Le vilain petit canard : quand je ne vois que mes erreurs

Êtes-vous un vilain petit canard qui ne se focalise que sur ses erreurs ? Et si ces dernières étaient positives ?
Le vilain petit canard : quand je ne vois que mes erreurs

Dernière mise à jour : 28 février, 2022

Beaucoup de gens se sentent comme un vilain petit canard. En fait, nous avons peut-être tous ressenti cela à un moment donné. Des moments où nous ne voyons que nos erreurs. Il est clair que dans une situation comme celle-ci, nous avons une très faible estime de soi, nous nous aimons très peu ou pas du tout et nous nous sentons inutiles, en ayant l’impression de tout rater.

Mais suis-je vraiment un vilain petit canard ? Qu’est-ce qui m’a poussé à penser cela ? Parfois, nos expériences passées, nos peurs et même les personnes toxiques qui peuvent nous entourer nous conditionnent à nous sentir de cette façon.

Quand je ne vois que mes erreurs, je ne suis pas conscient de ce que je fais bien ou moyennement bien. Je ne vois que ce que je fais de mal, je me sens comme un être destructeur.

Transformer l’échec en dépassement

femme empêtrée dans des filets avec des animaux

Si je ne vois que mes erreurs, comment puis-je m’en sortir ? C’est une chose difficile, parce que le vilain petit canard se sent lui-même comme une erreur. Mais vous ne pouvez pas continuer à ressentir cela toute votre vie. Êtes-vous heureux ? Non, vous ne l’êtes pas. Prenez donc toutes ces erreurs que vous pensez avoir faites et commencez à en tirer des leçons.

Dites-vous que nous faisons tous des erreurs, mais que vous avez aussi beaucoup de qualités. Ce n’est pas qu’un enchaînement d’erreurs, et d’ailleurs, qu’est-ce qui ne va pas avec les erreurs ? Dans notre tête, le mot « erreur » signifie échec, déception, impossibilité de réaliser quelque chose. Et si ce n’était pas le cas ? Nous pensons que l’erreur est quelque chose de négatif mais, sans erreur, il n’y a pas de progrès.

Construisez un escalier avec chaque erreur que vous faites et grimpez jusqu’à les surmonter.

Plus vous apprenez de vos erreurs, plus vous avancez. Il est impossible de ne pas faire d’erreurs car il est dans notre nature d’en tirer des leçons. Changez votre perception des erreurs et commencez à les voir comme quelque chose de positif. L’erreur que commet le vilain petit canard est de voir ses erreurs comme une mauvaise chose. Et si vous commenciez à les voir comme une bonne chose ?

Chaque fois que vous vous trouvez limité dans votre vie ou mécontent de quelque chose, comme ne voir que vos erreurs, changez votre façon de voir les choses. C’est un moyen rapide, simple et très facile de surmonter notre problème avec cela et d’être heureux ! Si on ne peut pas s’empêcher de voir nos erreurs, on peut néanmoins en changer notre perception. Alors, est-ce que ça marche ?

Êtes-vous un vilain petit canard ?

fille avec panier

Maintenant que nous savons comment arrêter d’être des vilains petits canards et devenir directement des cygnes pleins de sécurité, d’estime de soi, d’erreurs qui nous aident et ne nous limitent pas, il est temps de déterminer si vous êtes un vilain petit canard. Pour ce faire, nous allons établir une série de personnalités avec lesquelles vous pouvez ou non vous sentir identifié. En chacun d’elles se trouve un vilain petit canard, celui qui ne voit que ses erreurs :

  • Le jaloux ou l’envieux : il voit ses erreurs mais aussi ses faiblesses. Il pense que les autres sont toujours meilleurs que lui. À tel point qu’il ne supporte pas les qualités et le succès des autres.
  • Celui qui mendie l’amour : il va toujours mal, sa réponse à la question « comment vas-tu ? » sera toujours « pas bien ». Il essaie d’être désolé parce qu’il se sent désolé pour lui-même.
  • L’insécure : il vit dans le doute en permanence, car son insécurité fait qu’il ne veut pas faire plus d’erreurs qu’il n’en a déjà faites et en être tourmenté.
  • Le « paillasson » : il se sent toujours inférieur aux autres, à tel point qu’il se laisse utiliser par eux. Il pense qu’il n’est bon qu’à être un paillasson.
  • Le « gentil » : c’est celui qui ne voit que du bon chez les autres, même s’ils insultent ou sont infidèles. Mais c’est un masque. Cette gentillesse et ce bonheur apparents face à un monde plein de bonnes choses cachent quelqu’un plein d’insécurités et d’erreurs qui se transforment en impuissance.

Toutes ces personnalités sont des vilains petits canards pleins d’insécurités, de peurs. C’est quelque chose de tout à fait normal que nous devrions traiter comme cela. N’ayez pas peur de faire des erreurs, n’ayez pas peur de vous sentir faible ou d’échouer. C’est normal, mais ne vous concentrez pas dessus.

Vous atteindrez le succès une fois que vous aurez accepté vos erreurs comme quelque chose de positif et non de négatif.

femme aux papillons

Construisez votre chemin avec les erreurs que vous commettez, celles dont vous apprendrez et qui vous permettront d’être une meilleure personne. Ne devenez pas une personne anxieuse et envieuse, ne soyez pas un paillasson ! Vous ne le méritez pas : les erreurs ne vous abattent pas, elles vous élèvent. Tirez-en des leçons, acceptez-les. Ce n’est qu’à ce moment que vous pourrez voir tout le bien qui est en vous.

Images reproduites avec l’aimable autorisation de Katrina Pallon, Dan May

This might interest you...
Vous êtes bien plus que vos erreurs
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Vous êtes bien plus que vos erreurs

Vos erreurs ne vous définissent pas. Cessez de vous identifier à elles afin de pouvoir évoluer et rétablir votre estime personnelle.