Le mythe de Persée et Méduse et l’art

30 octobre 2019
Le mythe de Méduse et Persée met en scène une série de symboles intéressants. Méduse est la représentation du pouvoir féminin exacerbé et Persée est le symbole de celui qui parvient à surmonter la peur en la reflétant dans un miroir.

Le mythe de Persée et Méduse est pour beaucoup une métaphore de la peur et de la façon dont il est possible de l’affronter à travers l’art. Pour d’autres, Méduse est le mythe féminin de la femme outragée qui devient un monstre. Une image dangereuse qui terrifie et pétrifie celui qui la regarde.

Il existe plusieurs versions du mythe de Méduse et Persée. Cependant, le plus classique nous dit que tous deux ont vécu une enfance tragique. Méduse était l’une des trois Gorgones, toutes filles de Phorcys et Céto. Des trois, Méduse était la plus belle et aussi la seule mortelle. Sa beauté était si grande qu’elle suscitait l’admiration des dieux et des hommes.

On dit que Poséidon se sentait tellement séduit par sa beauté qu’il l’a violée dans un temple dédié à Athéna. Cette dernière n’a pas toléré une telle profanation. Elle a donc transformé Méduse en un horrible monstre, tout comme ses sœurs. Elle lui a donné des mains en métal et des crocs aiguisés. Les beaux cheveux de Méduse sont devenus des serpents.

De plus, elle lui a donné des yeux exorbitants d’où jaillissait une lumière terrible. Dès lors, tous ceux qui la regardaient étaient transformés en pierre. Enfin, elle a été bannie aux confins du monde des vivants. A partir de ce moment, elle est devenue l’un des monstres les plus craints.

Méduse

L’origine de Persée

Le mythe de Méduse et Persée nous dit que le roi d’Argos savait par un oracle que son petit-fils le tuerait. Pour éviter l’accomplissement de la prophétie, il a enfermé sa fille Danaé dans une coffre en bronze qu’il a placé dans un lieu souterrain. Cependant, Zeus était amoureux d’elle et il l’a fécondée grâce à une pluie d’or qui a traversé le coffre.

C’est ainsi que Persée est né. Cependant, les pleurs du jeune Persée ont alerté son grand-père. Le roi a alors décidé d’enfermer Danaé et Persée dans un coffre en bois et de les jeter à la mer. Ils ont cependant été secourus sur une île. Persée a grandi et est devenu un beau jeune homme. Un jour, Persée s’est engagé à tuer Méduse afin d’éviter le mariage de sa mère avec le roi de l’île.

Athéna, qui en voulait déjà à Méduse, lui a proposé de l’aider. De même qu’Hermès. Ils l’ont menée aux Grées, qui sont trois vielles femmes prophétiques, parentes de Méduse. Elles ne sont pourvues que d’un œil et d’une dent qu’elles se partagent. Persée leur a volé leur œil et leur dent. Il leur a dit que si elles voulaient les récupérer, elles devaient lui montrer le chemin des Nymphes.

Les pouvoirs de Persée

Le mythe de Méduse et Persée raconte que lorsque le brave jeune homme a atteint les Nymphes, on lui a donné trois objets magiques. Des sandales ailées pour qu’il puisse voler dans les airs. Le casque d’Hadès, qui rend celui qui le porte invisible. Et, finalement, une besace. Hermès, quant a lui, lui a donné une épée courbe et un bouclier poli comme un miroir.

Ainsi armé, Persée est parti à la recherche des Gorgones. En chemin, il a rencontré de nombreuses statues de pierre. Il s’agissait des corps de ceux qui avaient regardé Méduse en face. Il savait qu’il devait être prudent et il a donc attendu le bon moment pour attaquer.

Une fois les Gorgones endormies, Persée a utilisé son bouclier brillant pour que le visage de Méduse s’y reflète. Il a ainsi évité de regarder son ennemie en face. Puis, à l’aide de son épée, il a décapité Méduse d’un seul coup. De son sang sont nés le cheval ailé Pégase et le géant Chrysaor. C’étaient les enfants dont elle était enceinte.

Le mythe de Persée et Méduse

Le mythe de Méduse et Persée

Selon le mythe de Méduse et Persée, le jeune héros a ensuite utilisé la tête de Méduse pour vaincre ses ennemis. En effet, la tête de Méduse n’a pas perdu son pouvoir. Il l’a gardée dans la sacoche que lui avait remis les Nymphes et grâce à elle, il pourra affronter des monstres et autres ennemis. Grâce à cette tête, ses adversaires se transformaient en pierre lorsqu’ils la regardaient.

On dit que le mythe de Méduse et Persée est lié à l’art d’une manière symbolique. Le bouclier de Persée, en particulier, représente une manière d’affronter l’horreur de manière indirecte. C’est en fait ce que fait l’art : il reflète. Il nous permet d’affronter l’horreur tout en l’empêchant de nous paralyser de terreur.

De la même façon, la tête de Méduse devient l’arme de Persée. On peut aussi y voir l’art de manière symbolique. C’est avec l’art que nous parvenons à affronter nos démons et ennemis internes. La tête de Méduse serait le travail, le résultat et aussi le produit de la création artistique.

 

Hoys, A. M. V. (2004). La Gorgona Medusa¿ Un posible mito tartésico?. Huelva arqueológica, (20), 195-214.