L’amour est inconditionnel, et tous les enfants devraient le savoir

· 11 janvier 2016

Si on veut que notre enfant jouisse d’une bonne éducation émotionnelle, il est fondamental qu’il se sente toujours aimé, et surtout, qu’il se sente méritant de l’amour qu’il reçoit.

Il s’agit là d’un point essentiel, car les premières expériences de notre vie marquent non seulement notre développement émotionnel, mais tissent également une énorme toile connectant notre capacité à ressentir et à aimer avec notre corps.

L’amour ne doit jamais dépendre des comportements, des mots, des réussites ou des échecs.

Nous devons perdre certaines habitudes si on veut que les enfants d’aujourd’hui comprennent que l’amour est inconditionnel.

amor-niños

L’amour se donne, il n’est soumis à aucune condition

La capacité et le développement émotionnel d’une personne dépendent en grande partie de ses premiers échanges.

Le fait de semer les graines de l’amour déterminera donc sa capacité à donner de l’affection et à s’assurer un développement sain.

 


Si on transmet à un enfant l’idée que s’il fait les choses bien (ou en tout cas ce que l’on entend par bien), on l’aimera davantage, il finira par croire que ses succès dépendent de sa valeur.


 

Lorsqu’un enfant commet une erreur, il ne faut donc pas s’étonner si son monde s’écroule, car s’il réussit, on lui dira qu’il est extraordinaire, et s’il échoue, on lui dira qu’il est « idiot et médiocre ».

niño-pintando-1024x512

Ces propos peuvent paraître cruels…et pourtant, dans l’esprit d’un enfant, la cruauté est d’autant plus intense.

Comment pourrait-on bâtir une maison sur des fondations en paille ? Un coup de vent, et elle s’écroulerait. Dans de telles conditions, il est impossible de se forger une identité personnelle forte et émotionnellement adaptée.

On ne peut pas dire aux enfants que s’ils font quelque chose que l’on ne veut pas qu’ils fassent, on ne les aimera plus.

On ne peut pas faire du chantage affectif avec eux, car l’affection n’est pas une monnaie de change.

Il faut bien avoir au clair qu’un enfant, c’est avant tout une personne qui un jour deviendra un adulte qui se sentira soit épanoui, soit abattu. Que préférez-vous ?

Nous méritons tous de recevoir de l’amour pour ce que nous sommes, pas pour ce que nous faisons, ni proportionnellement à nos réussites.

 


Il est important de protéger l’enfance, de prendre soin de son innocence et de la respecter au travers de l’amour ; les enfants aimés deviennent des adultes qui savent aimer et respecter.


niños-amados

Les conséquences d’une enfance passée dans un environnement où l’amour est soumis à des conditions

Beaucoup d’entre nous ont probablement grandi dans un environnement où l’amour était soumis à certaines conditions, et à l’âge adulte, certains en ont probablement payé les conséquences.

Dans tous les cas, une telle enfance est source de problèmes. Si on ne les règle pas, alors les blessures émotionnelles en découlant auront une grande influence sur la vie adulte.

En effet, tout adulte aspire à une vie émotionnelle équilibrée. Même si on sait tous que dans la vie, cela n’est pas toujours possible, on ne peut pas s’empêcher d’espérer que les autres nous aiment inconditionnellement.

Finalement, on espère que la personne qui nous dit « je t’aime » veuille rester à nos côtés quoi qu’il arrive.

En réalité, les choses ne sont pas si simples, et peut-être nous a-t-on appris à fuir ou à conditionner notre affection ou notre tendresse.

On se retrouve alors avec des schémas amoureux fuyants, voire égoïstes. Finalement, le problème, c’est que ces personnes croient que l’amour, c’est garder ce qui nous convient, et rejeter ce qui ne nous intéresse pas.

 


On peut ainsi bien mieux comprendre quel effet peut avoir l’éducation émotionnelle sur les relations futures. Le secret, c’est de se nourrir d’amour, et ce en faisant plus ample connaissance avec soi, en faisant ce qu’il faut pour être heureux et en profitant de la magie de la vie.