5 bénéfices psychologiques obtenus par l’exercice physique

20 novembre 2017 dans Autres 30 Partagés
l'exercice physique

L’exercice physique contribue à nous maintenir en bonne santé et à prévenir de nombreuses maladies. Aussi, le pratiquer de manière régulière est une excellente voie pour s’éclaircir l’esprit, prendre de bonnes décisions et atteindre le bien-être émotionnel.

Nous nous sommes habitué-e-s à penser que l’esprit et le corps sont deux réalités distinctes qui n’ont rien en commun. Mais ce n’est pas le cas. Corps et esprit se façonnent mutuellement, travaillent ensemble et ne s’isolent pas l’un de l’autre. De ce fait, leur relation et leur manière de fonctionner sont fondamentales pour notre santé.

Les chercheur-e-s ont découvert que sans tenir compte de l’âge ou de la condition, l’exercice physique à des effets magnifiques sur les capacités d’apprentissages et le bien-être émotionnel. De nombreux problèmes émotionnels se régulent et peuvent se traiter plus facilement grâce au sport et à l’activité physique. Pour observer cela plus en détail, voyons certains de ces bénéfices.

« Le mouvement est une médecine créant le changement physique, émotionnel et mental. »

-Carol Welch-

1) L’exercice physique augmente l’estime de soi

Comment est-il possible que l’exercice physique modifie un aspect aussi interne que celui de l’estime de soi ? Simplement car en réalisant des activités pour le bien du corps et pour l’amélioration des limites d’exigence physique, nous augmentons la perception positive que nous avons de nous-même.

faire du sport

Après avoir fait de l’exercice physique, on expérimente une sensation similaire à celle que l’on ressent après une réussite. Cela augmente la valeur de ce que l’on est et de ce que l’on fait. De plus, l’exercice physique a le pouvoir d’améliorer l’apparence physique en un temps relativement court. La peau se revitalise, le corps se tonifie et l’ensemble nous rend plus attirant-e-s.

2) Active la chimie du bonheur

L’un des effets de l’exercice physique sur le cerveau est l’activation de la production d’endorphines, l’une des substances chimiques qui agissent en tant que neurotransmetteurs. Sa fonction est de réduire la douleur physique, quasiment comme pourrait le faire un médicament, et à la fois, de créer une sensation de bonheur.

Pour cette raison, l’exercice physique est très recommandé pour celleux qui ont des symptômes dépressifs ou simplement pour celleux qui « manquent de motivation ». En fait, faire 15-20 minutes de sport se trouve être très bénéfique lorsque nous nous sentons tristes.

3) Réduit le stress et l’anxiété

L’activité physique est une excellente trajectoire afin de diminuer la tension musculaire, ce qui a une incidence significative sur les états de stress. D’un côté, l’activité physique exerce une fonction distrayante qui permet de réduire les états d’alerte et de diminuer les niveaux d’anxiété. De l’autre côté, le caractère récréatif de l’exercice et du sport permet de libérer de nombreuses tensions émotionnelles.

bénéfices du sport

De plus, l’exercice physique et le sport contribuent au processus de réabsorption du « cortisol », également connu sous le nom de « l’hormone du stress ». dans les états de peur, de colère et d’anxiété, il y a une quantité significative de cette hormone dans notre organisme. En réalisant des activités physiques, l’organisme l’assimile et cela se reflète sur le taux de stress qui diminue.

4) Protège contre la détérioration cognitive

Le sport et l’exercice physique n’exercent pas uniquement un effet magnifique sur notre motivation. Ils sont également déterminants pour nos habilités cognitives. Si l’on effectue des activités physiques fréquemment, différentes substances chimiques augmentent dans le cerveau et évitent la dégénérescence de certains neurones dans une zone appelée « hippocampe ».

Autrement dit, l’exercice physique contribue à maintenir notre cerveau en bon état de fonctionnement, et ce, malgré le passage des années. Les personnes sédentaires sont plus exposées à souffrir des maladies telles que l’Alzheimer en atteignant un âge avancé.

5) Facilite le contrôle des addictions

L’exercice s’est montré être un excellent motivateur pour celleux qui souhaitent arrêter de fumer. En plus d’aider à récupérer la capacité pulmonaire, il contribue à réduire les effets secondaires de l’abstinence.

L’activité physique est magnifique en tant que complément des processus de déshabituation et de désintoxication pour différentes raisons. D’un côté, elle augmente la sensation de contrôle sur le propre comportement. D’un autre côté, elle aide à construire des habitudes de vie saines et réduit les symptômes du syndrome d’abstinence.

réduire le stress

Ces points sont seulement certains exemples des extraordinaires bénéfices psychologiques de l’exercice physique. Comme vous le voyez, vous n’avez pas besoin de devenir un athlète. Le mieux est de parvenir à réaliser au moins 15-20 minutes d’exercice par jour. Si cela n’est pas possible, essayez 30 minutes pendant 3 jours de la semaine. Vous remarquerez sans doute rapidement leurs effets.

A découvrir aussi