons n’est absolument pas le bon chemin. Souvent, les gens ne savent pas ce que nous souhaitons ou ont des priorités différentes. Alors, pourquoi ne pas prendre de risques et commencer à être nous-mêmes ? En faisant cela, nous cesserons d’être vulnérables aux yeux des autres et commenceront à pratiquer l’authenticité.

L’impossibilité de nous accepter

L’un des principaux problèmes de l’estime de soi est le manque d’acceptation personnelle. Quand nous ne nous donnons pas l’opportunité de reconnaître nos qualités et d’accepter nos erreurs et sentiments, nous ne nous acceptons pas tels que nous sommes.

Si nous ne réussissons pas à faire s’emboîter les différentes parties qui nous composent, notre estime de nous-même n’aura plus de forces et se brisera en mille morceaux. Notre développement personnel sera limité, ainsi que nos relations.

Qu’y a-t-il de mal dans le fait de se découvrir ? S’accepter implique la possibilité de continuer à grandir et, par ailleurs, ouvre les portes à la transformation et au changement. Carl Jung l’avait déjà dit “Ce que vous niez vous soumet. Ce que vous acceptez vous transforme.”

femme triste

La présence fréquente de sentiments négatifs

Nous vivons tous des moments où nous ressentons des sentiments négatifs ou non-résolus, même si nous n’en sommes pas entièrement conscients. Les sentiments négatifs constants indiquent des problèmes d’estime de soi et peuvent s’exprimer de nombreuses façons :

  • Inappétence généralisée pour la joie de vivre
  • Incapacité à voir le côté positif
  • Haine de soi
  • Anxiété
  • Sautes d’humeur soudaines ou exagérées
  • Culpabilité névrotique
  • Réactions exagérées
  • Hypersensibilité et/ou hyperactivation
  • Impuissance
  • Autodestruction
  • Indécision chronique
  • Perfectionnisme

Ainsi, il est important de revoir l’image que nous créons de notre être à partir de la façon dont nous nous sentons. En effet, si nous nous sentons mal, cette dernière sera beaucoup plus négative que si nous ressentons des sentiments positifs. Par exemple, la honte peut nous immobiliser, la colère peut nous crisper et la tristesse peut nous conduire à une négligence et à un mal-être.

Nous examiner de temps en temps nous donnera des pistes sur la façon dont nous nous jugeons et nous permettra de gérer la façon dont nous nous sentons.
Partager

L’estime de soi est le squelette de notre “moi”

Les problèmes d’estime de soi peuvent dévier vers la défaite et l’échec si nous n’y faisons pas attention. Travailler notre intelligence émotionnelle nous aidera à gérer et améliorer la façon dont nous nous jugeons.

Les valeurs, les coutumes, les appréciations et l’acceptation sont quelques-uns des facteurs qui influent sur notre manière d’être et d’agir. Par ailleurs, ce que nous croyons que les autres pensent de nous est très déterminant. Créer une conscience pour travailler adéquatement notre estime de nous-même facilitera la réalisation de nos rêves et, surtout, nous permettra d’atteindre le bien-être. N’oublions pas que s’aimer est le commencement de toute chose.

“Le bonheur, ce n’est pas ce que nous avons: c’est ce que nous sommes. Ne mélangeons pas les concepts, nous sommes des êtres humains, pas des avoirs humains”.

-Ángel Rielo-

femme avec problème d'estime de soi

A découvrir aussi