Nos sentiments sont régis par la peur

· 29 avril 2015

« Le maître dit : les meilleures choses dans la vie ne s’obtiennent pas par la force :

Tu peux te forcer à manger,
Mais tu ne peux te forcer à ressentir la faim;
Tu peux forcer quelqu’un à se coucher,
Mais tu ne peux le forcer à dormir;
Tu peux forcer quelqu’un à t’entendre,
Mais tu ne peux le forcer à t’écouter;
Tu peux forcer quelqu’un à t’embrasser,
Mais tu ne peux le forcer à te désirer;
Tu peux forcer quelqu’un à sourire,
Mais tu ne peux le forcer à rire;
Tu peux forcer quelqu’un à t’aider,
Mais tu ne peux le forcer à t’aimer. »

(La bonne fortune) Alex Rovira.

Actuellement tous nos sentiments sont régis par la peurNos émotions les plus spontanées et sincères (embrasser, aimer, rêver, pleurer, rire, etc.) varient et s’affaiblissent car elles ne sont pas toujours partagées en retour.

Nos sentiments varient tellement que parfois nous les imposons. Nous obligeons les autres à changer leur comportement (pour qu’ils nous écoutent, qu’ils nous acceptent, qu’ils nous aident, qu’ils nous réconfortent, qu’ils nous sourient, etc.) à tel point que, dans la plupart des cas, tout ce que l’on récolte c’est du mépris, de l’ignorance et l’éloignement de notre entourage.

Cette peur qui nous amène à douter est la même qui fait que nous imposons nos volontés aux autres. Comme si avoir raison nous rendait plus puissant et plus fort. Cependant, celui qui obtient ce qu’il veut par la force est tout l’inverse.

Appreniez à privilégier la tendresse, la capacité de faire preuve d’amabilité, de douceur, d’accepter les opinions divergentes et de ne pas imposer les siennes.

L’art de vivre devrait être une chose tellement plus simple, donc laissons chacun vivre comme il l’entend, sans rancune, sans rien n’imposer à ses proches.