L’écoute consciente, un acte de générosité

· 10 janvier 2019
En quoi l'écoute consciente consiste-t-elle plus précisément ?

Lorsqu’une personne nous raconte quelque chose, elle s’attend à ce que nous lui prêtions attention, à ce que nous laissions nos préoccupations de côté et à ce que nous faisions équipe pour affronter les siennes. Ce qu’elle nous demande, ce que nous demandons, c’est en quelque sorte un acte d’écoute consciente: un acte désintéressé au cours duquel nous « prêtons » nos ressources cognitives. C’est pour cela que l’écoute consciente est vue comme un acte de générosité…

Vous est-il déjà arrivé de raconter quelque chose d’important à quelqu’un et d’avoir continuellement été interrompu par des phrases comme « eh bien à moi il m’est arrivé… » ou « tu devrais avoir dit ou fait ça » ou « la même chose m’est arrivé quand »… ? Ou qu’on vous pose une question qui n’avait rien à voir avec ce que vous disiez ?

Lors de ces moments particuliers, vous pouvez vous sentir mal. Vous voyez devant vous un mur qui porte le nom de frustration. Cette sensation, surtout familière au moment de l’adolescence, qui vous fait penser que le monde est un lieu étrange qui ne cadre pas avec vous. La conséquence logique est que vous cessiez de faire des efforts pour communiquer. Ou que ceux que faites paraissent de plus en plus désespérés.

Il peut aussi vous arriver de faire la même chose avec d’autres personnes, et cela entraîne les mêmes conséquences désagréables. Si vous voulez améliorer vos relations et la communication avec les autres, il est indispensable de pratiquer l’écoute consciente.

la bonne communication passe par l'écoute consciente

Qu’est-ce que l’écoute consciente ?

Inmaculada Domínguez est une psychologue qui a étudié le sujet en profondeur. Nous allons donc nous centrer sur ses recherches pour essayer de répondre à cette question. Comme son nom l’indique, l’écoute active est l’écoute que nous réalisons de manière consciente et volontaire. Différents éléments y entrent en jeu, comme l’empathie, l’amour envers l’autre personne, le respect et l’attention.

Il s’agit de laisser parler l’autre, de réellement prêter attention à ce qu’il dit, de ne pas l’interrompre, de poser des questions qui montrent un intérêt pour le sujet. L’autre personne doit se sentir écoutée. Bien sûr, cela représente un véritable acte de générosité et d’intérêt.

En faisant cela, nous offrons du temps à la personne et nous lui faisons de la place dans notre cœur et notre esprit. Les gens en ont besoin car le manque de temps, la culture de l’immédiateté et l’égocentrisme nous poussent à ne pas avoir de temps pour les autres ou à ne pas les écouter. Cela entrave sérieusement nos relations sociales.

Pourquoi le manque d’écoute consciente peut-il nuire aux relations sociales ?

Nous avons besoin d’être écoutés. Il s’agit d’une nécessité qui fait partie de notre nature en tant qu’êtres sociauxSi l’écoute n’est pas réciproque, l’autre personne percevra un manque d’intérêt pour ses sentiments et sa vie. Or, personne n’aime être en compagnie de quelqu’un qui ne fait pas attention à lui.

Malheureusement, c’est une chose qui arrive à la majorité des gens. Qui plus est, ce phénomène s’est décuplé avec toutes les nouvelles technologies. Nous voyons souvent des groupes de personnes qui ne se parlent pas parce qu’elles sont trop concentrées sur leur téléphone portable. Alors, pourquoi se réunissent-elles?

Les gens prêtent attention à ce qui se passe sur les réseaux sociauxà ce qu’ils pensent, à ce qu’ils veulent dire, à leurs préoccupations personnelles, à leurs tâches, etc. Or, ils ne songent jamais à s’arrêter, à garder le silence et à écouter ce que les autres veulent leur dire. Cela génère parfois de grandes confusions qui peuvent déboucher sur des disputes.

amies manquant d'écoute consciente

Comment pratiquer l’écoute consciente ?

Si vous voulez améliorer votre vie, vos relations avec les autres et avec vous-même, développez ce type d’écoute. Vous noterez rapidement la différence.

  • Commencez par méditer. Il s’agit d’une façon de stopper votre esprit et d’être conscient de l’ici et maintenant. À travers la respiration et la relaxation, vous vous rendrez compte que vous êtes capable de mettre fin au tourbillon de votre esprit et de vous concentrer sur une seule chose.
  • Ecoutez avec votre corps et pas uniquement avec votre esprit. Adaptez votre posture à celle de la personne, rapprochez-vous en veillant à ne pas envahir son espace personnel, penchez-vous un peu en avant afin qu’elle se sente prise en considération.
  • N’interrompez pas. Si vous avez besoin de poser une question, attendez le bon moment.
  • Observez ses gestes et l’expression de son visage. Cela vous permettra de compléter l’information que l’autre vous communique à travers des mots.

Pratiquer l’écoute consciente sera un acte de générosité vis-à-vis de votre interlocuteur et de vous-même. L’autre recevra un cadeau précieux qui porte le nom d’implication et vous relèverez un défi qui représente une véritable opportunité pour grandir.