La pleine conscience pour les chômeurs : lutter contre le découragement

28 août 2018 dans Développement personnel 0 Partagés
pleine conscience et chômage

Nous vivons avec des taux de chômage très élevés depuis près d’une décennie, ce qui a généré de multiples dommages pour les personnes qui en souffrent et qui se retrouvent dans des situations de vulnérabilité.

La pleine conscience pour les chômeurs, entre autres choses, est un traitement efficace pour combattre le découragement qui s’installe dans leur vie, une situation qui rend encore plus difficile pour eux de sortir de leur embarras. Certains des problèmes que la pleine conscience chez les chômeurs tente d’atténuer sont les suivants :

  • Insécurité personnelle
  • Insatisfaction à l’égard des besoins fondamentaux
  • Frustration quant aux attentes de vie
  • Attitude avec laquelle ils font face à cette situation difficile

Ainsi, en conséquence de tous ces revers, les chômeurs peuvent envisager diverses options à mettre en œuvre, afin de pouvoir acquérir une qualité de vie adéquate, malgré ces handicaps.

« Aucun pessimiste n’a découvert le secret des étoiles, ni navigué jusqu’à une terre à découvrir, ni ouvert une nouvelle espérance dans le cœur humain. »

-Hellen Keller-

pleine conscience et courage
La pleine conscience pour les chômeurs : une porte entrouverte où il n’y avait auparavant que des briques

L’une des premières et des plus difficiles alternatives pour les personnes qui ne trouvent pas d’emploi est de quitter leur région ou leur pays pour trouver du travail et ainsi augmenter leur bien-être, leur sécurité économique et sociale et leur épanouissement personnel.

Cependant, le processus de transition entre le départ de la maison et de l’environnement social, loin de la famille, des amis et des voisins, est une longue route dont l’issue peut être lointaine et incertaine. Les personnes qui émigrent à la recherche d’un emploi peuvent parvenir à la stabilité économique, mais peuvent voir leur stabilité émotionnelle menacée.

Le manque de soutien et d’affection, ainsi que les éventuels problèmes d’intégration et d’adaptation, ouvrent la porte à la nécessité de former l’esprit pour assurer un équilibre émotionnel adéquat.

« Quand j’ai ramassé les pierres qu’ils m’ont jetées, j’ai vu que c’était un bijou. »

-Poème zen-

Les chômeurs qui, pour diverses raisons, ne peuvent pas se permettre d’émigrer à la recherche d’une vie meilleure vivent dans une situation précaire. Ce groupe a un revenu minimum et un mode de vie limité, qui sert de base pour entrer dans une spirale de désespoir, de démotivation et de frustration, circonstances qui peuvent facilement conduire à un déséquilibre mental. Par conséquent, ces personnes ont besoin d’une formation en stratégies qui favorisent de nouveaux horizons et leur permettent de sortir d’une approche interpersonnelle.

Le travail est l’un des outils avec lesquels les gens se définissent et se projettent, en plus d’être le véhicule pour satisfaire leurs besoins de subsistance. C’est un signe d’identité, puisqu’il nous inclut dans un statut social, et favorise le sentiment d’utilité, car il satisfait nos besoins fondamentaux et facilite la participation de la communauté à la société.

Au contraire, le chômage conduit souvent à l’isolement social et à un sentiment d’insécurité et de dévaluation. Ces émotions minent et détruisent l’estime de soi et peuvent mener à des troubles aussi dangereux que la dépression ou l’anxiété. Si cela se produit, cela affectera sans aucun doute négativement la personnalité et les relations familiales, créant des situations de tension.

« Les obstacles sont les choses effrayantes qu’on voit quand on quitte le but des yeux. »

-Henry Ford-

Pourquoi utiliser la pleine conscience pour les chômeurs ?

Pour toutes ces raisons, il est fortement recommandé d’utiliser des techniques de pleine conscience pour les chômeurs, afin d’atteindre et de maintenir une bonne santé mentale et un bon équilibre émotionnel dans une population qui souffre tant à ces niveaux.

les vertus de la pleine conscience

Cela nécessite trois stratégies distinctes, en distinguant la psychothérapie, la médication et la modification du mode de vie.

  • En ce qui concerne la médication, elle est peu utile si elle n’est pas accompagnée d’une psychothérapie. Il est inapproprié de donner des médicaments à une personne qui ne fait rien pour changer sa situation. Dans ce cas, les médicaments servent d’anesthésiant, et ce n’est pas ce que le médicament est destiné à faire, bien au contraire. Les médicaments devraient servir de motivation dans les nouveaux comportements en permettant aux gens, avec leurs efforts, de sortir de la situation émotionnelle dans laquelle ils se trouvent.
  • En ce qui concerne la psychothérapie, notez que la thérapie d’acceptation basée sur la pleine conscience peut être aussi efficace que les médicaments pour aider à former les problèmes de santé mentale. La thérapie d’acceptation basée sur la pleine conscience a été développée comme une alternative à la confrontation pour aider les gens à reconnaître, accepter et répondre de manière constructive aux pensées et sentiments inappropriés. Par conséquent, c’est une technique particulièrement adaptée aux chômeurs, parce qu’elle ne lutte pas contre l’extérieur, qui est hors de leur contrôle, mais contre l’intérieur.
  • En ce qui concerne la modification du mode de vie, il convient de souligner que la personne elle-même doit être consciente et cohérente, puisque ce point est intentionnel. Pour atteindre le succès désiré, la personne doit acquérir un haut niveau de conscience de soi, fourni par la méditation et la réflexion. La pleine conscience des chômeurs ne doit pas être comprise comme une thérapie, mais comme un mode de vie.
Une attitude de pleine conscience envers l’anxiété, l’observe, la permet et ne l’évite pas ; elle permet de se former à la tolérance aux sentiments de peur et d’angoisse, de telle sorte qu’elle favorise la capacité d’autorégulation et l’amélioration du fonctionnement physique et mental de la personne.
Partager

Enfin, nous vous laissons avec un petit conte qui vous fera assurément réfléchir.

Le rocher sur la route

Dans un royaume lointain, un roi a placé un grand rocher au milieu de la route d’entrée principale du royaume, entravant le passage. Puis il s’est caché pour voir si quelqu’un essaierait de la retirer.

Les marchands les plus riches du royaume et quelques courtisans de passage entouraient simplement le rocher. Beaucoup d’entre eux se sont tenus debout un certain temps devant le rocher en se plaignant et ont reproché au roi de ne pas avoir gardé les routes dégagées, mais aucun n’a fait quoi que ce soit pour enlever l’obstacle.

Puis vint un paysan qui transportait une cargaison de légumes. Il l’a laissé sur le sol et a étudié le rocher sur la route en le regardant. Il a essayé de déplacer le rocher en le poussant et en le levant avec une branche de bois qu’il a trouvée sur le bord de la route, après avoir beaucoup poussé et s’être fatigué, il a finalement réussi à repousser le rocher. En ramassant sa cargaison, il a trouvé un sac à l’endroit même où se trouvait le rocher. Le sac contenait une bonne quantité de pièces d’or et un billet du roi, indiquant que c’était la récompense pour ceux qui ont dégagé le chemin.

Le paysan a appris ce que les autres n’ont jamais appris :

Chaque obstacle surmonté est une occasion d’améliorer sa condition.

A découvrir aussi