Le thermomètre des émotions

Le thermomètre des émotions est un outil qui vous permettra de travailler avec les enfants sur l'identification, l'expression et la régulation des émotions. Nous vous expliquons comment l'utiliser et pourquoi il est si utile !
Le thermomètre des émotions

Dernière mise à jour : 12 juillet, 2021

La compréhension des émotions dès le plus jeune âge est essentielle pour comprendre comment nous sommes, ce que nous ressentons et comment nous pouvons nous autoréguler. Un outil pour travailler sur ces aspects importants dans l’enfance est le thermomètre des émotions.

Dans cet article, nous vous expliquons ce que c’est, comment l’utiliser et pourquoi il peut être bénéfique pour les petits. Comme nous le verrons, c’est un outil que nous pouvons personnaliser avec eux et qui nous permettra de travailler sur des aspects tels que l’identification des émotions et la régulation des émotions.

Le thermomètre des émotions : qu’est-ce que c’est ?

Le thermomètre des émotions ou thermomètre émotionnel est une activité très utile pour travailler sur les émotions, que ce soit avec des enfants ou des adolescents. Cependant, cet outil est principalement utilisé avec les enfants et les personnes souffrant de déficiences intellectuelles.

Il s’agit d’une échelle visuelle qui mesure l’intensité de nos émotions et qui s’appuie sur des images, des dessins, des photographies ou des émoticônes. Nous pouvons le personnaliser à notre goût et l’adapter à l’âge ou au groupe avec lequel nous voulons travailler.

Petite fille dans une salle de classe.

A quoi cela sert-il ?

Il s’agit d’un outil très utile en thérapie infantile ou en éducation de la petite enfance. Il peut être très utile pour les enfants qui ont des difficultés à définir ce qu’ils ressentent et à quantifier l’intensité de leurs émotions.

Ainsi, il nous permet d’identifier, d’étiqueter et d’exprimer les émotions, d’une part. D’autre part, il nous aide à graduer l’intensité des émotions que l’enfant ressent, jusqu’à atteindre le point de “non-retour” (la colère), sur une échelle de 1 à 5, normalement. Chaque chiffre correspond à une émotion.

Échelle des émotions : de 1 à 5

L’échelle comprend normalement cinq émotions. Le premier est un visage heureux et le dernier est un visage en colère. Entre les deux, des émotions intermédiaires ou plus “neutres”.

L’idée est d’identifier où en est l’enfant et de lui apprendre des stratégies pour gérer sa colère. Pour avoir une idée approximative, nous pouvons inclure les émotions suivantes (à choisir) :

  • Bonheur/joie
  • Ennui/doute/légère agitation
  • Agacement (début de colère)
  • Colère
  • Courroux, furie (intensité plus élevée, le “point de non-retour”)

Qui bénéficie particulièrement de cet outil ?

Bien qu’il s’agisse d’un outil bénéfique pour toutes sortes de personnes, il est conçu spécialement pour les jeunes enfants. On sait que les aides visuelles et les images sont très utiles pour les enfants, notamment lorsqu’ils ne savent pas comment exprimer certaines émotions ou lorsqu’ils ont des difficultés à gérer leur colère.

D’autre part, le thermomètre des émotions peut être particulièrement bénéfique pour les personnes qui ne sont pas en mesure de communiquer verbalement. Par exemple, les personnes ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre autistique.

Les enfants qui ont des difficultés à parler de leurs émotions, que ce soit pour les identifier, les étiqueter, etc., peuvent également tirer un grand profit de cet outil. Les adolescents présentant des caractéristiques similaires peuvent également trouver un intérêt à l’utiliser.

Les différents types

Il s’agit d’un outil créatif, qui peut être conçu à l’aide de modèles ou d’images provenant d’Internet. Mais la touche finale sera donnée par nous : nous devons adapter la technique à nos intérêts.

Il existe différents types de thermomètres des émotions. On peut trouver, par exemple, des thermomètres avec des :

  • Photographies
  • Images
  • Dessins
  • Emoticônes
  • De vrais visages

Comment utiliser le thermomètre des émotions ?

Il y a quelques étapes essentielles qui peuvent nous aider à tirer le meilleur parti de cet outil. Nous les détaillons ci-dessous.

Discutez de chaque image ou dessin avec l’enfant

Une fois que vous avez conçu votre thermomètre des émotions, demandez à l’enfant ce qu’il voit dans chaque image, dessin ou émoticône que vous avez sélectionné. L’objectif est qu’ils étiquettent et décrivent, avec leurs propres mots (et avec de l’aide s’ils en ont besoin), chaque émotion ou état.

Une mère qui montre des dessins à sa fille.

Décidez d’un “plan d’action contre la colère”

La dernière émotion sur le thermomètre des émotions – la plus “chaude”- est la colère ou la rage. Une autre étape importante dans l’utilisation de cet outil avec votre enfant est de décider ensemble des stratégies que vous pouvez utiliser si vous atteignez cet état de colère.

Il est important de lui faire savoir qu’il est autorisé et valable de ressentir de la colère ou de la rage, mais que la façon d’exprimer cette colère doit être appropriée. Il existe de nombreuses stratégies à utiliser. Voici quelques idées :

  • Respirer profondément
  • Compter jusqu’à 10
  • Changer de place/aller dans la chambre pour être seul
  • Noter ce qui vous arrive
  • Pratiquer la technique de la tortue
  • Changer de jeu

Le thermomètre des émotions peut devenir un outil amusant pour les enfants. Vous pouvez essayer de les laisser le concevoir eux-mêmes, ils auront ainsi l’impression de faire partie du processus.

Par exemple, ils peuvent le décorer à leur façon ou utiliser des photos de leur propre visage exprimant différentes émotions. Ainsi, lors de la création, nous pouvons également en profiter pour travailler sur d’autres aspects émotionnels et d’autres compétences.

Pensez-vous que le thermomètre des émotions est utile ? Comment travailleriez-vous avec cet outil ? Les idées proposées sont là pour vous orienter, chacun devra adapter la technique à ses enfants et à ses besoins.

“Tout comme les enfants, les émotions guérissent lorsqu’elles sont écoutées et validées.”

Jill Bolte Taylor

Cela pourrait vous intéresser ...
Les émotions les plus nocives, selon le bouddhisme
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Les émotions les plus nocives, selon le bouddhisme

Selon le bouddhisme, les émotions les plus nocives découlent toutes d'une seule émotion : la peur. Nous vous invitons à en savoir plus ici.



  • Salguero, M. J. C. (2011). Importancia de la inteligencia emocional como contribución al desarrollo integral de los niños/as de educación infantil. Pedagogía magna, (11): 178-188.