La thérapie stratégique brève de Giorgio Nardone

La thérapie stratégique brève apparaît comme une alternative aux thérapies longues qui n'offrent pas de résultats. Découvrez ici en quoi elle consiste.
La thérapie stratégique brève de Giorgio Nardone

Dernière mise à jour : 01 mai, 2021

La thérapie stratégique brève de Giorgio Nardone apparaît comme une alternative aux thérapies longues qui n’apportent pas de résultats efficaces à court terme. Elle se concentre sur le moment présent.

C’est un modèle de psychothérapie innovant qui cherche de nouvelles solutions qui n’ont pas été appliquées jusque-là. Il se concentre donc sur les solutions plutôt que sur le problème.

La thérapie stratégique brève est née du Mental Research Institute (MRI) de Palo Alto, un institut dédié à l’étude de la psychothérapie. Giorgio Nardone, psychologue et thérapeute italien membre de l’IRM, est internationalement reconnu comme le plus grand représentant des chercheurs qui ont promu l’évolution de l’école Palo Alto ces dernières années.

Nardone est l’auteur de nombreux ouvrages devenus une référence théorique et pratique. C’est pourquoi sa thérapie stratégique brève est considérée comme une référence pour le travail de psychothérapie. Pour cette raison, de nombreux professionnels réalisent leurs interventions psychothérapeutiques basées sur cette modalité de psychothérapie.

Le principe de la thérapie brève.

Ses premières années en tant que professionnel

Giorgio Nardone est diplômé de l’Université de Sienne. Là, il a dirigé un projet de recherche sur la psychologie clinique et les modèles de psychothérapie.

C’est à ce moment-là qu’il s’est intéressé aux travaux réalisés par le groupe de l’Institut de Recherche Mentale (IRM) de Palo Alto. À tel point qu’il a obtenu une bourse de formation pour observer directement le travail clinique de l’IRM, sous la supervision de Paul Watzlawick et John Weakland.

En 1985, il entame son projet de recherche sur l’intervention des troubles obsessionnels et phobiques. Il commence à développer des techniques innovantes pour le traitement des phobies et des obsessions, des domaines de pathologie peu explorés par le modèle traditionnel d’IRM.

Cela a débouche sur le premier de plusieurs ouvrages qu’il a développé avec Paul Waltzlawick. À partir de ses recherches, Nardone a commencé à développer une thérapie stratégique brève basée sur les travaux qui jusque-là étaient menés par les membres du groupe IRM.

Tout au long de sa carrière, Nardone a publié de nombreux articles dans des revues spécialisées et plusieurs livres dédiés au grand public sur la thérapie stratégique brève, lesquels ont été traduits dans plus de cinq langues.

Son succès et son implication sont tels qu’en 1987, il fonde le Brief Strategic Therapy Center à Arezzo avec Watzlawick. Une référence dans l’étude de la psychothérapie en Europe.

La thérapie stratégique brève

Elle se concentre sur le moment présent

Dans ce type de thérapie, on a recours au passé seulement pour savoir ce qui n’a pas fonctionné. Le passé est pris comme référence pour le présent, qui est l’objectif de l’intervention. En ce sens, le thérapeute se concentre sur le moment présent.

Une causalité circulaire dans une situation donnée

Chaque personne se trouve dans un système avec d’autres personnes, et toutes ces personnes sont dans un processus continu d’influences. Une fois ce processus circulaire déclenché, il n’y a ni début ni fin, mais un système d’influences réciproques.

De même, chaque comportement de chaque personne affecte les autres et vice versa. Le système est donc “circulaire”, car il s’agit d’un cercle d’influences continues.

Une thérapie axée sur la résolution de problèmes

Le thérapeute procède à une analyse des solutions essayées par le patient qui n’ont pas fonctionné. Ces tentatives dysfonctionnelles sont analysées à partir de la base théorique de Watzlawick.

Cette base affirme que les solutions qui ne résolvent pas le problème le maintiennent. Par conséquent, l’objectif de la thérapie stratégique brève est de trouver de nouvelles solutions qui aident à éliminer le problème.

« La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent. »

-Einstein-

Une thérapie rapide

Cette thérapie est basée sur l’idée selon laquelle le traitement ne doit pas être long, même si le problème existe depuis longtemps. Elle doit être courte et axée sur des solutions.

En bref, les psychopathologies peuvent être persistantes ou causer de l’inconfort pendant de nombreuses années. Mais ce fait ne signifie pas que la thérapie doit être compliquée et durer dans le temps. Le nombre de séances varie entre 1 et 40 ; la moyenne se situe entre 6 et 20 séances. Elle est donc bel et bien considérée comme “brève”.

Le fonctionnement de la thérapie brève.

Le patient joue un rôle actif

Le patient est celui qui découvre ses propres ressources et stratégies ; le thérapeute l’aide à les découvrir. Par conséquent, dans cette thérapie, le patient n’est pas passif.  Le thérapeute utilise passivement la communication stratégique pour arriver au point requis en thérapie, afin que le patient trouve des alternatives pour changer par lui-même.

“L’approche stratégique de la psychothérapie peut être définie comme l’art de résoudre des problèmes humains complexes par des solutions apparemment simples.”

-Giorgio Nardone-

Les applications de la thérapie stratégique brève de Giorgio Nardone

La thérapie stratégique brève est principalement appliquée aux troubles de l’alimentation (DE), aux troubles de la sexualité (dysfonction érectile, éjaculation précoce, troubles du désir), aux troubles de l’humeur, à l’anxiété et aux problèmes relationnels des familles et des couples. Elle apporte des résultats satisfaisants dans tous ces cas de figure.

À ce jour, il existe des preuves scientifiques qui démontrent sa grande efficacité. Cette thérapie a donc été empiriquement et scientifiquement validée (Nardone, 2015; Pietrabissa, Gibson, 2015; Nardone, Salvini, 2014; Castelnuovo et.Al.2011; Watzlawick, 2007).

Cela pourrait vous intéresser ...
La dyslalie : caractéristiques, types et traitement
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
La dyslalie : caractéristiques, types et traitement

La dyslalie est un trouble de la communication qui se manifeste par des difficultés d'articulation chez les enfants de plus de quatre ans.



  • Nardone G., Watzlawick, P., (2005). Terapia Breve Estratégica. Rowman & Littlefield Publishers Inc, MD, EE.UU.
  • Nardone G. Conocer a través del cambio: la evolución de la terapia breve estratégica. Herder: Barcelona, 2006.
  • Nardone G. Problem Solving Estratégico: el arte de encontrar soluciones a problemas irresolubles. Herder: Barcelona, 2010.