S’aimer n’a pas d’heure ou de date sur un calendrier

· 13 juillet 2016

Avant, il était commun d’observer une grande différence d’âge entre un homme et sa femme: en particulier des hommes très âgés avec des femmes très jeunes.

La plupart du temps, ces couples obéissaient non seulement à des valeurs de l’époque, mais aussi à des accords convenus entre les deux familles.

Dans de nombreux cas, il s’agissait d’améliorer la condition sociale et économique de ceux qui se mariaient. S’aimer venait avec le temps.

Pourtant, à l’époque actuelle, il est commun de voir des couples pour lesquels non seulement la différence d’âge est grande, mais où l’homme et la femme sont indistinctement plus ou moins âgés. 

Même s’il est souvent plus fréquent que l’homme soit plus vieux, le pourcentage de couples pour lesquels la femme est plus âgée est en augmentation.

“L’amour ne termine pas quand arrive la vieillesse, c’est la vieillesse qui arrive quand l’amour est terminé”
Anonyme-

Malgré le fait que la société en général possède de plus en plus d’éléments d’analyse, de liberté et de droits qu’auparavant, il paraît étonnant que ce type de relations soit encore soumise à des préjugés.

L’étonnement est moins important dans le cas d’un homme plus âgé avec une femme plus jeune, et beaucoup plus notoire s’il s’agit d’une femme plus âgée avec un homme jeune.

Les études sur le fait de s’aimer à des âges différents

Des études affirment que la différence d’âge idéale dans un couple est de cinq ans, pour que la relation devienne stable.

Les couples qui, au contraire, ont un écart d’âge plus important sont davantage voués à l’échec, et cela augmente à mesure que l’écart d’âge augmente.

IMAGE 2

D’autres études menées par des groupes de chercheurs, dont font partie des psychologues, assurent que les couples pour lesquels la différence d’âge est significative résultent en fait d’efforts pour combler des vides liés à des manques pendant l’enfance.

Ils soulignent qu’à la base, il y a des conflits non résolus qui sont liés à la figure paternelle ou maternelle, selon le type de couple.

De ce point de vue, s’aimer comme un vrai couple est alors réellement impossible.

D’une façon ou d’une autre, dans toutes les relations de couples, entrent en jeu des conflits non résolus.

Dans tous les cas, l’union de deux personnes, quel que soit leur âge, obéit plutôt à un besoin de stabilité dans leurs vies. 

Cette stabilité est liée à la façon doit l’un est complémentaire de l’autre, en termes de maturité émotionnelle, de prestige social, de stabilité économique ou simplement au désir de s’aimer d’une façon non conventionnelle.

L’avenir de ce type de relations

Quel avenir peut avoir une relation où la différence d’âge est très importante ? Les deux personnes peuvent-elles vraiment s’aimer ?

Si nous nous basons sur les statistiques de la plupart des études, une relation de cette nature n’a aucun avenir.

Dans les recherches, on affirme que la probabilité de durer au moins deux ans est inférieure à 20 %.

Il est nécessaire de souligner que ces études sont biaisées car elles obéissent à des groupes minoritaires de cultures spécifiques et que l’on ne peut donc pas en faire une généralité.

Dans ces mêmes statistiques, on affirme que les couples qui parviennent à s’aimer profondément et à dépasser la barrière des cinq ans ont une forte probabilité de rester ensemble pendant une longue période.

Pour autant, se baser sur cette information pour s’en servir comme d’une référence peut être valable, mais il faut se rappeler que ce n’est pas une règle.

IMAGE 3

Malheureusement, pour ces couples, il est plus compliqué d’apprendre à supporter et à digérer le rejet qu’ils suscitent dans certains secteurs de la société.

Cette hostilité est principalement due aux préjugés auxquels parfois la propre famille d’un des membres du couple n’arrive pas à échapper.

Mais cet aspect, au lieu de fragiliser la relation, peut la renforcer, car de la difficulté, naît très souvent l’acharnement.

L’important dans toute relation de couple

Quand deux personnes tombent amoureuses, peu importe l’âge qu’elles ont ou leur origine. Ce qu’il y a de véritablement important, c’est l’amour qu’elles ont l’une pour l’autre.

Ce qui compte, c’est le respect mutuel, la confiance, la bonne communication, l’empathie avec l’autre, la sincérité, savoir partager et que chacun se sente bien avec l’autre et avec son style de vie.

S’il est vrai que très souvent, il faut faire des concessions, la liberté individuelle ne doit jamais se perdre. Ce n’est pas une bonne idée d’essayer de modifier des aspects de la personnalité de l’autre.

Au final, ce qui importe, c’est que l’un se sente bien avec l’autre dans ce type de relations. Si les deux personnes arrivent vraiment à s’aimer et à s’accepter comme elles sont, elles réussiront. 

Le reste passe au deuxième plan. En ce sens, c’est le couple qui détermine le degré de compréhension et de bonheur qu’il veut atteindre, et quel niveau de maturité et d’indépendance ont les deux personnes.

IMAGE 4

On ne peut pas nier que les avantages de s’aimer, avec ou sans différence d’âge, sont nombreux.

Le concept de “maturité” tient beaucoup du mythe. Chacun de nous a en lui un enfant ou une personne âgée, depuis le jour de sa naissance.

Plus que l’âge, ce qui nourrit l’amour, c’est la compréhension et la capacité à se complémenter.

Si les deux membres du couple sont différents, ils peuvent apprendre beaucoup l’un de l’autre.