Kurt Lewin et sa théorie des relations interpersonnelles

· 31 mai 2018

Kurt Lewin fut l’un des psychologues les plus influents de l’histoire. Il est considéré comme le père de la psychologie sociale et de la psychologie des organisations. Ses approches et sa théorie sont aujourd’hui appliquées dans de nombreux domaines, notamment dans le monde organisationnel.

Kurt Lewin est né dans un petit village de Prusse appelée Mogilno, en 1890. Sa famille déménagea à Berlin (Allemagne) alors qu’il était tout jeune. Lewin étudia la médecine puis la biologie à Munich.  Il s’intéressa par ailleurs dès son plus jeune âge à la philosophie et à la psychologie, domaines qu’il commença à étudier formellement en 1911.

« Si vous voulez vraiment comprendre quelque chose, essayez de le changer. »

-Kurt Lewin-

Il fut également un ardent activiste politique du socialisme. Il pensait que la psychologie pouvait être très utile pour obtenir davantage de justice et d’équité dans le monde. Kurt Lewin obtint son doctorat de philosophie. Il fut néanmoins envoyé au front en tant qu’artilleur pendant la Première Guerre mondiale. Blessé rapidement, il retourna bientôt à sa vie normale.

A son retour, il commença à étudier à l’Institut de psychologie de Berlin. Il entra en contact avec plusieurs représentants de la psychologie de la Gestalt et s’intéressa beaucoup à ce courant en vogue.

Une nouvelle étape pour Kurt Lewin

Kurt Lewin était d’origine juive. C’est pourquoi il savaitavec la montée du nazisme en 1933, qu’il n’avait d’autre choix que de quitter l’Allemagne. Il essaya d’abord de se réfugier à Jérusalem, mais il n’y parvint pas. Avec l’aide de quelques collègues, il parvint à partir pour les États-Unis.

Kurt Lewin

Il obtint, grâce à l’un de ses amis allemands, un poste de professeur à l’Université Cornell. Il fut plus tard professeur à l’Université de l’Iowa. Il devient ensuite directeur du Research Center for Group Dynamics au MIT du Massachusetts.

Kurt Lewin concentra alors ses recherches sur les phénomènes sociaux. Il étudia en détail l’interaction sociale, ainsi que les effets de la pression sociale sur le comportement et les dynamiques de travail dans les organisations. Il jeta ainsi les bases de ce que serait la psychologie sociale.

Une nouvelle vision de la psychologie

Le courant psychologique dominant lorsque Kurt Lewin arriva aux États-Unis était le comportementalisme. Ce dernier considérait que l’homme était comme une boîte noire. Il naissait telle une feuille blanche. L’influence des autres était ce qui façonnait la personnalité et faisait de chacun ce qu’ils étaient. Pour Lewin, en revanche, considère que l’individu n’est pas passif. L’individu établit plutôt une interaction avec son environnement.

Kurt Lewin

Kurt Lewin établit de nouveaux postulats pour comprendre le comportement humain. Il emprunta le concept de « champ » à la physique. Dans cette discipline, ce terme fait référence à une zone de l’espace possédant certaines propriétés ou facteurs lui conférant une configuration spécifique.

Pour Kurt Lewin, le comportement humain est également le résultat d’un champ. Ce dernier comprend un ensemble d’événements coexistants dans lequel le changement d’une partie affecte le changement de l’ensemble dans sa totalité. Le sujet perçoit donc ces faits et leur dynamique d’une manière particulière. Tout cela constitue ce que Kurt Lewin appelait « espace de vie ».

Les variables qui opèrent dans ce champ dynamique, ou espace vital, sont fondamentalement trois. Il s’agit de la tension, de la force et de la nécessité. C’est cette dernière qui donne un but spécifique au comportement.

De grandes contributions à la psychologie sociale

La contribution principale de Kurt Lewin fut de postuler que l’individu et l’environnement ne devraient jamais être considérés comme deux réalités distinctes. En pratique, il s’agit de deux instances qui interagissent toujours entre elles. Qui se modifient mutuellement, en temps réel. Cela arrive à tout moment. La théorie des champs de Lewin appelle à étudier l’individu en fonction de ces dynamiques.

Il souligne en outre que, pour comprendre le comportement humain, nous devons prendre en compte toutes les variables qui peuvent affecter votre espace de vie. Cela va du degré d’illumination d’une enceinte aux schémas de socialisation qui sont dans sont groupe.

Kurt Lewin

Kurt Lewin considère donc qu’il est parfaitement justifié d’introduire des changements dans cet environnement pour étudier les réactions des sujets qui interagissent en lui et avec lui. Ce fut une nouvelle perspective de recherche qui donna lieu à des centaines d’études de ce style à travers le monde. À ce jour, cette méthode, dite recherche/action, continue d’être mise en oeuvre.