Le combat contre la peur

15 mai 2015 dans Psychologie 5 Partagés

Notre vie est pleine de bonnes idées que nous voulons mettre en œuvre, soit pour conquérir la personne dont nous sommes amoureux, soit pour entreprendre quelque chose de nouveau et générer de nouvelles sources de revenus, etc.

Malheureusement, il arrive souvent qu’il y ait quelque chose qui nous paralyse et qui nous empêche d’agir, une « étrange force » qui nous met en garde sur ce que nous entreprenons.

En effet, la peur nous laisse paralysés et pensifs face à toutes les raisons possibles pour lesquelles cette idée n’aurait aucun sens et ne se déroulerait pas comme prévu.

La crainte, la peur et la panique

Il y a une différence importante entre la crainte, la peur et la panique. La peur opère chaque fois que nous allons entreprendre quelque chose de nouveau.

Il est naturel d’avoir une certaine crainte qui, au fur et à mesure sera laissée de côté et surmontée, car ces craintes ne nous empêchent pas d’agir dans la direction que nous voulons prendre.

La peur, quant à elle, est paralysante mais pas complètement, parce que tôt ou tard, nous devons y faire face et essayer de la vaincre.

Par contre, la panique, tend en général à être totalement paralysante tant au niveau physique qu’au niveau mental. Tout semble menaçant, l’anxiété grandit, nous vivons enfermés à l’intérieur et à l’extérieur de nous-mêmes et nous sentons que nous n’avons aucun échappatoire.

Dans cet article, nous vous proposons quelques exercices qui vous aideront à surmonter la peur.

Pour surmonter la peur

Lorsque la peur est générée par une stimulation, le niveau d’anxiété augmente, et il suffit de sortir de la situation quand la peur a atteint son intensité maximale et commence à redescendre.

L’émotion que provoque la stimulation va se réduire en intensité au fur et à mesure que les expositions à celle-ci augmentent, à condition que se produise une habitude à cette exposition.

Un autre moyen efficace de surmonter la peur est quand  nous pensons à toutes les possibilités, nous demander quel est le pire qui pourrait arriver.

Cette question, bien qu’elle semble évidente, ne l’est pas vraiment, car elle nous met en contact avec nos sentiments et nos émotions qui nous empêchent d’agir. Ainsi, nous pensons généralement que le pire qui puisse nous arriver est d’une certaine manière acceptable. Ce relativisme nous fait prendre conscience que si le pire se produit, nous serons en mesure de continuer à vivre.

Par conséquent, chaque fois que vous voulez entreprendre quelque chose, proposer un rendez-vous à cette personne si spéciale ou tout autre chose qui réveille en vous la peur, nous pouvons la contrôler en mettant en pratique ces deux options, ou l’une d’elles. Ainsi, vous éviterez que ce soit elle qui pose les conditions.

Il existe également d’innombrables autres exercices et de pensées positives pour surmonter la peur, le plus important est de pouvoir la vaincre et réaliser ainsi ce que nous voulons, de façon efficace, saine et avec un niveau le plus bas possible d’anxiété et de peur.

Il faut savoir que les choses peuvent ne pas  se dérouler comme vous vouliez mais il n’y a aucune raison de ne pas essayer.

A découvrir aussi