La force mentale : le moteur psychologique pour faire bouger les choses

Il existe quelque chose de plus important que l'intelligence ou le talent : la force mentale. Il s'agit de cette force intérieure qui nous pousse à nous relever cent fois, qui nous encourage et motive pour ne pas baisser les bras et sentir que nous méritons quelque chose de mieux.
La force mentale : le moteur psychologique pour faire bouger les choses
Valeria213

Rédigé et vérifié par la psychologue Valeria213 dans 20 novembre, 2021.

Dernière mise à jour : 20 novembre, 2021

La force mentale est plus qu’une simple attitude envers l’existence. Personne ne vient au monde avec cette capacité innée de surmonter n’importe quelle adversité ou de réunir la plus audacieuse détermination, celle avec laquelle atteindre n’importe quel but ou objectif. La volonté qui imprègne cette dimension psychologique s’entraîne, s’acquiert avec l’expérience et avec de fortes doses de persévérance.

Capacité à se remettre en question, maîtrise de soi, confiance en soi… Il existe de nombreuses dimensions qui construisent ce type de mentalité. Le domaine de la psychologie souligne néanmoins quelque chose d’important : nous pouvons tous développer cette compétence précieuse et nécessaire. De même, la personne tenace ne se définit pas seulement par cette disposition avec laquelle elle essaie de réussir dans son travail ou d’atteindre un objectif.

La force mentale est par ailleurs le moteur du dépassement de soi et du bien-être. Elle a donc un lien étroit avec l’estime de soi et favorise notre sens de la réalisation de soi. C’est percevoir que nous sommes capables de réaliser ce que nous nous proposons. C‘est se sentir digne, valables et capable de façonner la vie et la réalité que nous voulons.

« L’abandon peut se justifier ; s’abandonner jamais ».

-Ralph W. Emerson-

 force mentale

La force mentale, qu’est-ce que c’est ?

Quand les choses se corsent, le plus difficile peut être le processus de prise de décision. Quelle voie prendre et, plus important encore, où trouver la motivation pour faire face à cette circonstance inattendue. Avouons-le, nous vivons dans une société qui prête attention à des dimensions telles que l’intelligence, le talent, la créativité, le caractère extraverti, le leadership, etc. Maintenant, quelle est la place de la force mentale ?

La force mentale est peut-être la compétence la plus précieuse que les êtres humains puissent avoir. On ne nous l’enseigne pourtant pas toujours à l’école, ne disposons pas toujours des directives nécessaires pour la réveiller. Souvent, nous l’utilisons parce qu’elle nous a été transmise par nos parents, parce que certaines personnes nous ont inspirés et guidés pour appliquer efficacement ces ressources qui constituent la force mentale.

SISU, avoir du cran dans l’adversité

Sisu est un concept d’origine finlandaise profondément enraciné dans sa culture. Ce terme intègre une combinaison fascinante d’idées et de dimensions telles que la résilience, le stoïcisme, le courage, la détermination et bien sûr, la force mentale. Ce qui est curieux à propos de ce terme, c’est que la Finlande l’intégra depuis des origines immémoriales, que tout le monde sait ce que cela signifie mais peu peuvent l’expliquer avec des mots concrets.

La première présentation de cette idée à la communauté scientifique eut lieu pour la première fois lors du troisième Congrès mondial de psychologie positive à Los Angeles en 2013. Sisu se concevait comme un potentiel d’énergie psychologique capable d’aider l’être humain à atteindre un objectif, à surmonter l’adversité et à persévérer dans ce processus.

Certains assurent même que ce recueil de vertus psychologiques constituerait un trait de personnalité dans de nombreux cas. Il est vrai, cependant, qu’un autre aspect fait consensus : chacun de nous peut apprendre à développer sa force mentale.

 force mentale

L’estime de soi, le moteur qui allume votre force mentale

La plupart des études inhérentes à la force mentale proviennent du monde du sport. Ainsi, des travaux comme ceux du Dr Patricia Pritchard, de l’Université de Virginie, États-Unis, mettent en évidence que cette force mentale requiert des composantes telles que la volonté, l’engagement, la maîtrise de soi et la confiance.

Ils mettent également en avant un élément essentiel : l’estime de soi. Réfléchissons-y, sans ce muscle psychologique rien ne serait possible. Si quelqu’un ne s’apprécie pas, s’il ne se valorise pas suffisamment pour se sentir digne de ce dont il rêve, veut et a besoin, il lui sera difficile de faire le premier pas.

La personne tenace est celle qui refuse de se sentir vaincue. C’est aussi ce cœur qui, même s’il est conscient qu’il est épuisé, que la vie lui donna des coups, refuse de perdre son illusion et son amour-propre. Il faut donc le garder à l’esprit : sans estime de soi il n’y a pas d’étincelle. L’absence de cette dimension fera obstacle à la mise en route du moteur de la force mentale.

Comment puis-je améliorer ma force psychologique?

Personne ne fait de grands progrès dans la vie sans prendre d’engagements ou de risques. En d’autres termes, il est très possible que nous nous soyons fixés une série d’objectifs ambitieux dans un avenir proche, comme obtenir un bon travail, passer une opposition ou apporter ce changement si nécessaire dans notre existence.

Il sera toutefois peu probable que cela survienne si nous ne nous sondons pas d’abord : suis-je prêt à faire ce saut ? Suis-je bien avec moi-même ? Suis-je motivé, ai-je les ressources psychologiques appropriées ? Il convient donc d’aborder ces problèmes prioritaires. Pour cela, rien de mieux que d’entraîner les nutriments qui composent la force psychologique. Il s’agit des suivants:

  • Prendre soin de soi. La force mentale exige avant tout que l’on se sente bien dans sa peau. De sorte qu’il est crucial que nous prenions soin de nous-même, que nous renforcions notre estime de soi, que nous éteignions les peurs et les insécurités, que nous clarifions les objectifs, les besoins internes, etc.
  • Attitude. La personne tenace entraîne son attitude et cette disposition toujours résolue, forte et optimiste qui lui permet d’affronter le quotidien avec solvabilité.
  • Habitudes basées sur la force mentale. Nous devons commencer à appliquer de petites routines quotidienne qui nous aident à promouvoir la force mentale. Cela implique, par exemple, d’être capable d’atteindre de petits objectifs sans abandonner, d’être persévérant. Il est également important que nous apprenions des techniques de résolution de problèmes, en appliquant un état d’esprit flexible, créatif et intuitif pour savoir comment apprécier les opportunités.

Pour conclure, ne perdons pas de vue cette merveilleuse pierre angulaire psychologique qui nous aidera à dessiner des destinations plus heureuses et surtout adaptées à nos rêves et nos besoins.

Cela pourrait vous intéresser…

Cela pourrait vous intéresser ...
7 phases de dépassement personnel
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
7 phases de dépassement personnel

Nous allons partager avec vous des phrases de dépassement personnel que vous pouvez utiliser pour vous dépasser et penser la vie différemment.