La théorie écologique de Bronfenbrenner

25 août 2018 dans Théories 0 Partagés
fils

La théorie écologique de Bronfenbrenner est l’une des explications les plus acceptées à propos de l’influence du milieu social sur le développement des personnes. Cette hypothèse défend que l’environnement dans lequel nous grandissons affecte tous les plans de notre vie. Notre façon de penser, les émotions que nous ressentons ou nos goûts et préférences seraient déterminés par différents facteurs sociaux.

Dès sa création, la théorie écologique de Bronfenbrenner a servi de base pour les études d’un grand nombre de disciplines. Par exemple, la psychologie du développement et la sociologie se sont directement nourries de ces idées. Elle a été présentée pour la première fois en 1979, dans une oeuvre intitulée L’écologie du développement humain. Dans cet article, nous allons voir plus en profondeur en quoi elle consiste et quels sont ses points les plus importants.

théorie écologique de Bronfenbrenner

Explication de la théorie écologique de Bronfenbrenner

Urie Bronfenbrenner, le créateur de cette théorie, a observé que la façon d’être des enfants changeait en fonction de l’environnement dans lequel ils grandissaient. Il a donc décidé d’étudier les éléments qui conditionnaient le plus le développement infantile. Le psychologue comprenait l’environnement comme un ensemble de systèmes reliés entre eux. Au début, il en identifia quatre puis, postérieurement, il en inclut un cinquième.

Les cinq systèmes sont reliés entre eux. De cette manière, l’influence de l’un de ces systèmes sur le développement de l’enfant dépend de sa relation avec les autres. Par ailleurs, ils sont ordonnés suivant une relation de proximité avec l’enfant.

Un changement d’environnement peut avoir une influence sur la personne. Il est par conséquent normal que la façon d’être de quelqu’un qui change de culture soit modifiée. La même chose peut se produire quand quelqu’un change de rôle social  dans l’un des systèmes. Du plus proche de la personne au plus éloigné, les cinq systèmes de la théorie écologique de Bronfenbrenner sont:

  • Microsystème.
  • Mésosystème.
  • Exosystème.
  • Macrosystème.
  • Chronosystème.

Voyons comment chacun de ces systèmes se définit.

1. Microsystème

Le microsystème est formé des groupes qui ont un contact direct avec l’enfant. Même s’il peut exister de nombreuses possibilités, certaines des plus importants sont la famille et l’école. La relation entre ce système et le développement de l’enfant est évidente mais se produit dans les deux directions.

Ainsi, les croyances des parents affectent directement la façon d’être de l’enfant. Cependant, celui-ci est aussi capable de modifier les perspectives des membres de sa famille. La même chose se produit avec l’école et avec le reste des groupes qui font partie du microsystème.

2. Mésosystème

Le second système décrit par la théorie écologique de Bronfenbrenner est constitué des relations existantes entre ceux du premier niveau. De cette façon, la relation des parents avec les professeurs, par exemple, aura un impact direct sur l’enfant.

professeur et parent

3. Exosystème

Le troisième niveau est lié à des éléments qui affectent la vie de l’enfant. Cependant, celui-ci n’a pas de relation directe avec eux. L’influence sur le développement de la personne se produit donc par des voies indirectes.

Un exemple d’éxosystème serait, par exemple, l’entreprise dans laquelle travaillent les proches de l’enfant. Cela affecterait la manière de penser, le temps libre ou le bien-être des parents. Par conséquent, cela aurait aussi un impact important sur la vie de la personne.

4. Macrosystème

Le dernier des quatre systèmes décrits originellement par la théorie écologique de Bronfenbrenner est le macrosystème. Il se compose de ces éléments de la culture dans laquelle est plongée la personne. Ils affecteraient tous les autres. Par exemple, les valeurs de cette culture ou l’existence d’une religion officielle.

Dans ce cas, l’influence se produirait parce que ces éléments déterminent la façon dont les autres systèmes peuvent s’exprimer. Elle n’aurait donc pas lieu de façon directe mais modifierait le reste des groupes qui affectent la vie de la personne.

5. Chronosystème

Ce dernier système est inclus dans les versions postérieures de la théorie. Il fait référence au moment de la vie où se trouve la personne, en lien avec les situations qu’elle vit peu à peu. Par exemple, la mort d’un proche peut s’interpréter de différentes manières en fonction de l’âge.

La théorie écologique de Bronfenbrenner n’est pas parfaite mais elle s’applique dans de nombreuses disciplines. Même si elle ne prend pas en compte les facteurs biologiques, il s’agit de l’une des meilleures explications qui existent à propos de la façon dont les différents groupes sociaux influent sur la vie d’une personne.

A découvrir aussi