Le complexe de Cassandre

· 31 août 2018

Le complexe de Cassandre fait référence à la caricature d’une personne pensant qu’elle peut prédire le futur sans pour autant être capable de le modifier. Ce phénomène étrange peut tourmenter celui ou celle qui en souffre en faisant des prédictions qui ne sont pas crues par les autres.

Dans la mythologie grecque, Cassandre était l’une des princesses de Troyes, fille de Priam et d’Hécube. Selon les légendes, c’était une femme magnifique qui fut bénie avec le don de voir le futur. Cependant, cette capacité était accompagnée d’une malédiction : personne ne la croirait.

Pour cette raison, Cassandre fut capable d’anticiper le résultat de nombreux évènements désastreux tels que l’acceptation du fameux cheval grec par les troyens. La famille de Cassandre crut qu’elle était devenue folle et ne crut pas une seconde à son histoire étrange concernant l’intention des grecs d’attaquer la ville. Bien entendu, la célèbre histoire s’acheva par la défaite des troyens et la destruction ainsi que le pillage de leur ville.

Les versions de l’histoire varient, et parfois même Cassandre finit par être prisonnière de sa folie. En clair, Cassandre a toujours été présentée comme une femme incomprise. Ainsi, les origines du mythe reposent sur l’histoire d’une punition divine que le dieu Apollon imposa à cette femme. Cette punition fut le résultat du rejet d’Apollon par Cassandre. L’homme décida alors de se venger avec un cadeau qui n’apporterait que frustration et désespoir à la femme.

complexe de Cassandre et mythologie

Le complexe de Cassandre à partir du mythe : l’invisibilité des femmes

Après les histoires liées au mythe de Cassandre, on a adopté le terme « Complexe de Cassandre » pour faire référence aux personnes qui font des prédictions généralement catastrophiques sans être crues par les autres. En raison des avancées dans la connaissance scientifique, la mentalité générale de notre société tend vers une certaine rationalité et un empirisme qui laisse de côté les aspects non liés au rationnel, tels que les visions imaginatives.

Ce type de conclusions est généralement rendu invisible et est considéré comme de simples coïncidences. Dans la Grèce Antique, la société patriarcale qui régnait se caractérisait par son assimilation du féminin au manque, au faible et au susceptible d’être dominé et exploité.

La soumission et le silence était les vertus idéales pour le comportement des femmes. Cette mentalité qui survit en partie aujourd’hui a donné naissance à de nombreuses femmes invisibles. Cependant, de nombreuses évidences prouvent que les femmes ont eu une présence significative concernant une grande quantité de succès historiques, tant sur le plan politique, que scientifique et artistique.

Le complexe de Cassandre peut expliquer la façon dont la logique patriarcale a absorbé ces succès, en quittant le mérite aux femmes et en le reportant sur des figures telles que les pères, les frères ou les époux. Aujourd’hui, il n’est pas difficile de voir des exemples d’invisibilisation des femmes dans les moyens de communication, où une bonne partie de leurs opportunités de succès repose sur leur apparence physique.

invisibilité des femmes

La femme comme marchandise et propriété

Le mythe raconte comment, une fois que Troyes fut envahie et pillée, Cassandre fut livrée comme un butin de guerre au roi grec Agamemnon. L’histoire montre un portrait archaïque du corps de la femme qui, encore à notre niveau de l’histoire, est employé comme une marchandise, comme un objet de plaisir pour les hommes et comme une vitrine pour vendre un produit.

La chosification du corps féminin est à l’ordre du jour. Ainsi, la majorité des femmes sont confrontées à d’importantes barrières dans leur développement personnel ou professionnel car elles sont jugées pour leur apparence physique ou leur âge, plus que pour leurs compétences, leur potentiel intellectuel ou leurs succès.

De plus, une grande quantité des femmes doit affronter une certaine incrédulité structurelle. Dans une société patriarcale, les femmes qui veulent lutter pour l’élimination des différences de genre et des stéréotypes sont souvent placées sous silence ou mises en marge.

Après avoir été confrontées à de nombreux obstacles et désavantages, de nombreuses femmes parviennent à atteindre des postes de pouvoir et une reconnaissance différente de ce que l’on espère traditionnellement d’elles – comme la beauté ou la prise de soin des autres -. Elles sont donc moins délégitimées, disqualifiées ou non prises au sérieux.

Cette situation peut être directement mise en lien avec le phénomène de Cassandre et avec la façon qu’a la société de devenir sourde aux succès féminins qui sortent des attentes.