Adolescents conflictuels : comment les gérer ?

Comment agir avec des adolescents conflictuels ? Quelles techniques ou quels outils pouvons-nous mettre en pratique pour les aider et résoudre cette situation ?
Adolescents conflictuels : comment les gérer ?

Dernière mise à jour : 15 février, 2021

Qu’est-ce que cela signifie pour un adolescent d’être conflictuel ? Comment agir avec des adolescents conflictuels ? Si l’on parle de rébellion (défi ou désobéissance des parents, règles, etc.), on trouve différents types de rébellion. On peut même parler de deux grands types de rébellion.

Il existe un premier type de rébellion qui apparaît déjà à l’âge préscolaire et qui s’accroît progressivement au cours de la phase d’évolution. Quant au deuxième type, il s’agit d’un comportement qui apparaît après l’âge de dix ans et qui est normalement lié au début du collège.

Dans ce dernier cas, il y aurait des variables environnementales ou des changements hormonaux qui pourraient largement expliquer l’attitude conflictuelle de l’adolescent. Voyons cela plus en détail.

Adolescents conflictuels : que faut-il savoir ?

Dans cet article, nous proposons quelques lignes directrices pour agir auprès des enfants ou des adolescents. Enfin, nous parlerons d’une thérapie spécifique qui offre des résultats prometteurs dans cette population.

Une adolescente triste.

Les problèmes comportementaux

Avant d’entrer dans les lignes directrices, nous allons essayer de répondre à la question suivante : comment se comporte un adolescent conflictuel ? Au début, nous avons parlé de rébellion. Ils peuvent avoir des comportements tels que l’agressivité, le mensonge, le manque de respect, etc.

Nous devons tenir compte du fait que l’adolescence est une étape compliquée sur le plan émotionnel, car à l’altération des hormones que l’arrivée à cette nouvelle étape implique, il faut ajouter des changements importants et une forte crise d’identité.

Il est donc préférable, lorsque l’on agit avec eux, d’essayer d’être prudent et empathique, bien que cela ne soit pas toujours facile. Enfin, dans les cas graves, la meilleure chose à faire est de demander l’aide d’un spécialiste. Ensuite, en guise de résumé, nous parlerons de la manière dont ce conflit est généralement détecté.

Comment détecter ces comportements ?

Ce sont souvent les parents qui détectent un changement de comportement chez leurs enfants. Cela se traduit, par exemple, par le rejet de certaines activités ou objectifs qui les motivaient auparavant.

D’autres fois, le conflit se traduit par une grande opposition de la part de l’adolescent. Ce conflit est aussi assez facile à détecter par son comportement. Dans un niveau de conflit plus élevé, nous trouvons des adolescents qui causent des problèmes à l’intérieur et à l’extérieur du foyer, qui ont des ennuis, qui se sentent perdus ou qui ont une grave crise d’identité.

Nous pouvons également détecter ces attitudes conflictuelles par le mensonge, la perte d’enthousiasme pour les choses, la tristesse… Il est important que nous soyons clairs à ce sujet car, souvent, sous cette couche d’agressivité ou de rébellion se cachent d’autres sentiments, comme la peur, l’insécurité, la solitude ou la tristesse.

Comment agir avec eux ?

Comment agir avec des adolescents conflictuels ? Cela dépendra beaucoup de notre rôle dans leur vie (père, mère, frère, psychologue, professeur, etc.). Nous allons donc proposer quelques lignes directrices génériques :

  • Encouragez les espaces de communication avec eux.
  • Travaillez sur le lien (la relation).
  • Découvrez ce qui leur arrive (parfois, sous tant d’agressivité se cache la tristesse).
  • Passez du temps avec eux.
  • Négociez avec eux.
  • Évitez de les juger.
  • Fixez des limites mais soyez flexible.
  • Utilisez des techniques de modification du comportement (il est important de renforcer les comportements appropriés).
  • Renforcez leur estime de soi, valorisez-les.
  • Parlez-leur avec empathie (mettez-vous à leur place !).
  • Consultez un spécialiste (surtout dans les cas les plus graves).
  • Soyez cohérent avec eux.
  • Donnez l’exemple.

D’autre part, le Guide des soins aux adolescents (2015), élaboré par la Société andalouse de médecine familiale et communautaire, propose une série de stratégies axées sur la prise en charge globale des adolescents en consultation, dans le domaine médical, bien qu’il puisse également être appliqué en psychothérapie. Il s’agirait des éléments suivants :

  • Respecter la confidentialité : tout ce qui est traité dans la salle de consultation doit y rester (sauf dans les cas où il existe un risque pour l’adolescent lui-même, pour les autres ou pour la société en général).
  • Offrir à l’adolescent un espace intime et sûr où il peut exprimer librement ses doutes.
  • Leur fournir des informations sur les ressources et les services de santé à leur disposition.
  • Faire preuve d’attention, d’intérêt et de respect pour tout ce qu’ils disent, afin d’encourager l’alliance thérapeutique.
  • Expliquer leur évolution et leurs réalisations, tant à eux qu’à leurs parents, en encourageant la responsabilité de l’adolescent dans ses soins de santé.
  • Encourager le travail d’équipe avec sa famille et les éducateurs, afin d’assurer une prise en charge pluridisciplinaire.

La thérapie familiale par le psychodrame

Cette thérapie est une intervention novatrice qui commence à donner des résultats positifs chez les adolescents en difficulté. Elle sert notamment à améliorer les relations personnelles entre les adolescents en difficulté et leurs parents.

C’est une thérapie qui intègre les principes de la thérapie familiale systémique et du psychodrame. Et ce, par le biais d’une méthodologie de groupe multifamilial.

Dans une étude publiée dans la revue Family Process, développée par Barbara Lorence, chercheuse à l’Université de Huelva (UHU), les premières preuves de l’efficacité de cette intervention ont été trouvées. L’une des clés de cette méthodologie est que la voix de l’adolescent est très importante ici.

En outre, différents systèmes familiaux sont également impliqués dans les séances avec eux. Sur quoi travaillons-nous avec cette thérapie ? Fondamentalement, deux thèmes principaux :

  • Le conflit entre parents et adolescents conflictuels.
  • La recherche de solutions possibles aux conflits.
Des parents qui consolent leur adolescent.

Adolescents conflictuels : une réflexion finale

Nous avons fourni quelques idées de base sur la façon d’agir avec des adolescents conflictuels, en faisant preuve d’empathie et de compréhension. Mais en réalité, il s’agit toujours d’une question plus complexe que ce que les scénarios établissent.

Comme nous le savons tous, l’adolescence est une étape compliquée de la vie que beaucoup apprennent encore à gérer. De ce fait (ainsi que d’autres facteurs), des altérations, des troubles du comportement, des troubles liés aux substances (par exemple, les drogues), et des troubles de l’humeur peuvent apparaître…

Chaque trouble ou problème nécessitera un traitement spécialisé. En tant que parents ou éducateurs, les accompagner est à la fois un défi et une nécessité.

L’aborder comme un accompagnement, comme un coup de main et comme un petit coup de pouce pour les aider à voler peut nous aider dans ce processus. Ne l’oublions pas, à ce stade, ils vont définir de nombreux aspects de leur identité.

“La plus longue route est de rester immobile.”

-Anonyme-

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment travailler avec les adolescents ?
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Comment travailler avec les adolescents ?

Vous aimeriez améliorer votre relation avec les adolescents ? Nous vous livrons ici quelques conseils pour apprendre à travailler avec ce groupe d'...



  • Araújo de Vanegas, A. M. (1998): La aventura de educar: Pubertad, Universidad de La Sabana, Santafé de Bogotá.
  • Erikson, E. H. (2000): El ciclo vital completado, Paidós, Barcelona.
  • Guía del adolescente. (2015). Grupo de Estudio del Adolescente Sociedad Andaluza de Medicina Familiar y Comunitaria. (Coord. Pérez Milena, A.).